Les aides pour se loger : comment en profiter ?

 |   |  223  mots
Revue de détail des nombreux coups de pouce dont peut profiter votre enfant.

Votre enfant s'inscrit dans une ville éloignée de votre domicile, et il déménage. Première difficulté : payer le dépôt de garantie de son nouveau chez-lui. Si vous ne pouvez pas avancer cette somme, votre chère tête blonde demandera une avance Loca-Pass au 1 % logement. Elle permet de financer le dépôt de garantie dans la limite de 2.300 euros, sous forme d'un prêt gratuit de trois ans maximum. Autre possibilité: choisir une banque, comme BNP Paribas, qui propose un financement du dépôt de garantie et une caution bancaire en cas d'impayés de loyer.

Second point à régler: le paiement du loyer, votre enfant aura intérêt à demander une allocation à la Caisse d'allocations familiales (CAF). Pour cela, il faut qu'il soit titulaire du bail de location et que ses ressources ne dépassent pas certains plafonds (tenez-en compte si vous lui versez une pension). Les plus courantes sont l'aide personnalisée au logement (APL) et l'allocation de logement à caractère social (ALS), qui ne sont pas cumulables entre elles. L'APL est versée par la CAF au propriétaire bailleur, le complément de loyer étant payé par votre enfant. L'ALS sera, elle, octroyée à l'étudiant à condition que son logement ne soit pas conventionné et réponde aux normes de décence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :