Les gérants se mobilisent contre le changement climatique

 |   |  352  mots
Les meilleurs fonds « climat » gagnent plus de 20 % sur un an.

Entre le 7 et le 18 décembre, les grands décideurs du monde se réuniront à Copenhague afin de donner une suite aux accords de Kyoto visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les sociétés de gestion n'ont pas attendu la réunion de ce gotha pour s'emparer de la problématique du changement climatique et pour prendre leur part dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Si quelques-unes ont signé le pacte mondial des Nations unies, s'engageant ainsi à respecter un certain nombre de principes en matière d'environnement ou encore de droits humains, beaucoup d'entre elles proposent maintenant des produits financiers axés sur la thématique de la lutte contre le changement climatique.
Depuis quelque temps émergent en effet des fonds dits « climat » dont certains affichent une performance supérieure à 20 % sur un an, comme les fonds d'Allianz Global Investors ou encore ceux d'Edmond de Rothschild Asset Management.

Comités spécialisés

Les sociétés de gestion mettent souvent en place des comités spécialisés pour les aider à concevoir ces produits. C'est le cas par exemple de Natixis Asset Management, qui a constitué un comité scientifique intégrant notamment un climatologue afin de réfléchir aux implications du changement climatique et aux solutions apportées par les entreprises afin de s'y adapter ou de lutter contre ses effets néfastes. Les fonds sur cette thématique investissent dans des entreprises de secteurs différents. Le premier est bien évidemment celui des énergies renouvelables (éolien, solaire, biocarburants etc.). Le deuxième thème que l'on retrouve fréquemment est celui des services liés à l'environnement (traitement de l'eau, traitement des déchets, etc.).

Ces fonds investissent également dans les activités qui se sont converties aux nouvelles normes environnementales, comme le transport propre ou encore le bâtiment. Enfin, certains gérants comme Natixis Asset Management intègrent également dans leurs portefeuilles les activités qui devraient bénéficier des changements climatiques, comme par exemple l'assurance et la réassurance du fait de la multiplication des catastrophes naturelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :