Hors achat de SFR, Altice (Numericable) améliore sa performance au deuxième trimestre

Ses activités à l'étranger en particulier semblent réussir à la maison-mère de Numericable qui maintient ses objectifs pour 2014. En raison de l'acquisition de SFR, les frais financiers du groupe sont passés en un an de 61,7 à 389 millions d'euros.

1 mn

Patrick Drahi, l'actionnaire principal d'Altice, a remporté le rachat de SFR face à Bouygues.
Patrick Drahi, l'actionnaire principal d'Altice, a remporté le rachat de SFR face à Bouygues. (Crédits : Reuters)

Acquérir SFR a certes pesé sur les résultats d'Altice au second trimestre. D'avril à juin, le groupe a ainsi essuyé 220 millions d'euros de perte nette contre 28,8 millions l'année précédente. Logiquement, ses frais financiers se sont fortement accrus, passant en un an de 61,7 millions à 389 millions, selon un communiqué publié jeudi.

Mais sa marge brut d'exploitation a elle augmenté de quatre points pour représenter 45,8% du chiffre d'affaires, tirée par l'international. Une bonne performance qui permet à Altice de confirmer ses prévisions d'une marge d'Ebitda située autour de 45% pour l'ensemble de l'année 2014.

Acquisition en République dominicaine

Le groupe appartenant à Patrick Drahi a par ailleurs acquis la filiale d'Orange en République dominicaine et a augmenté ses parts dans Numericable jusqu'à en détenir près de 75%, depuis le début de l'année.

Altice a donc levé un "montant significatif de dette nouvelle pour mener à bien l'acquisition de SFR par Numericable". Sa finalisation est prévue à la fin de l'année.

Chiffre d'affaires en léger recul

Le groupe a vu également son chiffre d'affaires légèrement reculer de 1,3% en raison d'un déclin de ses ventes en Israël (-4,7%) et au Portugal(-11%) pour ce second trismestre 2014.

En France métropolitaine, les ventes de Numericable ont connu une hausse de 2,8%, tandis que l'activité baissait de 1,6% en Outre-mer, "la hausse des revenus du mobile de 3,8% étant annulée par le déclin de 4,6% de ceux du câble", souligne le groupe.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) du groupe a crû de 8,5% à 383 millions d'euros, dont 158 millions pour l'activité en France et 225 millions pour celle réalisée à l'étranger.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.