Fragilisé, EDF veut augmenter les prix de l'électricité

 |   |  357  mots
L'état Français, qui détient 84,5% du capital d'EDF devra décider de l’opportunité d’augmenter les prix, comme le demande Jean-Bernard Lévi, le PDG du groupe.
L'état Français, qui détient 84,5% du capital d'EDF devra décider de l’opportunité d’augmenter les prix, comme le demande Jean-Bernard Lévi, le PDG du groupe. (Crédits : © Vincent Kessler / Reuters)
Pour affronter "la situation financière délicate" du groupe EDF, son PDG, Jean-Bernard lévy, a une nouvelle fois réclamé à l'Etat un "rattrapage tarifaire". L'EPR de Flamanville, quant à lui, sera lancé à horizon 2017, conformément aux dernières prévisions.

Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a une nouvelle fois plaidé mardi pour des hausses des tarifs de l'électricité, qui permettent à l'entreprise publique de couvrir ses coûts, affirmant que la situation financière du groupe était "délicate".

Un niveau d'endettement important

EDF devra "faire face à des investissements essentiels dans les prochaines années" (maintenance en vue de la prolongation du parc nucléaire, développement des énergies renouvelables, etc), et dans ce contexte, "nous sommes vigilants" par rapport au niveau d'endettement du groupe, dont la situation financière est "délicate", a affirmé le dirigeant en ouverture de l'assemblée générale des actionnaires de la société.

Le dirigeant a de nouveau réclamé à l'Etat, qui détient 84,5% du capital et fixe les tarifs réglementés de l'électricité, un "rattrapage tarifaire", qui permette au groupe de "couvrir ses coûts". Dans le même temps, à travers son plan stratégique "Cap 2030", EDF cherchera à "retrouver la croissance" et s'appliquera à "surveiller ses coûts opérationnels", notamment à travers une meilleure "maîtrise industrielle des grands chantiers", tels que celui de l'EPR de Flamanville, qui a pris beaucoup de retard.

Pas de retards supplémentaires pour l'EPR de Flamanville

Le dernier déboire en date, la découverte d'une anomalie dans la composition de l'acier du couvercle et du fond de la cuve du réacteur nucléaire, ne devrait pas entraîner plus de retard, a souligné M. Levy au micro d'Europe 1.

"Nous avons fait des calculs, nous allons maintenant faire des tests sous l'autorité de l'Autorité de sûreté nucléaire, qui a tous les pouvoirs en la matière. Nous pensons que ces tests, qui seront faits cet été, permettront de démontrer qu'il n'y a pas de risque de sûreté sur ces matériels, qui ont été fabriqués à l'époque conformément aux normes", a-t-il déclaré.

Le lancement de l'EPR devrait s'effectuer "le plus tôt possible, et je l'espère dès 2017", conformément aux dernières prévisions, a-t-il ajouté. Le démarrage était initialement prévu en 2012 et a été repoussé à plusieurs reprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2015 à 12:56 :
Si EDF cherche de l'argent, qu'ils arrêtent de financer l'energie dans les autres pays et qu'ils s'occupent du notre...
a écrit le 20/05/2015 à 12:28 :
ce n'est pas aux consommateurs a payer les erreurs de la direction d'edf, ni les acquisitions boursières a l'étranger
a écrit le 20/05/2015 à 11:43 :
J'ai une autre solution : supprimer l'obligation d'achat des énergies fantaisistes (éolien notamment) qui grève ma facture de 15 % (la fameuse CSPE) : contribution service public de l'électricité autrement dit l'achat HYPER SUBVENTIONNE d'une élec pourrie d'éoliennes)

Par ailleurs alors qu'EDF pleure sa mère sa proposition d'acheter FRAMATOME au prix du marché est tout simplement INIQUE !

Je te renationaliserais tout ça que ça marcherait pas plus mal et que ça coûterait pas plus cher mais les nains bruxellois s'y opposent
Réponse de le 20/05/2015 à 12:54 :
N'oublions pas d'arrêter de subventionner le solaire aussi qui plombe encore plus nos factures... Ou encore mieux réduire les taxe qui représente entre 50% et 75% de nos factures...
a écrit le 20/05/2015 à 9:15 :
Je recois une facture edf pour ce rappel de facturation : 3.56 euros oui vous avez bien lu 3 euros 56.
C'est fait avec une lettre de 4 pages avec demande de paiement par TIP et on me demande de joindre un RIB.
Donc il faut que je paie en plus un timbre pour envoyer ces 3.56. Derrière il y a aussi les coûts de traitement par les banques et edf.
Alors que je paie EDF en prelevement automatique depuis 25 ans ou plus et que 1 ligne de plus n'aurait pas fait probleme sur la facture habituelle.
a écrit le 20/05/2015 à 8:56 :
Pas difficile de voler au secours d ' Areva !!!!
pas besoin d ' avoir fait tant d ' études , présidé tant de sociétés , pour trouver une telle solution !!!!
Ce sera encore, les mêmes , qui paieront.. pas les 1 % du chiffre d ' affaire , toujours croissant , lui . !!!!!!
a écrit le 20/05/2015 à 8:34 :
Il faut de l'argent pour racheter Areva le fleuron Français de technologie.
a écrit le 20/05/2015 à 6:50 :
Regardez vos factures EDF
Quand vous payez 200€ vous avez 100€ d électricité
Le reste abonnement et taxes .....
Réponse de le 20/05/2015 à 10:41 :
Et donc, tu vas aller chez un opérateur alternatif , pour voir comment cela se passe, non ?
Réponse de le 20/05/2015 à 12:58 :
Regardez d'un peu plus près les lignes. Sur les 100 euros d'électricité il n'y en a réellement que 50% pour cette électricité les autres 50% sont encore des taxes. En plus des autres... Nos factures avoisine 75% de taxe et seulement 25% de produits.
a écrit le 20/05/2015 à 5:47 :
si les citoyens payaient le prix réel de l'électricité,il faudrait sans doute augmenter les tarifs de 100%!une hausse modérée et rétroactive me parait une solution plus équilibrée
Réponse de le 20/05/2015 à 6:49 :
Le coût de l' électricité dépend du coût de fabrication des centrales et du coût d'entretien des centrales (et donc des salaires et avantages des personnels EDF). La société d' état EDF est dans une situation délicate parce qu' EDF n'a pas mieux réussi dans la construction de son EPR qu' AREVA (autre société d' état en situation de depot de bilan avec son EPR en Finlande): avec + de 7 ans de retard, les surcouts se chiffrent en milliards d'euros. Ce sont une fois de plus les consommateurs finaux qui devront payer la facture de l' incompétence de la société d' état EDF ! Est ce normal ?
Réponse de le 20/05/2015 à 11:37 :
Ce sont toujours les consommateurs qui paient (les entreprises n'ont pas de planche à billets). Si une entreprise n'est pas compétitive, les consommateurs changent de fournisseurs.
Ici le pb est que le prix de vente est fixé par l'état et non par l'entreprise. Si les prix de l'entreprise d'état ne vous conviennent pas libre à vous de vous fournir chez un autre fournisseur.
Réponse de le 20/05/2015 à 13:00 :
Si on faisait ce que vous dites en supprimant les taxes, la facture serait réduite de 50% pour les particuliers. Ils seraient heureux !
a écrit le 19/05/2015 à 21:58 :
Le parc nucléaire, en fin de vie théorique, doit être prolongé de 10ans.
L'estimation d'investissement de EDF pour ces prochaines années est de 110 milliards €.
La facture des français a déjà augmenté de 20% entre 2010 et 2015.
L'énergie nucléaire, "pas cher", c'est finis.
a écrit le 19/05/2015 à 20:40 :
Flamanville a été lancé en catastrophe en décembre 2007, pour essayer de le terminer avant
celui d'Olkiluoto / Finlande, déjà très compromis. Exactement les mêmes fautes que celles
d'Olkiluoto ont été faites, d'ou même retard et même surcout. Merci, Mme. Lauvergeon / Fric !
Réponse de le 20/05/2015 à 8:58 :
A moi, les promotions, à vous , les additions !!!!!!
a écrit le 19/05/2015 à 19:47 :
le gouvernement et les collectivités locales qui taxent fortement les factures EDF des particuliers ne pourront qu'être d'accord , c'est pas beau . Si on pouvait faire pareil quand on a besoin d'argent cela serait dément .
a écrit le 19/05/2015 à 19:42 :
C'est tellement facile d'augmenter les tarifs au lieu de se restructurer, de réduire les avantages des uns et des autres, etc.
Les temps ont changé, les pratiques devraient également changer !
Réponse de le 19/05/2015 à 23:01 :
Les chiens aboient la caravane passe...
Vous devez être un de ces théoriciens de comptoir qui règlent tout les problèmes en tirant les choses vers le bas.
Que faites vous donc pour améliorer votre sort si ce n'est loucher dans l'assiette du voisin?
Réponse de le 20/05/2015 à 10:47 :
@Jade
Quoi, toujours pas chez un opérateur alternatif malgré l'ouverture à la concurrence ? Avec en plus un Charles Beigbeder à sa tête en 2007, nos liberaux auraient dû se ruer dessus , et ben non, on reste à EDF comme 93% des Français, surement pour se plaindre ensuite.
Réponse de le 20/05/2015 à 13:08 :
Malheureusement non... Qu'en on compare les prix, rien n'incite à aller ailleurs. Vivement le FREE de l’électricité !
a écrit le 19/05/2015 à 18:38 :
c'est encore l'abonne qui va payer la facture d'erreurs de gestion de EDF et de L'EPR ,alors que les dirigents touchent des salaires de nababe ,une honte et tout cela sous couvert de l'etat!!!!
a écrit le 19/05/2015 à 18:25 :
Il ferait mieux de s'attaquer aux avantages exceptionnels du personnel EDF, salaires élevés retraites élevées par rapport aux autres salariés le coût de la subvention au comité d'entreprise, la quasi gratuite de la consommation électrique pour les salariés et pour les retraites.
ALORS ON REFUSE TOUTE HAUSSE
a écrit le 19/05/2015 à 16:27 :
Pour info, hors reprise des "gamelles" d'Areva, EDF estime la valeur de la branche réacteurs d'Areva à 300 millions d'euros. Areva l'estime à 1 milliard. Même si l'Etat a des participations dans les deux entités, il a y avoir un coût. Le contribuable va payer. Quand j'ai pensé aux pertes financières d'Areva du temps de Mme Lauvergeon (échec Finlande, achats de mines hors de prix et pas rentables... ) ça me désespère . Je pense que nos dirigeants devraient en partie être tenus financièrement responsables de leurs actes devant le peuple. Mais la, je rêve ! Ce genre de trucs ne s'applique qu'au secteur privé.
a écrit le 19/05/2015 à 15:51 :
l'état devrait arréter de ponctionner entre 75% et 85% du bénéfice de EDF pour qu'il permettent un désendettement progréssif du groupe
Réponse de le 19/05/2015 à 18:45 :
Vous oubliez que l'Etat a d'énormes besoins financiers...
Réponse de le 20/05/2015 à 13:05 :
Pourtant en payant les sénateurs et membres des assemblées en fonction de leur tôt horaire de présence voir de présence éveillé, on économiserait 95% de leurs salaires.
Réponse de le 27/05/2015 à 17:30 :
l etat fait comme les fond de pension americain du fric du fric rien que du fric le reste il sen foutt mais l etat francais tellement besoin de cash

mais les reserves pour financer le reclassement et la modernisation des centrales nucleaires sont ou?? ha oui on les a investi a l etranger comme toujours et via des paradis fiscaux

c etat c est faites ce que je dis pas ce que je fais
a écrit le 19/05/2015 à 15:40 :
pourquoi est ce toujours les organisme gérés par l'état, qui osent demander des hausses de tarifs?
Debutons par des coupes franches dans les salaires, remettons les salariés EDF, sur le même tarif que monsieur tout le monde, et surtout arretons de subventionner le CE sur le CA, et revenons au quotas de la masse salariale.
Rien qu'avec ses mesures EDF, retrouve l'équilibre, mais pourrait aussi baisser ses tarifs de manières conséquentes.
Arretez de prendre les consommateurs pour des imbéciles.
Réponse de le 20/05/2015 à 10:49 :
Il te reste plus qu'à aller chez Powéo.
Réponse de le 20/05/2015 à 11:41 :
Ou est votre problème ?
Si les tarifs de l'organisme géré par l'état sont trop élevés, allez chez la concurrence privé.. Ah oui ils sont plus chers, dommage...
Réponse de le 20/05/2015 à 12:46 :
Vous vous trompez lourdement sur les calculs. L'impact des mesures que vous citez ne serait que marginal sur la facture.
Certainement qu'en termes de justice sociale ça aurait été mieux, mais coté finances, rien à gagner.
Réponse de le 20/05/2015 à 19:05 :
A lachose: ton commentaire est nul. Tu dois faire parti des gens qui profitent des avantages de cette arnaque gouvernemtale.
Pas besoin de répondre .
Réponse de le 27/05/2015 à 17:34 :
deja arretons les subventions honteuses qui garantit une rente a ceux qui investissent dans l eolien et le solaire non rentable
qu aide oui quon subventionne a tout va non

et on nous dis pour la sncf jai plus de fric donc je supprime des lignes he hop c est l etat qui decide ........................
a écrit le 19/05/2015 à 15:34 :
et ça revient au bassinet .
comment convaincre les consommateurs d augmenter surtout pour acheter areva.ou est l argent que les contribuables ont mis pour la construction du nucléaire sinon dilapidé dans des aventures très hasardeuses a l étranger et qui ont fait perdre des milliards d euros .alors revenir le sourire aux lèvres pour redemander encore une rallonge c est prendre le client pour une vache a lait !
Réponse de le 19/05/2015 à 16:01 :
Les contribuabls n'ont pas mis un centime dans le programme nucléaire ! Renseignez-vous. Au contraire l'Etat a forcé EDF à s'endetter sur les marchés car à l'époque elle avait une meilleure signature que l'Etat. en revanche certaines aventures étrangères ont bien été soldées, mais plutôt positivement.
Réponse de le 19/05/2015 à 18:33 :
les exemples des US (ça vous dit qqchose constellation energy nuclear group ? 50% acheté en 2008 pour 4.5 Md $) et du Royaume uni sont là pour vous contredire
Réponse de le 19/05/2015 à 19:02 :
qui a payer par nos impôts nos centrales ? que dire des investissement au brésil en argentine .veuillez donner un coup d oeil aux rapport de la cour des comptes au moins eux ils font le bilan et n oubliez pas c est vous qui avez payé .le dindon de la farce est toujours le même.preuve EDF fait de l optimisation fiscale au pays bas pour payer moins d impôts bel exemple n est il pas !
Réponse de le 20/05/2015 à 12:40 :
Avec tout mon respect - votre commentaire est fortement injuste. Tous les jours tous les français profitent d'un système énergétique très performant et d'une électricité bon marché (comparativement à nos voisins européens). L'argent que nous payons sert à maintenir les installations, payer les fournitures et les salariés - d'EDF et de ses prestataires. Ce n'est donc pas de l'argent dilapidé. Bien au contraire.
Concernant AREVA - il est fort dommage que des erreurs de ses dirigeants entre 2001 et 2012 aient porté autant préjudice à l'entreprise avec des conséquences financière et sociales que l'on connait. Ceci dit - c'est fait et on n'y peut rien maintenant - ou presque. L'idée de sauver AREVA avec l'aide d'EDF est une bonne idée je crois. Mais il est difficile de demander à EDF de sauver AREVA en même temps que supporter de lourdes charges liées à la fermeture de Fessenheim tout en bloquant les tarifs d'électricité. Il aurait été plus judicieux de maintenir Fessenheim (qui n'a rien d'obsolète, bien au contraire) et utiliser l'argent gagné par cette centrale (en vendant sa production vers l'étranger, notamment en Allemagne ou en Suisse) comme ressource de financement. Ça aurait été intelligent, mais contraire aux "promesses" politiciennes stupides.
a écrit le 19/05/2015 à 15:25 :
Les Français paieront la gabegie EDF CGT et compagnie... Vive le modèle français....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :