Bandeau Législatives (région)

Propreté : Sdez investit 2,5 millions d'euros pour construire un nouveau site de production à Annecy

 |   |  412  mots
Le groupe est spécialisé dans la location-entretien d'articles textiles pour le compte d'entreprises industrielles, d'hôtels-restaurants ou de cliniques ©DR
Le groupe est spécialisé dans la location-entretien d'articles textiles pour le compte d'entreprises industrielles, d'hôtels-restaurants ou de cliniques ©DR (Crédits : DR)
Le groupe nordiste, spécialiste de la location-entretien d'articles textiles, confirme son implantation en Rhône-Alpes pour mettre à profit le dynamisme régional.

La nappe immaculée sans faux pli sous votre assiette au restaurant, c'est peut-être Sdez. Le groupe nordiste qui figure dans le Top Cinq de la location-entretien d'articles textiles en France, vient d'acquérir un terrain en vue de la construction d'un bâtiment pour rassembler sur un lieu unique ses deux usines à Annecy (Haute-Savoie). Ce nouveau site sera opérationnel début 2014. Le groupe est implanté en Rhône-Alpes depuis 2010, lorsque Sdez avait racheté la blanchisserie savoyarde Carmin, saisissant l'opportunité d'investir dans « une région active, avec de bons indicateurs économiques », selon les termes d'Arnold Sdez, le directeur général de l'entreprise. Depuis, l'implantation annécienne s'est accompagnée d'un développement en région lyonnaise.
Sdez s'occupe des achats d'articles textiles (vêtements de travail, draps, nappes, serviettes, etc.) pour le compte d'entreprises industrielles, d'hôtels, de restaurants, de cliniques, etc., ainsi que de leur entretien et du remplacement des articles défectueux ou usés. Un marché qui est cependant arrivé à maturité, avec peu de perspectives de création de nouveaux clients. « Le développement de la société passe par des opérations de croissance externe, avec l'installation d'unités de production et l'apprentissage de nouvelles méthodes », explique Arnold Sdez. Notamment en matière d'organisation du travail car à Annecy, la forte saisonnalité de l'activité hôtelière a contraint l'entreprise à adopter un principe de modulation des horaires.

Innover face à la concurrence

En France, plusieurs groupes se partagent le gâteau de la location-entretien d'articles textiles. En tête : le leader européen Elis. Suivent Initial, RLD, Anett et le groupe Sdez. Avec un chiffre d'affaires annuel de 30 millions d'euros et 400 salariés, ce dernier défend sa cinquième position. La création de la société, à Lambersart, près de Lille, remonte à 1816 et les frères Sdez, descendants du fondateur, possèdent à eux deux 100 % du capital.
« Nous courrons tous derrière la réduction de consommation d'eau et d'énergie, par souci d'économie et de respect de l'environnement », explique le directeur général du groupe dont le siège social est installé depuis 1997 à Bondues (Nord). Sur ses sept sites industriels, Sdez a mis en place un système d'identification électronique à distance (RFID) qui conjugue traçabilité et gain de temps. Il est venu remplacer le traditionnel code barre sur tous les articles. Elle permet de connaître tous les traitements et lavages subis, et de restituer chaque pièce à son propriétaire.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :