Les banques prévoient un euro à moins de 1 dollar pour 2017

 |   |  355  mots
L'euro a déjà perdu 10% de sa valeur depuis mai et s'échange désormais à 1,25 dollars contre 1,40 dollars il y a six mois.
L'euro a déjà perdu 10% de sa valeur depuis mai et s'échange désormais à 1,25 dollars contre 1,40 dollars il y a six mois. (Crédits : reuters.com)
"L'Europe va devenir le plus important exportateur de capitaux du 21e siècle", indique notamment Deutsche Bank dans une étude où, après Barclays et Goldman Sachs, la banque allemande positionne à son tour ses hypothèses de change sur un euro en forte baisse, sous la barre de 1 dollar cette fois.

Voilà une étude qui risque d'alimenter le débat sur l'euro. D'après Deutsche Bank, l'euro s'échangera sous le seuil de 1 dollar d'ici à 2017. La première banque allemande table sur un euro à 0,95 dollar à cet horizon. Deutsche Bank dispose d'une certaine expertise en matière de change puisqu'elle est le numéro deux mondial des transactions sur le marché des changes.

Inexorable baisse de l'euro ?

Les conclusions de cette étude confortent un certain nombre d'analyse selon lesquelles l'euro devrait poursuivre sa dépréciation. Barclays, par exemple, a déjà annoncé un euro en deçà de 1,10 dollar d'ici un an. Goldman Sachs anticipe également une parité quasi-égale d'ici 2017. L'euro a déjà perdu 10% de sa valeur contre le dollar depuis mai. Il est ainsi passé de 1,40 à 1,25 dollar actuellement.

Alors que d'importants excédents courants sont généralement jugés favorables aux devises concernées, George Saravelos, de Deutsche Bank, estime que l'ampleur des excédents allemands, conjuguée à une croissance intérieure faible, va peser sur les rendements des actifs européens, donc faire baisser l'euro:

"Nous prévoyons que les énormes excédents d'épargne européens combinés à un assouplissement offensif de la BCE conduiront à des sorties de capitaux parmi les plus importantes de l'histoire des marchés financiers", écrit-il dans une note adressée lundi soir aux clients de la banque.

"A environ 400 milliards d'euros par an, l'excédent courant de l'Europe est plus important que celui de la Chine dans les années 2000. S'il se maintient, il sera le plus important jamais dégagé dans l'histoire des marchés financiers mondiaux. Ça compte."

La BCE va enfoncer l'euro vers le bas

George Saravelos ajoute que la Banque centrale européenne contribuera à la baisse de l'euro par le biais de ses achats d'actifs et en maintenant les rendements des obligations et de l'épargne en Europe à des niveaux très bas, ce qui favorisera les sorties de capitaux.

"L'Europe va devenir le plus important exportateur de capitaux du 21e siècle. Les prochaines années marqueront le début de très importants achats d'actifs étrangers par les Européens."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2014 à 19:07 :
La baisse de l'euro est une bonne chose pour les actifs du privé , notamment les pme . Une mauvaise pour les fonctionnaires et les retraités .
Ça change..
Réponse de le 02/11/2014 à 12:27 :
uniquement pour les produits importés !?
a écrit le 08/10/2014 à 13:29 :
Le jour où les banques émettront des avis qui ne soient pas leurs voeux pieux, on aura fait un grand pas... L'Euro n'a quasiment jamais été à la parité avec le dollar. Et quel que fut leur taux de change réciproque, il a toujours été critiqué, trop bas importations trop chères, trop haut exportations qui peinent.
a écrit le 08/10/2014 à 13:06 :
N'importe quoi
a écrit le 08/10/2014 à 12:03 :
Quand ils sauront anticiper à 1 trimestre, on jettera un coup d'oeil à leurs prévisions dans 2ans...
a écrit le 08/10/2014 à 11:33 :
est celui du tourisme, pourtant fondamental pour notre pays. Un Euro trop fort rebute les touristes dotés de devises étrangères (RU, USA, Suisse, Suède, Chine, Japon etc...) or n'oubliez jamais que si la balance commerciale de la France est si mauvaise c'est aussi parce que nombre de ses produits exportables sont en fait vendus à Paris ou sur la côte d'Azur aux dizaines de millions de touristes qui visitent notre pays. Une baisse de l'Euro est donc une excellente nouvelle pour les Galeries Lafayette et le Printemps, pas uniquement pour Dassault.
A contrario, c'est une mauvaise nouvelle pour les importateurs, dont je fais partie.
Réponse de le 08/10/2014 à 12:41 :
@un aspect de l’euro.. : commentaire extrêment amusant, émanant de toute évidence d’un observateur averti  La dépense moyenne par touriste chinois est de 59 euros par jour pour les emplettes. Supposons donc qu’il va rester 3 jours à Paris (parce que le tourisme des étrangers, c’est pas Aurillac ou le Plateau du Larzac), on se doute qu’un recul de 10, voire 20% de l’euro, va leur faire changer leurs habitudes. Je suis même certain qu’ils vont manger 2 repas au lieu d’1…oups, c’est pas compris dans le forfait. Mais bon, ils vont peut-être aller à Monmartre et acheter des souvenirs (made in China)…oups, c’est pas non plus compris dans le forfait. Certains auront remarqué que les Asiatiques, Chinois compris, arrivent en car devant les boutiques de luxe pour des achats planifiés par le tour operator (chinois ou japonais) pour des produits qui sont vendus au même prix chez eux. Alors pourquoi me direz-vous achètent-ils chez nous si c’est le même prix ? Et bien tout simplement en raison de la détaxe et de la facture confirmant que le souvenir vient de Paris. Quand on a de l’argent, on vient à Paris, Londres ou New York, parce que cela en jette…et euro fort ou moins fort, on ne s’attarde pas sur une économie de bout de chandelle (35 euros en cas de dévaluation de 20% - 59x3x0.20) pour satisfaire madame. Bon, y a aussi les touristes sans dents (appelé autrefois les hippies), mais eux ne dépensent pas autant et créent souvent plus de problèmes qu'ils ne rapportent à l'économie :-)
Réponse de le 08/10/2014 à 17:37 :
sauf qu'il y aura peut être plus de touristes donc même si ils dépensent la même somme en cumul cela fait plus. cqfd
a écrit le 08/10/2014 à 11:16 :
Si les goldmanites nous disent que l'euro va baisser,vaut mieux se positionner a l'incerse.Ne soyons pas des "Muppets"
a écrit le 08/10/2014 à 9:05 :
On nous a déjà fait le coup avec l'Afrique, la nation de l'avenir, oui décimée par la maladie des Noirs et la corruption, voilà que la banque récidive avec l'Europe, elle es en déclin, maintenant, empêtrée dans une spirale idéologique des 35 heures, du salaire minimum des du budget européen pour les paysans, la banque promettait aussi que le grand Reich allait devenir la plus grande nation d'Europe en 1933 ?
a écrit le 08/10/2014 à 8:36 :
avec sa solution de dévaluation ?

...à rien !
Réponse de le 08/10/2014 à 11:18 :
effectivement, je sens que ça va etre drole les elections en 2017.
a écrit le 08/10/2014 à 5:54 :
Merkel ne lachera pas son crédo c est un euro fort méme si la misére est aux portes de l europe elle fera tout pour son euro fort et comme c est l Allemagne qui dirige l europe donc IMPOSSIBLE
a écrit le 08/10/2014 à 1:49 :
Prévoir le pur pour ensuite crier Victoire. C'est d'un ridicule !
Tous ces gens feraient mieux de dépenser leur énergie pour relancer l'économie française avec ou sans nos incompétents de l'etat
a écrit le 07/10/2014 à 23:47 :
J'aurai pensé que c'est quand on a une monnaie forte qu'on peut faire de bons achats.
A mon avis il a une"couille dans le piano" et d'aucuns se préparent à gagner beaucoup d'argent...Comme avec l'or, sur le dos des gogos?
Réponse de le 08/10/2014 à 11:26 :
Non, si j'ai bien compris l'article, sachant que l'euro va baisser, les gros poissons vont se dépêcher de dépenser leurs euros. Il y a eu le même phénomène avec le dollar il y a quelques années.
a écrit le 07/10/2014 à 20:16 :
L' industrie manufacturière Allemande est en perte de vitesse - 4%, la conso intérieure atone
, une baisse de l' Euro tout bénef pour l' Allemagne pour se relancer....et le médef qui vas enfin pouvoir exporter....?
Réponse de le 07/10/2014 à 21:16 :
La bonne étoile de F. Hollande. Même au fond du trou il arrive toujours à s'en sortir. La croissance va revenir pour 2016-2017 et il va être réélu!
a écrit le 07/10/2014 à 19:20 :
Sauf erreur de ma part, l'Euro fût déjà à moins d' 1$ au début de sa mise en service.
Réponse de le 07/10/2014 à 19:43 :
Erreur ! A sa création, l'euro valait 1,15 $. Mais il a baissé jusqu'à valoir 0,75 $ puis est reparti dans l'autre sens jusqu'à presque 1,5 $.
Réponse de le 07/10/2014 à 23:36 :
1.1789 dollars le 4 janvier 1999
a écrit le 07/10/2014 à 19:13 :
Excellente nouvelle, sauf pour l'Allemagne peut être. L'euro va retrouver sa valeur réelle.
a écrit le 07/10/2014 à 18:59 :
Le coût de la main d'oeuvre européenne va baisser aussi !
a écrit le 07/10/2014 à 18:54 :
Des millions de touristes vont se précipiter vers l'Europe et les exportations vont s’accroître, bon pour l'économie et l'emplois.
Réponse de le 07/10/2014 à 19:03 :
@dilembue: les touristes d'où et les exportations de quoi ?
a écrit le 07/10/2014 à 18:34 :
Encore beaucoup de bêtises même dans les journaux financiers, les USA ne laisseront pas réévaluer leur monnaie de la sorte ça serait le déclin d'un pays déjà mal en point, chiche à la TRIBUNE de remettre cet article sur la table en 2017 pour faire le bilan ! Et puis l'Euro existera t-il encore à cette époque ?
a écrit le 07/10/2014 à 18:27 :
et le prix de l'essence alors ? ça va être une catastrophe
Réponse de le 07/10/2014 à 19:44 :
Exact !
Réponse de le 07/10/2014 à 23:13 :
Votre plein d'essence c'est 70% de taxes...donc même si l'Euro baisse a un dollar c'est largement supportable
a écrit le 07/10/2014 à 18:23 :
ca va faire plein d'inflation, comme prevu! le litre d'essence qui vaut 1.5 euro coutera 2 euros ( et la, bizarrement, le gvt ne pourra pas magouiller en expliquant que finalement il ne va pas respecter la formule qu'il a signee, comme avec gdf ou edf...)... nul doute qu'il sera vote une contribution sur total ou esso, qui fermeront qques usines dans la foulee...
Réponse de le 07/10/2014 à 19:44 :
Le pire n'est jamais sûr !
Réponse de le 07/10/2014 à 23:16 :
Vous avez oubliez que le prix de l'essence en france c'est 30% de matières premières et 70% de....taxes !

Refaite votre calcul.
a écrit le 07/10/2014 à 18:06 :
Justement l'Allemagne qui participe désormais de transactions commerciales avec la Chine en payant euro contre yuan ! dans l'avenir prochain il n'aura plus de dollar en tant que monnaie commerciale donc aucun pays n'aura intérêt à exporter sa divise. Encore un coup porté vers l'euro ?
a écrit le 07/10/2014 à 17:17 :
L'EURO va tout simplement et surement retrouver sa vraie valeur qui est une parité égale ou légèrement supérieure au dollar.
a écrit le 07/10/2014 à 17:01 :
Les prix vont monter, mais pas les salaires...
Réponse de le 07/10/2014 à 17:56 :
Surtout les importations et comme nous sommes en déficit du commerce extérieur (nous importons plus que nous exportons) cela ne va pas s'arranger . Prévoir une forte hausse des carburants par exemple
Réponse de le 07/10/2014 à 18:16 :
L'heure de vérité pour 2017 ? L'euro DOIT retrouver sa vraie valeur pour rendre les exportations plus compétitives. Si cela ne relance pas les salaires - car il est vrai que la baisse de l'euro va renchérir les biens importés - alors on aura sous les yeux la démonstration parfaite de l'inutilité de l'euro.
Réponse de le 07/10/2014 à 18:24 :
ben oui, les socialistes ont dit qu'ils n'arrivaient pas a boucler le budget car il n'y a pas d'inflation! euh cela dit, ils n'arriveront pas a plus boucler le budget, bien au contraire!!! ;-)
Réponse de le 07/10/2014 à 20:03 :
Je doute que les salaires augmentent car le rapport salariés/employeurs est à l'avantage des employeurs. Le pouvoir d achat risque de baisser, mais les produits s'exporteront mieux car moins chers pour les étrangers. Cela résoudra le pb de compétitivité en partie.
Réponse de le 07/10/2014 à 21:55 :
L'Europe doit tout faire pour sauvegarder ses entreprises capables à terme d'exporter ses biens ou ses services car sinon cela nous coûtera bientôt un pont: raison de plus pour y investir et innover pour cette nouvelle donne économique qui s'annonce..
a écrit le 07/10/2014 à 16:50 :
Quelle conséquence pour le cours de l'or ?
Réponse de le 07/10/2014 à 17:58 :
@Boudine: l'or est coté en dollars. Par conséquent, si l'euro baisse, il faudra plus d'euros pour acheter la même quantité d'or. Cela dit, l'or est une matière première, et la demande en case de reprise économique fera monter le prix de l'or. Il existe aussi des marchés (la Chine et l'Inde notamment) où l'or est traditionnellement prisé. Troisièmement, il faut aussi savoir qu'il y a beaucoup plus d'or papier que d'or physique sur le marché financier. Il faut aussi tenir compte des taxes et impôts sur l'or et sa non-liquidité (on ne peut pas se balader où on veut et emporter son or avec soi). En conclusion, je vais donc me répéter en disant que l'or est un placement comme un autre, qui comporte des risques, dont celui de perdre son argentquand on est un petit épargnant non-initié (sans informations en temps réel) :-)
Réponse de le 07/10/2014 à 19:30 :
Merci Patrick
Réponse de le 07/10/2014 à 20:39 :
L'or est une monnaie depuis environ 6000 ans, ce n'est que récemment que les banquiers l'ont classé comme matière première.
L'or et l'argent, sont achetés en masse par toutes les banques centrales, sauf les occidentales qui ne veulent pas perdre leur suprématie monétaire avec leurs fausses monnaies papiers fiduciaires et fractionnées.
Le cours de l'or n'est pas uniquement déterminé en USD ou en euro, puisqu'on peut en acheter avec n'importe quelle devise, le cours de l'or est déterminé en fonction du marché. Oui mais sauf que ce cours est manipulé à la baisse pour le COMEX pour empêcher qu'il concurrence trop les monnaies papier.

La Chine est le premier producteur d'or dans le monde et pourtant elle en achète en masse partout ou elle le peut. Si demain la Chine étalonne sa monnaie, le Yuan à l'or, alors elle deviendra la première monnaie mondiale car celle ci reposera sur le seul actif monétaire qui soit : l'or !

L'or est un placement refuge afin de protéger ses économies de l'inflation des monnaies papier, par exemple le pouvoir d'achat de l'euro a diminué de 50 % en 12 ans ! L'or lui pendant ce temps à fait + 700 % !

Seuls les incultes vous parlent de l'or comme d'une matière première car ils répètent ce qu'ils entendent à la télé alors que l'or a toujours était LA monnaie d’échange et le redeviendra ou totalité ou en partie en cas d’effondrement ou de crack monétaire mondial ou simplement lorsqu’un pays comme la Chine décidera de faire de sa monnaie la plus attractive et forte. Contrairement à ce que disent certains l'or ne peut pas disparaitre contrairement aux monnaies papier virtuelle. Nos anciens le savaient déjà et ils avaient tous ou deux Napoléon ou Louis d'or chez eux. Souvenez-vous en et diversifiez donc un peu votre papier conte du tangible physique or. Évitez absolument l'or papier qui n'est qu'une arnaque bancaire de plus.
Réponse de le 08/10/2014 à 8:59 :
@@Boudine ...ou devrais-je dire Libre : Comparer il y a 6000 ans et aujourd’hui est pour le moins risible (et je suis gentil). Il y a 6000 ans, il n’y avait par exemple pas de marchés financiers et seuls les riches avaient de l’or et de l'argent puisque de toute manière c'était la seule richesse reconnue. On retrouve d’ailleurs ce concept dans des pays comme la Chine ou l’Inde (principaux pays acheteurs du fait de leur taille) et chez nos compagnes pour qui détenir des bijoux est une tradition... un peu comme Séguéla qui dit que si tu n'as pas ta Rolex à 60 ans, tu as gâché ta vie :-)
Les banques et ceux qui ont les moyens achètent toujours de l’or dans le cadre de la diversification de leur portefeuille (5 % du portefeuille habituellement recommandé). Il faut souligner que l’or, contrairement aux actions, ne travaille pas et ne rapporte donc rien. C’est donc un instrument tout à fait spéculatif dont le cours dépend de la demande des industries en ayant besoin pour fabriquer leurs produits.
Le cours de l’or est coté en dollars et on peut l’acheter dans d’autres monnaies, mais si par exemple l’euro baisse, il faudra plus d’euros pour en acheter. Il faut aussi dire que l'or n'est pas aussi liquide qu'il y parait parce que l'on ne peut pas l'emporter avec soi du fait des règlements, renforcés d’ailleurs avec les lois sur le blanchiment. L’or comporte une estampille attestant de sa provenance et sauf à être maffieux, il est impossible de contourner la loi. Il faut aussi tenir compte des taxes et impôts y afférents.
Quant au concept de monnaie d’échange, j’en ris à gorge déployée. On voit bien le quidam acheter son pain avec un lingot, arriver en camion blindé pour les dépenses plus importantes et employer une armée de tontons macoutes pour protéger sa maison. Ne pas oublier non plus la contrefaçon qui obligerait toute la chaîne à vérifier qu’il s’agit bien d’or.
Je n’insisterais pas sur le reste du commentaire qui relève du délire :-)
Réponse de le 08/10/2014 à 9:01 :
@@Boudine…ou devrais-je dire Libre : Comparer il y a 6000 ans et aujourd’hui est pour le moins risible (et je suis gentil). Il y a 6000 ans, il n’y avait par exemple pas de marchés financiers et seuls les riches avaient de l’or et de l'argent puisque de toute manière c'était la seule richesse reconnue. On retrouve d’ailleurs ce concept dans des pays comme la Chine ou l’Inde (principaux pays acheteurs du fait de leur taille) et chez nos compagnes pour qui détenir des bijoux est une tradition... un peu comme Séguéla qui dit que si tu n'as pas ta Rolex à 60 ans, tu as gâché ta vie :-)
Les banques et ceux qui ont les moyens achètent toujours de l’or dans le cadre de la diversification de leur portefeuille (5 % du portefeuille habituellement recommandé). Il faut souligner que l’or, contrairement aux actions, ne travaille pas et ne rapporte donc rien. C’est donc un instrument tout à fait spéculatif dont le cours dépend de la demande des industries en ayant besoin pour fabriquer leurs produits.
Le cours de l’or est coté en dollars et on peut l’acheter dans d’autres monnaies, mais si par exemple l’euro baisse, il faudra plus d’euros pour en acheter. Il faut aussi dire que l'or n'est pas aussi liquide qu'il y parait parce que l'on ne peut pas l'emporter avec soi du fait des règlements, renforcés d’ailleurs avec les lois sur le blanchiment. L’or comporte une estampille attestant de sa provenance et sauf à être maffieux, il est impossible de contourner la loi. Il faut aussi tenir compte des taxes et impôts y afférents.
Quant au concept de monnaie d’échange, j’en ris à gorge déployée. On voit bien le quidam acheter son pain avec un lingot, arriver en camion blindé pour les dépenses plus importantes et employer une armée de tontons macoutes pour protéger sa maison. Ne pas oublier non plus la contrefaçon qui obligerait toute la chaîne à vérifier qu’il s’agit bien d’or.
Je n’insisterais pas sur le reste du commentaire qui relève du délire :-)
Réponse de le 08/10/2014 à 13:08 :
patrickb... on en reparle bientôt de vos certitudes.. enfin je vous regarderais vous lamenté assis sur mon or.. pour votre information l' or s' achète en pièce d' une once et fraction ( 1/10.. 1/20.. 1/2.. 1/4.. ou au gramme ) ( accéssoirement en Allemagne ( anonyme et sans taxe ).. n' oubliez jamais qu' il est valeur refuge.. que ceux qui n' en possédaient pas dans les années 30 ont eu quelques difficultés... vous avez bien des lacunes ( ce n' est pas parceque vous avez des actions que vous ètes couvert ni n' aurez de rapport.. )
Réponse de le 08/10/2014 à 14:47 :
@heu: mais quand tu revends ton or en FRrance par exemple, tu dois t'acquitter des taxes et dans tous les cas, ta quantité sera extrèmement réduite. Quant au refuge, parles-en aux Juifs qui ont été spolié, comme tu le seras, en cas de coup dur. De toute manière, les gens font ce qui leur semble le plus judicieux, mon message est uniquement de dire que tout investissement comporte des risques, dont celui de perdre son argent...surtout quand on est un petit épargnant informé quand c'est trop tard :-)
Réponse de le 08/10/2014 à 15:35 :
@heu: et je viens de vérifier: « Si vous vendez de l'or en Belgique, vous devez normalement payer la taxe française à votre retour », rappelle Jean-François Faure, PDG de la société Aucoffre.com. Autant dire que la plupart « oublient » ce détail, car il s'agit bel et bien d'une nouvelle forme de fraude fiscale. Et pour ceux qui n'auraeint pas remarqué : je ne fais aucune pub pour personne, contraierement certains qui semblent avoir un intérêt personnel sur les transactions :-)
Réponse de le 08/10/2014 à 17:36 :
Patrickb vous n' imaginez pas une seconde l' inconcevable et c' est votre droit. D' autres pensent que l' irrationnel nous attend au coin du bois, c' est bien leurs droit. Le rôle de l' or est d' ètre la seule contrepartie à la panique, l' anarchie, la destruction. les juifs qui n' avaient pas d' or dans les années brune ont payés un lourd tribu, ceux qui en avaient on pu tant bien que mal sauvés le seul bien tangible valable: leurs peaux ! c' était déjà énorme. l' histoire est un perpétuel recommencement.
Réponse de le 08/10/2014 à 17:38 :
j' ajoute que quand l' irrationnel l' emporte, le fait fiscal, la morale, on s' en fout ! l' essentiel étant alors d' en sortir vivant.
Réponse de le 22/02/2015 à 23:36 :
Et donc en conclusion, il faut investir sur les actions...... de mines d'or !...
Les avantages de l'or, sans les problèmes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :