La Tribune

Maintenance industrielle : Nexess va déployer sa stratégie européenne grâce à de nouveaux moyens financiers

NexCap est une armoire « intelligente » qui permet uniquement au personnel autorisé d'accéder aux outils qu'elle contient, outils également équipés de puces. "Cela permet un inventaire automatique du contenu de l'armoire tout en sécurisant les mouvements des produits", précise le PDG de Nexess, Frédéric Galtier. © Nexess
NexCap est une armoire « intelligente » qui permet uniquement au personnel autorisé d'accéder aux outils qu'elle contient, outils également équipés de puces. "Cela permet un inventaire automatique du contenu de l'armoire tout en sécurisant les mouvements des produits", précise le PDG de Nexess, Frédéric Galtier. © Nexess (Crédits : Nexess)
Laurence Bottero, Méridien Mag, à Nice  |   -  319  mots
Créée en 2008 par Frédéric Galtier à Sophia-Antipolis, Nexess déploie des solutions RFID (Radio Frequency Identification) permettant de sécuriser les processus de maintenance, réparation et opérations réalisés par les industriels du nucléaire, de la pétrochimie et de l'aéronautique.

Suivre et contrôler le flux des personnes et des objets, permettre la sécurisation des opérations sensibles... tout cela en s'appuyant sur la technologie RFID, voilà le vrai « plus » apporté par Nexess. Née d'un essaimage d'EDF, la société a d'abord convaincu le secteur nucléaire grâce à sa technologie de RFID « durcie », c'est-à-dire pouvant être utilisée jusqu'à 400 degrés centigrades, dans des environnements ionisants, des atmosphères explosives ou des hautes températures. Cette technologie lui a ensuite ouvert les portes du secteur de la pétrochimie, puis de l'aéronautique.
Parallèlement, la PME a développé des logiciels qui permettent aux clients de gérer directement l'utilisation de leurs produits installés, classés en trois grandes familles. Ainsi NexTrack permet de suivre étape par étape les activités de maintenance, identifiant de façon sûre les équipements qui en bénéficient et l'avancée par rapport au planning établi.

2,5 millions d'euros levés

Pour sa part NexCap est une armoire « intelligente » qui permet uniquement au personnel autorisé d'accéder aux outils qu'elle contient, outils également équipés de puces. "Cela permet un inventaire automatique du contenu de l'armoire tout en sécurisant les mouvements des produits", précise le PDG de Nexess, Frédéric Galtier. Enfin NexLoc permet de géolocaliser le travailleur isolé en temps réel, dès détection d'un incident, comme une chute ou une perte de verticalité.
Présent jusqu'alors sur le marché français, Nexess vient de lever 2,5 millions d'euros, auprès de Seventure Partners (1,5 million) et Paca Investissement (1 million), afin de se lancer à l'assaut de l'Europe. Cette stratégie européenne passera par des accords avec différents distributeurs et par un renforcement du positionnement marketing. Nexess (25 salariés), a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros, en hausse de 5 %, et a investi 773 000 dans la R&D.
 

Réagir