Choix de la rente : de multiples options disponibles

 |   |  215  mots
Il n'existe pas une, mais des rentes.

Tous les assureurs proposent différentes formules plus ou moins adaptées à votre projet patrimonial.

La plus classique est la rente réversible. L'assuré touche moins mais, en contrepartie, permet à son conjoint d'en profiter à son décès. Vous pourrez souvent choisir le niveau de la réversibilité : 40, 60 voire 100%. Bien sûr, plus elle est élevée et moins on touche de son vivant.

Autre possibilité pour faciliter la vie de son conjoint : la rente viagère avec annuités garanties. Le principe ? L'assuré décide d'une durée (dix, quinze ou vingt ans). En cas de décès pendant ce laps de temps, le conjoint touchera l'intégralité des sommes à la place de l'assuré jusqu'à la fin du délai. Si l'assuré vit plus longtemps, en revanche, le conjoint ne percevra pas un centime.

Mais on peut aussi jouer sur le niveau des mensualités. La rente par paliers, par exemple, octroie un peu plus tous les cinq ans. Intéressant lorsqu'on craint de voir ses dépenses de santé augmenter ou si l'on compte revendre son investissement locatif. Seconde solution : jouer sur le taux technique. En règle générale, plus il sera élevé (2,5% maximum), plus les mensualités servies seront importantes au début, mais moins généreuses ensuite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :