La Tribune

Bolloré peut-il vendre des Bluecar en dehors d'Autolib ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Nabil Bourassi  |   -  357  mots
Le groupe Bolloré poursuit son pari sur la Bluecar et veut désormais la vendre directement aux particuliers au prix de 12.000 euros. Le modèle économique repose toujours sur le réseau Autolib qui pourrait être dupliqué dans d'autres métropoles. Vincent Bolloré espère installé son réseau d'auto-partage à Lyon avant la fin de l'année.

Le groupe Bolloré croit dur comme fer en sa Bluecar, cette voiture 100% électrique qui équipe le réseau d'auto-partage Autolib de l'agglomération parisienne. Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme, veut passer à la phase de commercialisation aux particuliers de sa Bluecar. Il a ainsi annoncé que la voiture serait vendue au prix de 12.000 euros, prime écologique de 7.000 euros comprise. La location de la batterie a été fixée à 80 euros. La voiture sera proposée dans un modèle unique de couleur bleue, équipé d'un airbag. La Bluecar vendue hors Autolib disposera d'un troisième mode de transmission sport. Vincent Bolloré vise 2.000 immatriculations par an.

Bluecar contre Zoé

A ce prix, Bolloré place sa voiture électrique un cran en-dessous de la Renault Zoé qui doit être commercialisée cette année au prix de 13.700 euros (prime écologique incluse). Pour le groupe Bolloré, la Bluecar bénéficie d'un retour d'expérience grâce aux 12 millions de kilomètres parcourus depuis décembre 2011 par les 3.000 voitures en circulation à Paris et les 47 communes alentour. De son côté, la Renault Zoé revendique la qualité d'un grand constructeur automobile, et l'expérience de la Nissan Leaf, la voiture électrique du groupe japonais, allié du constructeur au losange. Cette voiture existera par ailleurs en plusieurs versions, et disposera de plusieurs équipements de série comme l'ABS et proposere un catalogue d'accessoires et d'options.

Dupliquer le modèle Autolib

La commercialisation de série de la Bluecar n'est cependant pas une fin en soi, puisque le groupe Bolloré projette de lancer Autolib dans de nouvelles métropoles. Vincent Bolloré a ainsi annoncé ce jeudi matin en conférence de presse qu'il espérait le lancement de son service d'auto-partage à Lyon avant la fin de l'année 2013. Il est clair que "notre ambition prochaine, c'est d'aller avant la fin de l'année à Lyon et d'installer un service équivalent. Et puis après, on essaiera Bordeaux"... D'après la société, il faut compter entre 50.000 et 60.000 abonnés (sur la base d'un forfait annuel) en tenant compte du nombre de voyages, pour qu'Autolib devienne rentable à Paris. Le groupe table sur un retour sur investissement en 2014.

 

Réagir

Commentaires

DonB  a écrit le 27/02/2013 à 11:42 :

La situation actuelle : des bornes Autolib' dans tout l'ouest parisien, des utilisateurs nombreux résidant à Neuilly mais toujours pas de bornes à Neuilly en février 2013...

Rejoignez notre groupe qui a pour vocation de convaincre la mairie de Neuilly d'adopter Autolib' !

A partir de 2013 likes nous allons voir le maire !

http://www.facebook.com/autoliberonsneuilly

alm06130  a écrit le 23/02/2013 à 22:43 :

pour faire tourner les centrales nucléaires! non merci!

nikola  a écrit le 23/02/2013 à 18:25 :

Le seul but de Vincent Bolloré dans cette affaire c'est de faire tourner les mines dont il est propriétaire ainsi que l'extraction de minerais indispensable pour fabriquer les batteries du futur

Pepe12  a écrit le 22/02/2013 à 9:15 :

Nul ne sait si Bolloré deviendra un constructeur auto de grande série mais force est de constater qu'a fin 2013, Bolloré sera en train de s'imposer face à Renault, Nissan, Toyota ou Volkswagen. Sur le seul marché français certes mais les portes sont ouvertes pour Rome, Madrid, Berlin, Londres ou Bruxelles ... Chapeau quand on sait que le but de Bolloré est de vendre ses batteries et uniquement sa technologie de batteries.
Pour cela des choix industriels judicieux :
- Des voitures homologuées pour la petite série, ce que sont pour le moment les voitures électriques,
- La cible urbaine et uniquement urbaine. Un démonstrateur grandeur réelle à Paris ce qui permet de démontrer que le produit fonctionne,
- le choix d'une rupture du mode de distribution pour placer la voiture en location moyenne durée tout compris (c'était le projet de Hayek il y a 20 ans pour Smart mais refusé par Mercedes ...)
- Un prix catalogue élevé pour pomper au maximum les aides d'Etat ...

Qu'en pensent Peugeot avec si Ion japonaise et Renault avec ses voitures électriques toujours annoncées et toujours répoussées ?

Rendez-vous fin 2013...  a répondu le 23/02/2013 à 14:19:

3000 vehicules et s'imposer face a Renault...vous devez plaisanter. Renault a du vendre au moins le triple de twizzy et pour le meme prix, je ne sais pas qui va acheter une Bluecar au lieu d'une Zoe. Il suffit de regarder les photos et les equipements. Bollore a des merites, mais il restera sur un marche de niche.

dune  a répondu le 16/12/2013 à 23:19:

Moi ! on est le 15 décembre et j'ai une bluecar depuis 15 jours. Je fais 200 kms par jours avec et c'est génial ! Le tout pour 12 000 € ! Alors oui l'équipement est encore un peu juste (mais une décapotable va bientôt sortir) mais en attendant la batterie est louée 80€ par mois en illimité et vu son autonomie pour l'instant je n'ai pas trouvé mieux ailleurs.

Patrickb  a écrit le 22/02/2013 à 1:21 :

En se mettant 7000 euros de prime dans les fouilles, il ne peut pas être perdant :-) quand est-ce qu'on revient aux principes de base, à savoir qu'une entreprise, c'est fait pour gagner de l'argent, pas pour pomper l'argent du contribuable ???

arthur  a répondu le 22/02/2013 à 9:14:

+ 100

alm06130  a répondu le 23/02/2013 à 22:44:

ah ben oui, mais là, faudrait des vrais entrepreneurs, pas des abonnés aux jérémiades du medef

le cièl est bleu ! et je suis en colère  a écrit le 21/02/2013 à 19:54 :

à mourir de rire ! c'est vraiment pitoyable cette voiture c'est la coccinelle d'avant guerre , pour les pauvres et faite par un milliardaire ( grace à qui ? ) si je la croise je change de trottoir c'est sur !!!! car elle est surement toujours garée en attendant d'être réparée surtout quand l'intox annonce 15 millions de km parcourus ...... ( sont bourrins les français .. à paris peut-être ! ) faut monter un mur d'enceinte autour de la capitale pour tous les enfermer . et que le Qatar en profite au final ! ( même si je suis contre )

La taupe  a écrit le 21/02/2013 à 18:54 :

Premier véhicule à faire un retour vers le passé en terme de sécurité, non homologue pour le crash test, pas équipe de l ABS et distance de freinage catastrophique, direction assiste digne d il y a 30 ans, un seul air bag, pas d essuie glace arrière, position de conduite inadapté. Tout cela pour la modeste somme de 250 millions d euro pour les contribuables.
C est ainsi le premier véhicule à être hors la loi : air bag obligatoire sur les véhicules neuf depuis 2004

MOI  a écrit le 21/02/2013 à 18:26 :

non mais , ils ne vont pas arrêter leurs prix prohibitifs sur des petites voitures sans autonomie, 12000 euros + 7000 ça fait 19000 euros et sans les batteries ! une yaris c'est 11000 et elle peut nous faire Paris Marseile !, faudrait pas se foutre du monde ! Vendez les 10000 euros (avec batterie)et elles partiront comme des petits pains. On a l'impression que c'est un marché qui n'intéresse pas les marchands de voiture Bougez votre derch car un de ces jours les chinois vont s'y mettre et eux ils les feront les voitures électriques à 10000 euros et les constructeurs viendront chialer dans les baskets de l'Etat pour demander qu'on les aide (avec nos sous)

syfre  a écrit le 21/02/2013 à 18:22 :

9550 ? une C1 est c'est 1000 fois meiux que sa laiderie électrique tout en plastoque pourri et je doute que ces utilisateurs depensent plus de 80 ? d'essence.
Pour 13500 ? une Toyota iQ et là c'est carrément le nirvana a coté de sa merdasse.
Je me marre parceque j'ai une Yarris hybride et il faut dire que l'hiver faut mieux pas être trop frileux, Alors une toute électrique soit tu conduis avec des moufles soit tu fais le tour du paté de maison et tu rentres recharger la batterie.
Pour maintenant, 2000 pigeons par an c'est faisable.

Dune  a répondu le 16/12/2013 à 23:30:

Je fais partie des pigeons, mais moi j'ai pas 18000 € à mettre dans ma voiture et je préfère le plastique au... plastique. Une Toyota c'est pas le nirvana non plus... Mdr
En attendant fais le calcul, je fais 1200 Kms par semaine (oui tu as bien lu) ce qui me coutait 500 € par mois d'essence. Maintenant avec ma bleucar ça me coute 100 € et je pourrai rouler encore plus avec si je l'utilisais le week -end. Quand au chauffage j'avais peur d'avoir froid mais j'ai encore plus chaud que dans mon scenic, je suis obligée de le baisser par moment (par -4) tellement il est nickel.

Si cest vendu comme voiture...  a écrit le 21/02/2013 à 18:22 :

est-ce que ce sera homologué comme voiture ? A ma connaissance, ces engins n'ont pas subi de crash test par exemple ? Et un airbag, c'est un peu court pour parler de sécurité. Par ailleurs, 12000 euros plus 1000 euros de location annuelle, faut pas pousser. C'est hors de prix, par rapport à ni'mporte quel citadine, surtout compte tenu des prestations offertes !