Problèmes d’accès au téléphone fixe : le gouvernement promet un « plan d’action »

 |  | 503 mots
Lecture 3 min.
Cédric O, le secrétaire d'Etat en charge du numérique et des télécoms.
Cédric O, le secrétaire d'Etat en charge du numérique et des télécoms. (Crédits : Reuters)
Alors que de nombreux maires ruraux se plaignent qu’une partie de la population ne puisse plus utiliser leur ligne fixe, et chargent Orange, Cédric O, le secrétaire d’Etat en charge des télécoms, lance « une mission flash pour préciser ces dysfonctionnements et faire des propositions au gouvernement ».

Ce sera un des premiers dossiers chauds de Laure de La Raudière, la très probable prochaine présidente de l'Arcep, le régulateur des télécoms. Ce jeudi, le gouvernement a pris en main le problème d'accès au téléphone fixe, qui concerne de nombreux Français dans les zones rurales. Sur Twitter, Cédric O s'est fendu d'un thread promettant un « plan d'action », d'ici la mi-mars, pour en finir avec ces dysfonctionnements. « Si la fibre et le mobile connaissent un rythme de déploiement inégalé, l'accès au téléphone fixe reste essentiel pour beaucoup de Français,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2021 à 20:03 :
tout a fait logique: le telephone fixe ca rapporte rien par rapport au mobile. donc du coup on investi pas dedans et en plus le fait que ca ne march eplus pousse les gens utiliser leur lobile et donc a payer plus !
a écrit le 14/01/2021 à 17:58 :
Ce n'est pas un dysfonctionnement mais un sabotage du monopole public (i.e. Orange) qui n'entretient pas son réseau cuivré tout en facturant une boucle locale en piteuse état à ses concurrents pour justifier ses subventions (cf. participations de l'état) pour le déploiement dogmatique du tout fibre optique sans aucune forme d'intelligence économique pour connecter les territoires en THD au meilleur coût tel que par les technologies VDSL2 ou G.fast permettant d'éviter de construire les derniers mètres de réseau dans les immeubles.
Réponse de le 14/01/2021 à 21:53 :
Heu ... Orange n'est pas un monopole public. Son ex-maison mère France Telecom n'était déjà plus un monople en 1992.
Réponse de le 16/01/2021 à 0:53 :
@Panoramix

Bien sûr et la boucle locale appartient aux opérateurs privés qui paient un loyer à France Telecom...
a écrit le 14/01/2021 à 16:26 :
Vous vous rendez-compte du coup l'attachement des français aux téléphones fixes alors que l'état l'a vendu aux pires escrocs de la société marchande qu'il soit ? Alors que notre téléphone fixe est pris en otage par les centres d'appels en tout genre ?

Et bien les gens, dont je fais partie, en veulent encore malgré tout, c'est beau l'humanité.
Réponse de le 14/01/2021 à 16:43 :
Politique en marche pour des promesses. . C tout. Encore un echec

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :