Faut-il fermer nos vieilles centrales nucléaires ?

 |   |  141  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, faut-il fermer nos vieilles centrales nucléaires ?

Une nouvelle étape importante a été franchie ce mardi dans le règlement du « dossier Fessenheim », dossier sensible depuis bientôt cinq ans. Le conseil d'administration d'EDF a en effet donné son feu vert à l'accord d'indemnisation pour la fermeture anticipée de la plus vieille centrale nucléaire de France. Promesse de campagne de François Hollande en 2012, la mise à l'arrêt définitive est désormais prévue pour la fin 2018. Décision saluée par Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et de l'Énergie, « gâchis » pour les syndicats des salariés EDF... le débat sur l'énergie nucléaire est loin d'être terminé.

Pour en parler, Boris Le Ngoc, porte-parole de la Société Française d'Energie Nucléaire, Anne-Laure Barral, journaliste environnement à France Info, Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2017 à 15:58 :
Le mieux ça aurait été de ne pas les construire. De taxer les fossiles (pétrole à 20 USD en 1990) pour lancer les ENR. Maintenant on a plus un radis de toute façon. Le gouvernement semble -comme pour la dette- essayé de gagner du temps. Quand a l'intervenant qui cite les USA en exemple pour le nucléaire "no limite", il faudrait lui dire que ça fuit de tout coté. Que ça ferme du coup. Et que les USA on trouvés des pigeons pour racheter leur secteur nucléaire : le japonais de Toshiba : 6 milliards de pertes probable en 2017... citer ça en exemple ça laisse songeur sur le niveau du gus. J'espères que sa fonction c'est potiche/perroquet, sinon c'est vraiment inquiétant.
a écrit le 30/01/2017 à 14:17 :
Encore et toujours ce meme mensonge du cote de SFEN, qui empeche d'elever le debat.
Non le nuke n'est aps zero carbone : construire, operer, demanteler une centrale genere de GES de meme que l'extraction, le transport de l'uranium et la gestion des dechets. C'est une energeie bas carbone mais jamais zero CO2.
De meme economiquement, l'EPR a besoin de 12 c€ / kWh pour fonctionner quand l'eolien l'est a 8 c€ et le PV a 7 c€ sans parler de l'hydro. Et le kWh nuke ne se stocke pas non plus, c'est la raison pour laquelle on a des STEP comme Grand'Maison.


Idem, les emission de GES dues aux centrales a charbon allemandes est en regression apres avoir augmenté entre 2011 et 2012 suite a l'arret de plusieurs centrales nuke apres Fukushima. Et pour ceux qui veulent connaitre la realité du proche futur : 'arret+centrales+charbon' sur Google.


Et sans meme parler des dechets a stocker pendant des millenaires avant qu'ils ne soient inoffensifs mais ca tout le monde s'en fout 'apres moi le deluge'.
a écrit le 30/01/2017 à 11:59 :
Le problème en autre c'est qu'elle produit 50% de taxes et TVA plus abonnement compteurs, cela fait réfléchir naturellement .
a écrit le 30/01/2017 à 9:13 :
Le problème majeur c'est qu'il faut les fermer mais que les outils pour les démanteler n'existent pas donc condamnées à être d'éternels boulets financiers, donc s'il existe une solution intermédiaire sûre, même si cela ne semble pas beaucoup exister dans cette activité, cela pourrait être le moins pire.

Mais on paye vraiment très cher le tout nucléaire à savoir l'incompétence et la corruption de nos politiciens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :