Panne chez Orange : Jean Castex assure que la situation est « sous contrôle »

Le Premier ministre a affirmé vendredi matin que les numéros d’urgence fonctionnaient désormais correctement, après une panne massive chez Orange. Le PDG de l'opérateur, Stéphane Richard, a également jugé, jeudi soir, que la situation était « totalement normale ».
Pierre Manière

3 mn

Stéphane Richard, le PDG d'Orange.
Stéphane Richard, le PDG d'Orange. (Crédits : CHARLES PLATIAU)

Le 15, le 17, le 18 et le 112 fonctionnent maintenant correctement. Au surlendemain d'une panne massive chez Orange, qui a empêché de nombreux Français de contacter les services d'urgence, la situation semble rétablie. « Les choses sont rentrées dans l'ordre », a déclaré Jean Castex ce vendredi matin, en marge d'une visite à la caserne des sapeurs-pompiers de Champerret, à Paris. A l'exception de « quelques légers dysfonctionnements présumés dans quelques parties du territoire national, la situation est revenue sous contrôle », a poursuivi le Premier ministre. La veille en fin d'après-midi, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, avait lui-aussi déclaré sur RTL que la situation, était « totalement normale ». « Les gens peuvent appeler tous les numéros d'urgence, a-t-il ajouté. Ils seront parfaitement acheminés, le trafic est aujourd'hui nominal. »

L'heure est désormais aux investigations pour savoir ce qui s'est passé. Orange a annoncé, ce vendredi, le lancement d'une « enquête interne approfondie ». L'inspection générale du groupe aura la charge d'identifier « les causes précises de cet incident, et d'émettre des recommandations pour tirer tous les enseignements ». Ses conclusions sont attendues « sous sept jours ».

Une « défaillance logicielle »

D'ores et déjà, Orange a écarté la piste cybercriminelle, comme celle de l'erreur humaine liée, notamment, à une opération de maintenance. L'opérateur affirme aujourd'hui qu'il s'agit d'une « défaillance logicielle » qui a provoqué un dysfonctionnement de certaines installations critiques. Concrètement, les lignes d'urgence utilisent un réseau historique, appelé « réseau commuté ». Sa technologie est différente du protocole IP (Internet), qui devient la nouvelle norme pour le fonctionnement des réseaux. En attendant, Orange assure, via des équipements spécifiques, le lien entre ces deux mondes technologiques.

« La ligne 18 de la caserne de pompiers est branchée sur le réseau commuté, explique Stéphane Richard sur RTL. Nous avons besoin d'une installation qui assure l'interconnexion entre les deux univers, celui du monde IP fixe et mobile, et ce réseau commuté. C'est cette installation qui a connu un dysfonctionnement important. » Éléments cruciaux de ce dispositif, six serveurs d'Orange ont planté au même moment. « En théorie, il est impossible d'avoir une défaillance de ce type », souligne Stéphane Richard, insistant sur la « robustesse » de ces serveurs. « Il s'agit d'une commande classique qu'on fait habituellement sur ce type d'équipement. Pour une raison que je ne sais pas vous décrire aujourd'hui, elle a été mal interprétée par la machine, détaille le dirigeant. Cela a entraîné sa défaillance. C'est un problème de programmation d'un logiciel dans le système. »

« Le risque zéro n'existe pas »

Orange souligne que l'architecture de son installation affichait « le plus haut niveau de sécurité ». L'opérateur argue que les six serveurs sont localisés à des endroits différents (à Reims, Paris, Aubervilliers, Lyon et Val-de-Reuil), et qu'il était en mesure d'assurer l'acheminement du trafic si quatre d'entre eux tombaient, par exemple en cas d'incendie ou « d'actes de malveillance ». Stéphane Richard demande aujourd'hui du temps pour faire toute la lumière sur cette panne. Il souligne toutefois que « dans la technologie, le risque zéro n'existe pas ».

Pierre Manière

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 08/06/2021 à 8:56
Signaler
Jean Castex est un haut fonctionnaire, sa culture est de defendre, renforcer l'Etat, a tout prix. Il nous faudrait un Premier Ministre qui represente les Francais, la Majorite Parlementaire..

à écrit le 08/06/2021 à 8:56
Signaler
Jean Castex est un haut fonctionnaire, sa culture est de defendre, renforcer l'Etat, a tout prix. Il nous faudrait un Premier Ministre qui represente les Francais, la Majorite Parlementaire..

à écrit le 06/06/2021 à 12:57
Signaler
Mais sous contrôle de qui? Orange est un opérateur privé (par la volonté des droitistes) qui s'est vu confier la charge de gérer l'acheminement des appels sur les numéros 15.18.17.112 en délégation de service public.... Mais c'est à l'état qu'il ...

à écrit le 05/06/2021 à 2:58
Signaler
Regarder ma cravate ..vos paupières sont lourdes lourdes ...

à écrit le 04/06/2021 à 18:20
Signaler
Ça les fait passer surtout à la TV à tour de rôle pour nous ressasser la même histoire et saturer les antennes

à écrit le 04/06/2021 à 16:30
Signaler
Comme le covid la situation est sous contrôle. On peut toujours rire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.