Immobilier : le marché est bloqué, les prix baissent (légèrement)

 |   |  300  mots
Les prix sont restés stables, avec une légère hausse à Paris tandis qu'ils baissaient de moins d'1% en régions. (Photo : Reuters)
Les prix sont restés stables, avec une légère hausse à Paris tandis qu'ils baissaient de moins d'1% en régions. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Sur les six premiers mois de l'année, le nombre de transactions sur le secteur de l'immobilier ancien au niveau national a reculé de 2,8% sur un an chez Century 21, et de 4,9% chez Guy Hoquet.

La bonne affaire. Voilà ce que recherche les acheteurs sur le marché immobilier de l'ancien face à des prix encore élevés, comme en attestent les chiffres semestriels publiés par deux réseaux d'agences lundi.

Sur les six premiers mois de l'année, le nombre de transactions au niveau national a ainsi reculé de 2,8% sur un an chez Century 21, et de 4,9% chez Guy Hoquet.

Grand nombre de biens à vendre 

Chez ce dernier, le stock de biens à vendre est au plus haut "depuis deux à trois ans" (37.134). 

>> Lire l'opinion : Loi ALUR : attention aux conséquences économiques

"Les acquéreurs ont tout pour eux: des taux d'intérêt bas, des prix qui s'infléchissent depuis trois ans, un grand nombre de biens à visiter", explique à l'AFP Fabrice Abraham, directeur général du réseau Guy Hoquet, dont environ 30% des biens à vendre ne trouvent pas preneur car ils sont encore "trop chers" estime-t-il. 

La loi Alur en cause 

D'autres raisons expliquent aussi ce ralentissement du marché, selon Century 21: la baisse des ventes à titre d'investissement locatif pour le cinquième semestre consécutif (tombée à 15,3% des transactions de ce réseau), et l'entrée en vigueur de la loi Alur le 27 mars.

>> Lire : Les 3 mesures à retenir de la Loi Duflot

Cette loi impose qu'un "nombre substantiel de documents" soit annexé à la promesse de vente d'un lot en copropriété, pointe Century 21, ce qui prend du temps et ralentit les transactions. Celles-ci durent désormais 30 à 45 jours de plus, selon Guy Hoquet.

Prix stables à Paris, légère baisse en régions

Chez Century 21 le prix moyen au m² est quasi stable à Paris (+0,3%) à 8.229 euros comme dans l'ensemble de la France à 2.545 euros (-0,4%). Chez Guy Hoquet, le prix moyen au m² a progressé de 0,9% à Paris à 7.808 euros mais il a reculé de 0,8% à 2.627 euros, à l'échelle nationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2014 à 14:02 :
Le marche à commence à être bloqué avant qu'on parle la loi Alur, il a commencé à être bloqué depuis la hausse de la taxe sur les plus value ( passée de 15 ans à 22 ans ). C'est normal, quel est l'imbécile qui va investir dans le locatif dans ces conditions ? (déjà que le risque de tomber sur un locataire mauvais payeur est élevé)
Réponse de le 08/07/2014 à 13:07 :
Le marché est bloqué, stagne, ou baisse, c'est selon, depuis 2008. Il aurait fallu que le gouvernement précédent laisse le marché s'assainir comme cela a été le cas partout ailleurs dans le monde...
Réponse de le 09/07/2014 à 19:23 :
Et au nom de quoi des plus-values réalisées sans rien branler ne devraient pas être taxées?
a écrit le 02/07/2014 à 12:45 :
l'immobilier baisse ; chic l'ISF va automatiquement baisser
Mauvaise nouvelle pour le fisc.
a écrit le 01/07/2014 à 23:55 :
personne n'attend la bonne affaire ...
juste une rentabilité locative de 3% nette! sacrée bonne affaire
et pour ça il faut que le m2 perde 30%
donc on attendra....
Réponse de le 02/07/2014 à 6:39 :
@bernard : l immobilier va stagner un certain nombre d années (correction de la hausse 1998 /2008) .Par conséquent celui qui achète aujourd hui vera son bien immobilier suivre au mieux la courbe de l inflation . S il vend avant 30 ans il paiera un impôt sur l inflation ! ( abattement PV 22 ans csg 30 ans) ..impôt qu il doit prendre en compte dans sa rentabilité .Le vrai frein de l immobilier est la mise en place par mr Filon de l allongement des abattements PV : il est poliquement correct de vouloir reprendre via les PV une partie du gain de ceux qui ont acheté dans les années 2000 cependant tant que les abattements sur PV ne reviendront pas à 15 ans ( 10 ans dans tous les pays d europe au maximum) il faut ne pas s attendre à une baisse de l immobilier de l ancien et encore moins un redémarrage du neuf qui va coûter très cher en terme d emploi .
Réponse de le 02/07/2014 à 8:35 :
"il faut ne pas s attendre à une baisse de l immobilier de l ancien "

ça c'est toi qui le dit, et je rappelle que les taux bas peuvent ne pas durer, et le marché y sera très sensible, déjà que ces taux bas ne font même pas repartir le marché, si ils venaient à remonter, ce qui n'est pas impossible, ce sera une débâcle comme ça n'a jamais été vu , d'autant plus que le gouvernement ne réinjecteront pas d'aides massives dans le secteur comme ça a été vu dans la tragédie UMP (c'était juste une hérésie), rappelez-vous, rafraichissez vous la mémoire, braves gens.
Réponse de le 02/07/2014 à 15:51 :
@tron : il y aura baisse des prix importante des prix si on revient à une taxation des PV à 15 ans ( bis) . Un allongement ou un durcissement de la fiscalite n a JAMAIS baissé un prix ! Cette taxation ramenée à 15 ans doit aussi s appliquer sur les résidences principales , ne venez pas dire que je m oppose aux PV .
a écrit le 01/07/2014 à 9:37 :
Aux USA vous êtes propriétaire en un mois. Prêt acte de propriété. C est plié!
Réponse de le 02/07/2014 à 0:28 :
USA, c'est le pays des subprimes où les banques ont rappelé à des milliers de propriétaires qu'ils étaient leurs locataires en saisissant les biens non?
a écrit le 30/06/2014 à 17:11 :
Il faut sortir l'immobilier locatif de l'impôt sur la fortune et taxer l'assurance vie le double,comme ça le batiment repart.
Réponse de le 02/07/2014 à 0:07 :
L'immobilier n'est pas le bâtiment. Les loueurs de cages à poule font moins de travaux que les primo-accédants.
C'est la boulimie dans l'immobilier qui a conduit à la hausse des prix et au blocage du marché : La fête est finie, cessez de réclamer des aberrations économiques.
a écrit le 30/06/2014 à 16:43 :
Je confirme la baisse des prix en Ile de France, plus particulièrement dans le 91. Travaillant de ce secteur j'observe une baisse lente mais régulière maintenant depuis plus de 3ans. D'autre part il n'est pas rare que des biens se vendent avec une baisse jusqu'à 20%. Les acheteurs ont bien compris et aussi les vendeurs.
Réponse de le 01/07/2014 à 7:53 :
Et jusque il n'y a pas longtemps le marché était porté par l'espoir de plus values faciles potentielles , à présent que cet espoir se fait la malle,et vu la rentabilité du locatif en berne, beaucoup d'acheteurs potentiels en sortent , voire d'autres essayent de sortir du marché en tentant de vendre avant la débâcle.
a écrit le 30/06/2014 à 15:28 :
Seuls ceux qui auront du cash pourront acheter et ils feront de belles affaires.
a écrit le 30/06/2014 à 14:51 :
C'est sûr il faut que ça baisse, pour que les petits malins puissent s'enrichir de nouveau au détriment des petites gens
bulle informatique, crise des subprimes, chûte de la bourse mais qui a repris des couleurs, crise du logement, à qui profite toutes ces crises ? Vendez pas
Réponse de le 30/06/2014 à 15:12 :
l immobilier n enrichit pas les petites gens mais les vieux et appauvrit les jeunes.
Si vous avez achetez il y a 20 ans pas trop cher et vendez maintenant au prix fort, c est pour vous tout benef. par contre pour l acheteur c est loin d etre gagne car il doit s endetter bien plus qu il y a 20 ans (vu que les prix n ont pas suivit les salaires).
Il est donc evident qu a terme la bulle va exploser car les arbres pas plus que les prix ne peuvent monter jusqu au ciel !
Bonne nouvelle pour les jeunes actifs qui veulent se loger, dommage pour les retraités qui n ont pas encore vendu (et surtout s ils attendent encore car la baisse ne fait que commencer)
Réponse de le 30/06/2014 à 17:18 :
Il est temps que ça baisse de 30% comme ça je transmet à mes enfants à moindre frais et eux vendrons quand ça aura ne nouveau augmenté.Ca c'est du bon business
Réponse de le 01/07/2014 à 9:00 :
@cdg : votre analyse est juste : les vieux sont plus riches que les jeunes ! Les prix ont double entre 1998 et 2008 et donc aussi doublé entre 1998 et 2014 , une courbe de l immobilier ne s observe pas 10 ans ..Nous étions quelques uns à dire en 2008 qu il n y aurait aucune explosion de la bulle immobilière ,la correction se fera dans le temps ..Les prix ne suivent absolument pas l offre et la demande ; ils sont indexes sur le neuf qui lui continue a augmenter.
Réponse de le 02/07/2014 à 0:17 :
"Nous étions quelques uns à dire en 2008 qu il n y aurait aucune explosion de la bulle immobilière ,la correction se fera dans le temps .." : Il faut dire que la baisse qui s'engageait en 2008/2009 n'arrangeait pas l'électorat du gouvernement en place qui a "sauvé le marché de l'immobilier" à coup de subvention.
a écrit le 30/06/2014 à 14:21 :
Il faut que l'immobilier chute d' au moins 30% .
a écrit le 30/06/2014 à 13:08 :
Tiens, article posté depuis 2 heures, et toujours pas d'amnésique pour nous expliquer que tout allait bien avant le gouvernement actuel ? Ou alors ils ont retrouvé la mémoire (et les archives numériques de leur journal préféré) ? Et au fait : que l'on parle d'immo ou de machine à laver, si ça ne se vend pas, c'est que c'est trop cher. Règle de base en économie.
Réponse de le 30/06/2014 à 17:13 :
Quand t a pas d'argent tu n'achète rien même si c'est pas cher
Réponse de le 01/07/2014 à 14:01 :
excellent hehe
a écrit le 30/06/2014 à 12:26 :
L'immobilier est beaucoup moins chers partout... Sauf en France. Les vieux rentiers ne veulent pas baisser les prix, donc personne achète, la loi de l'offre et de la demande.
Réponse de le 30/06/2014 à 23:19 :
@yurf : pourqoui voulez vous que le vieux rentier vende puisqu il a une rente?
a écrit le 30/06/2014 à 12:18 :
Les prix ont beaucoup monté en France, ce qui est une cause majeure du manque de compétitivité de la France face à l'Allemagne (selon Banque de France), où l'immobilier est beaucoup moins cher. Ex : Berlin est 5 fois moins cher que Paris, donc Berlin est beaucoup plus attractif que Paris avec ses stupides 8000 euros/m2 qui font fuir les actifs dynamiques !!! Il faut supprimer toutes les aides stupides (Duflot, Scellier, PTZ, etc) qui ont fait monter ces prix et cassé la compétitivité française.
Réponse de le 01/07/2014 à 8:04 :
Le Duflot est la conséquence des Scellier et autres dispositifs défiscalisants crées sous l'ump : on enlève pas l'accoutumance de la drogue brutalement à un drogué sinon plus aucune vente vu les prix encore stratosphériques pratiqués.

Merci donc à l'ump, qui va , sans le moindre doute, nous sortir du merdier en 2017
Réponse de le 01/07/2014 à 23:20 :
@attention : faut arretez la bière le matin et répendre de fausses infos ! Les dispositifs fiscaux ont vécu sous tous les gouvernements de droite comme de gauche depuis 1996 ..ex dispositif besson sous le gouvernement Jospin ..
a écrit le 30/06/2014 à 12:08 :
Ca ne serait pas du a l'augmentation des frais de Notaire ou la TVA ? discret cadeau fait aux notaire qui on vu leur niveau de vie baisser a cause de la crise.
Réponse de le 30/06/2014 à 12:16 :
La TVA ne va pas dans la poche des notaires !!! Les prix sont trop hauts, donc les acheteurs ne sont pas des pigeons et veulent une baisse des prix.
a écrit le 30/06/2014 à 11:52 :
Et heureusement que les taux ont baissé! Sinon cela serait l'écroulement. Mais cela ne va pas durée. Soit on s'oriente vers une déflation. Soit sur une inflation. Dans les 2 cas, ce n'est pas du tout bon pour l'immobilier. Et je ne vous parle pas du chomage qui augmente et les salaires qui baissent!
a écrit le 30/06/2014 à 11:43 :
Un exemple de la loi Alur, vous êtes obligés de fournir le diagnostic performance énergétique avec le bail à vos locataires, la validité de ce document est de 10 années . Maintenant si vous vendez votre bien vous êtes tenus de refaire le DPE même s'il est encore valide et de le fournir au moment du compromis de vente.... Sachant que le DPE est un document sans contrainte et avec des résultats parfois différents selon les diagnostiqueurs bonjour la simplicité avec la loi de Mme Dufflot..Il ne faut pas s'étonner que les petits investisseurs immobiliers vendent et désertent le marché!!!
Réponse de le 30/06/2014 à 12:19 :
Ils ont raison de fuir ce marché, car les prix sont beaucoup trop hauts, donc ce n'est plus très rentable.
Réponse de le 30/06/2014 à 12:42 :
Et bah tant mieux que les petits investisseurs immobiliers quittent le marché. ca fera de la place pour les autres.
Réponse de le 30/06/2014 à 12:44 :
ca devrait etre interdit même des particuliers qui mettent en location. soit on habite dedans, soit on vend.
Réponse de le 30/06/2014 à 17:23 :
absolument" tous en hlm " sauf la nomenclatura qui a droit à un 3 pièces en pleine propriété
Réponse de le 02/07/2014 à 0:19 :
"Il ne faut pas s'étonner que les petits investisseurs immobiliers vendent et désertent le marché!!! " : Tant mieux, ça fera baisser les prix pour ceux qui achètent pour se loger et ils auront assez d'argent pour faire des vrais travaux (isolation) en lieu et place de remise à neuf (comprendre 1 coup de ponceuse et 2 coup de peinture). Ça sera donc bon pour le bâtiment, le vrai, pas celui des intermédiaires!
Au passage, ça ne fera pas de mal aux autres entreprises : Quand il faut 2100 euros par mois pour louer un studio, les salariés sont plus gourmands.
Réponse de le 03/07/2014 à 14:25 :
Cela m'amuse de lire les posts car je pense que aucun des posteurs n'a fait les démarches aupres des banquiers pour avoir un crédit immobilier

1 Le banquier demande presque systématiquement les 20% d'apport du prix de votre acquisition immobilière (sauf si vous gagnez plus de 6000 euros par moi et que vous êtes un jeune cadre en début de carrière

2 Le banquier demande au minimum plus de 4000 euros de revenus mensuel (sinon passez votre chemin (sauf si vous avez 30 ou 40 % d'apport) du bien que vous voulez acquérir

3- Le banquier a un sourire amusé si vous avez du crédit a la consommation (voiture-super écran plat - carte revolving de magasin etc etc) de toute façon si vous le lui caché ils ont accès au fichiers des incidents de payement et des crédit revolving (ils ne veulent plus perdre d'argent avec les dossiers de surendettement qui effacent toute ou une partie de ce que vous leurs devez)

4 Le banquier suivant votre situation financière,pour rentabiliser son temps ,pour toucher un intéressement et pour vous consoler de ne pas pouvoir obtenir un crédit immobilier vous propose un crédit voiture sur 4 ans ou un crédit a la consommation ....de plus si vous en avez déjà un ça ne le généra pas le banquier
Sachez qu'une partie des "vieux" qui vendent en ce moment ont emprunter dans les années 1984 a 1990 et que les taux de crédit complémentaire était au dessus de 15% , après 1992 ils ont été renégocier a 11% ce qui fait intérêt inclut une grosse somme rembourser aux banquiers et une plus valus pas si importante que cela,ça explique aussi que le "vieux" ne baisseras pas beaucoup son bien de son vivant,après si, le "vieux" vas dans une maison médicalisée a + de 2000 euros par mois les enfants braderons sont bien au "vieux" pour payer les frais d'hospitalisation en milieux médicalise..
a méditer
Réponse de le 06/07/2014 à 11:36 :
Il a été maintes fois démontré qu'il avait mieux valu acheté dans ces années avec ces taux élevés et l'immobilier beaucoup moins cher qu'aujourd'hui.

Au fait , ça ne ressemblerait pas à une gigantesque escroquerie par hasard?
Réponse de le 07/07/2014 à 13:20 :
C'est sûr que cela n'a rien à voir avec des rendements ridicules causés par des prix de vente trop elevés par rapport aux fondamentaux du marché. Non, rien à voir, c'est tout la faute de la gauche...(ironie inside)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :