Total s'envole en Bourse grâce à son plan stratégique

 |   |  318  mots
Le groupe prévoit que sa marge brute d'autofinancement couvrira ses investissements organiques (renouvellement des ressources inclus) et le dividende payé en cash en 2017 avec un prix du pétrole à 55 dollars le baril.
Le groupe prévoit que sa marge brute d'autofinancement couvrira ses investissements organiques (renouvellement des ressources inclus) et le dividende payé en cash en 2017 avec un prix du pétrole à 55 dollars le baril. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Le titre de Total a bondi de 3,95%, à 43,16 euros, après l'annonce d'un relèvement de son objectif d'économies, et une réduction de ses prévisions d'investissements.

Total se distingue parmi les meilleures performances avec un gain de 3,95%, à 43,16 euros après avoir relevé son objectif d'économies à l'horizon 2018 et abaissé ses prévisions d'investissements. Le marché apprécie le fait que le groupe continue de mettre l'accent sur la réduction de son point mort dans un contexte de prix bas.

3 à 4 milliards de dollars d'économies

A l'occasion d'une journée investisseurs organisée à Londres, la major pétrolière a annoncé qu'elle allait renforcer son programme d'économies pour le porter de 3 à 4 milliards de dollars d'ici 2018 (en cumulé par rapport à 2014).

Total prévoit d'autre part de ramener ses investissements à "un niveau durable" de 15 à 17 milliards de dollars par an à partir de 2017, soit 2 milliards de moins qu'annoncé précédemment, "grâce à une discipline accrue et aux effets de la déflation".
Le groupe a toutefois décalé dans le temps son objectif en matière de hausse de ses productions, prévues à +5% par an en moyenne entre 2014 et 2020 (au lieu de 2019 annoncé précédemment).

Réduire le point mort en termes de cash

Total, qui affiche son intention d'être "la compagnie pétrolière intégrée européenne la plus rentable", se dit mobilisé pour réduire son point mort en termes de cash.
Le groupe prévoit que sa marge brute d'autofinancement couvrira ses investissements organiques (renouvellement des ressources inclus) et le dividende payé en cash en 2017 avec un prix du pétrole à 55 dollars le baril.

Il indique en outre que, si le Brent se stabilise à 60 dollars le baril en 2017, "il sera mis fin au dividende en actions avec décote""L'excédent de trésorerie sera alloué en priorité à la baisse du ratio dette nette sur capitaux propres avec un objectif indicatif de 20% et au rachat des actions émises au titre du dividende", a ajouté la société.

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2016 à 21:03 :
LT auriez-vous la courtoisie d'expliquer à vos lecteurs qui sont les actionnaires et décideurs de Total pour qu'ils savent à qui vraiment appartient la plus importante firme française. Si je l'explique, on ne me croira pas.
a écrit le 22/09/2016 à 19:34 :
ah ben tiens après 10 jours de suspension des cours le brent remonte... La bourse, cette vaste escroquerie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :