La Tribune

Google investit dans l'énergie renouvelable... en Laponie

Le centre de données Google de la ville d'Hamina en Finlande - Copyright Google
Le centre de données Google de la ville d'Hamina en Finlande - Copyright Google
latribune.fr  |   -  291  mots
Le géant d'Internet vient d'annoncer la signature d'un contrat de fourniture d'énergie renouvelable en Suède, avec l'achat pour dix ans de toute l'électricité produite par un futur champ d'éoliennes. Cette énergie servira à alimenter son centre de données situé à Hamina, en Finlande.

Google n'en finit pas de revendiquer son attitude "écolo". La firme vient d'annoncer son entrée sur le marché européen de l'énergie renouvelable avec la signature d'un contrat de fourniture énergétique en éoliennes dans la région de la Laponie, en Suède. Avec 24 éoliennes et une capacité totale de 72 mégawatts, le champ devrait servir à couvrir la consommation en énergie du centre de données situé à Hamina, en Finlande. Ces "datacenters", sortes d'usines à informations, sont composés de milliers de serveurs très gourmands en électricité. Aux Etats-Unis, certains centres ont une consommation en énergie comparable à celle d'une ville de 200.000 habitants... Il n'est donc pas étonnant que Google ait recours à des énergies renouvelables pour subvenir aux besoins énergétiques de ses centres.

Le montant des économies engendrées par le géant d'Internet n'a cependant pas été communiqué. "Savoir combien nous économiserons avec ce contrat dépendra de l'évolution du marché de l'électricité", a indiqué à la presse un responsable de l'infrastructure chez Google, François Stérin.

Dans un communiqué, il est indiqué que l'électricité sera exploitée par l'entreprise suédoise O2. La construction du champ d'éoliennes devrait débuter "dans les mois à venir". L'assureur allemand Allianz, qui a financé le projet, en deviendra propriétaire au même moment.

Google, qui se veut une entreprise à la faible empreinte carbone, avait déjà dans le passé investi dans les énergies "propres". Avec le récent achat d'un parc éolien de 160 mégawatts au Texas, l'entreprise a même dépassé le milliard de dollars investis dans les énergies renouvelables.

Plus récemment en mars dernier, la firme annonçait avoir investi 12 millions d'euros dans une centrale photovoltaïque en Afrique du Sud.
 

Réagir

Commentaires

Photo73  a écrit le 04/06/2013 à 22:05 :

Le 'champ d'éoliennes' en Suède alimente le 'datacenter' en Finlande, c'est bien organisé (quelle distance ??). Pourquoi pas les machines près des éoliennes, trop proche ? En fait, ils doivent se brancher sur le réseau 230V mais acheter l'électricité des éoliennes qui ne tourneront pas tout le temps. L'énergie sera verte quand la production éolienne sera celle consommée par leurs machines, et moins quand le vent se calmera.
"dans la région de la Laponie, en Suède." La Laponie est répartie sur la Norvège, la Suède, la Finlande, et sais plus si la Russie aussi.