Des pauses de plus d'un quart d'heure boostent la productivité

 |   |  268  mots
Un enchaînement de travail intense durant un temps limité et de pauses pourrait rendre plus productif, d'après une étude. Néanmoins, ce n'est pas le seul moyen d'augmenter la productivité dans l'entreprise.
Un enchaînement de travail intense durant un temps limité et de pauses pourrait rendre plus productif, d'après une étude. Néanmoins, ce n'est pas le seul moyen d'augmenter la productivité dans l'entreprise. (Crédits : Reuters)
Une étude menée par une entreprise lettone démontre que ses employés sont plus productifs quand ils définissent un temps de pause après avoir effectué une longue tâche.

Ce n'est pas le Droit à la paresse, défendu par Paul Lafargue, gendre de Karl Marx, mais cela donne des mérites à la pause au travail. Une étude réalisée par la société lettone Draugiem group, racontée par une de ses employées, Julia Gifford, dans The Muse, conclut qu'en instaurant une véritable pause, les salariés deviennent plus productifs.

52 minutes de travail pour 17 minutes de pause

Selon cette étude, les employées les plus productifs ne travaillent pas totalement sur une journée de huit heures. Même, il s'agit pour les 10% des salariés les plus productifs, de travailler 52 minutes et d'alterner ensuite avec une pause de 17 minutes.

Pour Julia Gifford, la raison pour laquelle ces individus "sont capables de donner" le meilleur d'eux-mêmes est que "leur temps de travail est comparable à un sprint." De cette manière, ils travaillent durant ces 52 minutes, très intensivement, en ayant un objectif précis, ne se déconcentrant pas toutes les cinq minutes pour vérifier un message sur Facebook ou lire un mail.

Recherche d'amélioration de la productivité

Cette étude montre à quel point la concentration peut être entière un temps mais qu'un vrai break permet de relancer la machine sans souci. Ce qui peut renforcer les défenseurs de la sieste en entreprise, notamment en France.

>> 64% des directeurs administratifs et financiers y sont désormais favorables

Mais valoriser la sieste n'est pas le seul moyen pour accroître la productivité au travail. En outre, une récente étude a souligné l'apport d'une activité créative sur la productivité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :