Burger King va ouvrir 25 restaurants en France en 2014

 |   |  386  mots
Avant l'été, un flagship store de 1.000m2 devrait ouvrir à Paris, rive gauche.
Avant l'été, un "flagship store" de 1.000m2 devrait ouvrir à Paris, rive gauche. (Crédits : Reuters)
L'enseigne américaine de fast-food est en avance sur son planning dans l'hexagone. Elle vise un objectif de 350 à 400 restaurants ouverts d'ici à 10 ans, et espère conquérir à terme 20% du marché français.

Mac Donald's et Quick peuvent s'inquiéter. Leur grand rival Burger King, qui a noué en novembre dernier une joint-venture avec le groupe de restauration Bertrand, a annoncé mercredi l'ouverture de 25 restaurants principalement en propre en France en 2014.

"Nous sommes même en avance sur le plan annoncé car nous bénéficions d'un véritable engouement du marché avec une demande forte à la fois de la part des bailleurs, des franchisés et des consommateurs", a expliqué devant la presse Olivier Bertrand, président du groupe Bertrand.

1.200 emplois créés en 2014

Évoquant une "effervescence" qui ne retombe pas, Olivier Bertrand a également souligné avoir été "impressionné de l'effet de la marque" en France. Burger King, qui avait annoncé en novembre un objectif de 350 à 400 restaurants ouverts dans l'hexagone d'ici 10 ans, y vise 20% de part de marché du burger.

En 2014, le groupe Bertrand, propriétaire de la masterfranchise Burger King, "va ouvrir 25 restaurants de cette enseigne, en centre-ville mais surtout en périphérie des grandes villes, à plus de 70% en propre", a indiqué Olivier Bertrand, précisant que "1.200 emplois vont ainsi être créés".

Il existe pour l'instant trois restaurants : l'un à Paris, et deux autres en partenariat avec Autogrill sur une aire d'autoroute à Reims et dans l'aéroport de Marseille Provence.

Un "flagship store" de 1.000 m2 à Paris

Prise de commande high-tech, démesure des espaces... Ces nouvelles ouvertures risquent fort de faire parler d'elles. A Marseille, un deuxième restaurant Burger King ouvrira mi-avril dans le centre commercial Grand Littoral et sera le premier au monde à être équipé de bornes de commandes.

Puis, avant l'été, un "vaisseau amiral" (flagship store) de 1.000 m2 ouvrira à Paris rive gauche, et un premier restaurant "drive" verra le jour pour mai. En plus de ces 25 ouvertures, Jocelyn Olive, directeur général Burger King France a ajouté que 15 autres établissements sont déjà en préparation pour les années suivantes.

Même si le développement se fait "plutôt en propre", Burger King "déploiera aussi une stratégie de franchise s'appuyant sur des partenaires entrepreneurs exclusifs, ayant un apport personnel de 300.000 euros minimum et l'ambition de devenir multi-sites", a annoncé le PDG du groupe Bertrand. 

Une foncière a même été créée "afin d'assurer la maîtrise du foncier". La concurrence n'a qu'à bien se tenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2014 à 9:51 :
que les Américains n'investissaient plus en France, pleurent aujourd'hui que Burger King investisse en France. La schizophrénie des Français me fait de plus en plus peur.
a écrit le 20/03/2014 à 9:26 :
Ayé ! L'économie Française est sauvée ! Captain America nous envoie ses meilleurs aides. La crise est finie, elle est derrière nous... vraiment derrière :-)
a écrit le 20/03/2014 à 8:47 :
la malbouffe pour lutter contre le chômage ,il n'y a rien de mieux,avec tous les emplois dérivés ,pour lutter contre l'obésité et les dépenses de santé qui vont en découler.
Réponse de le 20/03/2014 à 15:39 :
je suis d'accord avec vous,c'est mauvais pour notre santé et notre culture de cuisine
a écrit le 20/03/2014 à 2:12 :
Ils ont prévu quel montage pour échapper aux impôts?
Enfin, ne nous plaignons pas, ce sont toujours 1200 emplois à plein temps et qualifiés qui permettront à des familles de vivre décemment.
Réponse de le 20/03/2014 à 15:38 :
@décemment : emplois qualifiés ? regarde un peu le taux de rotation du personnel dans ce genre de boutique et tu changeras d'avis :-)
Réponse de le 20/03/2014 à 18:53 :
lol Patrickb, c'est évidemment de l'humour noir! Tu aurais du reconnaître mon mordant habituel.
a écrit le 20/03/2014 à 0:48 :
Est-ce qu'ils vont servir des freedom fries avec la photo d'Obama qui regarde Hollande d'un air condescendant en prime ?
Réponse de le 20/03/2014 à 8:24 :
Ils auront raison ça va faire vendre.
a écrit le 19/03/2014 à 22:03 :
Avec ou sans CICE?
a écrit le 19/03/2014 à 20:41 :
s'empiffrer de malbouffe en regardant les Feux de l'Amour, vla qui va nous faire évoluer... Et dire qu'on evoie Marc Veyrat faire un stage.. pour avoir le droit d'ouvrir son gîte !!!! Youhou la France, on se réveille !!!!!!!!!!!!
a écrit le 19/03/2014 à 20:36 :
Sans triple Whooper a la carte je n'irais pas!
Réponse de le 20/03/2014 à 9:01 :
Tu peux le faire: commandes un double whopper et demande a rajouter un steak, c'est 1 eurode plus ;)
a écrit le 19/03/2014 à 20:22 :
encore un truc pour faire grossir burger king ! ensuite on retrouvera les mêmes chez les médecins pour les faire maigrir je rigole !
Réponse de le 19/03/2014 à 22:07 :
L'obésité est un trouble du comportement alimentaire et la "fat food" n'est qu'un moyen comme un autre pour satisfaire l'appétit des goinfres paresseux de cuisiner mais pressés de consommer jusqu'à la mort.
Réponse de le 20/03/2014 à 6:44 :
Manger de temps en temps dans un fast food ne fera pas forcément de vous un "goinfre paresseux" ! C'est mon cas et pourtant je cuisine équilibré tous les jours chez moi, je fais du sport et à 45 ans, je suis en pleine forme ... merci. Comment peut on être aussi radical ?
Réponse de le 20/03/2014 à 8:27 :
Lui son trip c'est Voice évêché un bob plat cuisiné acheté chez LIDL. pour vous boire une bière c'est être alcoolique!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :