La Tribune

Les avis des e-consommateurs peuvent être bidons, la preuve !

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  353  mots
Un internaute britannique a eu l'idée de poster une fausse adresse de restaurant sur le site de conseils aux voyageurs TripAdvisor. Selon un article du Daily Mail, de nombreuses personnes ont posté des commentaires négatifs sur l'établissement avant que la manipulation ne soit révélée. Une histoire qui prouve une nouvelle fois les limites de ces sites d'avis partagés.

Il fallait y penser... Outre-Manche, un internaute britannique, lassé de voir de faux commentaires postés sur le célèbre site de conseils aux voyageurs TripAdvisor - qui attire chaque mois quelques 200 millions de visiteurs - a décidé d'y publier une fausse adresse de restaurant.

Sur la présentation, désormais indisponible, l'auberge imaginaire, baptisée Oscar's est décrite comme "l'un des meilleurs endroits où manger en Grande-Bretagne", rapporte le Daily Mail dans un article daté du 29 juillet. Situé à Brixham, une petite ville de pêcheurs bordant la côte sud de l'Angleterre, l'établissement était prétendument tenu par un couple répondant aux noms romantiques de "Colette" et "Alfredo".

"Est-ce que la nourriture est bonne? Non"

Peu après la mise en ligne de l'annonce, de nombreux internautes ont laissé des commentaires négatifs sur l'établissement. "Essayer de réserver est un cauchemar. Vendredi et samedi sont pleins jusqu'en 2014", critiquait l'un d'eux. "Est-ce que la nourriture est bonne? Non, pas terrible", tranchait carrément un autre. L'internaute à l'origine de l'arnaque, qui n'a pas souhaité révélé son identité au journal, avait pris de soin de poster, de son côté, des remarques élogieuses vantant un restaurant "incroyable" et "simplement divin".

Durant les trois mois de sa courte existence, Oscar's a d'ailleurs réussi à arracher la 29ème place (sur 64) du meilleur endroit où dîner dans cette ville de 17.000 habitants. TripAdvisor, qui a été averti du mensonge grâce un internaute qui s'était rendu sur place, s'est défendu en soulignant qu'il recevait 60 annonces par minute. Le site Internet a reconnu qu'il était donc possible que des annonces frauduleuses passent entre les mailles de ses filets.  "Dans ces rares cas, nos membres peuvent nous contacter pour nous aider à maintenir la qualité de notre site"; a-t-il commenté.

En France, l'Association française de normalisation (Afnor) est montée au créneau contre les avis frauduleux des e-consommateurs. Elle a présenté, début juillet, un nouveau projet de norme encadrant leur publication.


>> Lire aussi : La fin des faux-avis de consommateurs ? Enfin une innovation française !


 

Réagir

Commentaires

Baboul55  a écrit le 04/08/2013 à 15:30 :

bien sur que les avis sur Tripadvisor sont souvent bidonnés, il est si facile de faire appel à un prestataire spécialisé dans le "bombardement" de faux avis (avec adresses IP multiples) ou carrément de le faire soi-même en s'abonnant à un service de type VPN pour se connecter avec des IP variables et de tous les pays. Un exemple concret, le N°1 des restaurants parisiens sur Tripadvisor est un resto-bistrôt (sympa certes) mais de quartier dans le 14è arrondissement - qui ne pourrait jamais être N°1 sans ces artifices artifices - du coup il n'est quasiment QUE rempli de touristes. Ce qui prouve au passage que la tentative de l'AFNOR de créer un label de certification des avis sera vaine tant que les sites américains leaders dans ce type de trafic n'y participeront pas.

Vous avez aussi ce que moi j'appelle le "toxic marketing"  a écrit le 01/08/2013 à 11:39 :

ou quand un site spécialisé sur l'actualité d'une société passe beaucoup de temps à rapporter tous les problèmes soucis et tracas (vrais ou faux ou simple rumeur) des concurrents, N'ayant, pour certain, aucun scrupule quand un rédacteur utilise un pseudo pour rédiger et plusieurs pseudos différents pour commenter dans les blogs des sites clones alignant les commentaires élogieux pour son "champion" et beaucoup moins élogieux pour la concurrence.

michel  a écrit le 31/07/2013 à 17:11 :

Qui a volé mon pseudo ? Pour l'article, Napoléon adorait décrire ses qualités exceptionnelles sous un faux nom, c'est pas nouveau.

huggy  a écrit le 31/07/2013 à 16:57 :

Marre des sites malveillants qui ne pensent qu'a nous soutirer du fric avec des mensonges et plus c'est gros et plus ca passent!

Corso  a écrit le 31/07/2013 à 15:56 :

Ben, c'est une bonne manipulation qui a révélé une faille. Révélons en une (certes déjà connue de tout le monde) : sur le site de latribune, on peut poster des commentaires avec n'importe quel pseudo. Tiens, j'ai pris celui de Corso ici, j'aurais pu prendre ivanleterrib ou lou papet ou drrw... Là aussi une limite de la vérité...

grandge  a écrit le 31/07/2013 à 10:34 :

Il n'y a pas que TRIPADVISOR, le site EXPEDIA va encore plus loin. Non content de présenter un produit (hotel de luxe et chambre de 50 M2) dont cette société n'a jamais vérifié la véracité, les commentaires qui ne sont pas élogieux sont systématiquement effacées.

La puissance d'un média comme le web  a écrit le 31/07/2013 à 7:56 :

ne pouvait qu'amener de nouvelles pratiques dérivantes. Ca offre une tribune à tous les invisibles dans la vie et refoulés de la "reconnaissance". On n'a jamais autant trouvé de spécialistes de tel ou tel secteur sur les blogs et sites web. Vous avez même de nouvelle forme de concurrence déloyale et de dénigrement qui apparaissent sous forme de prétendues informations. Ainsi ces sites ou blogs spécialisés sur l'actualité d'une seule société et qui passent beaucoup de temps à parler des concurrents et rapporter tous les problèmes de cette concurrence, un peu génant quand le business de ces sites est exclusivement lié au business de leur champion et de ses partenaires.

Avis d'un lecteur  a écrit le 30/07/2013 à 21:11 :

Rare sont les journaux publiant des articles sans faute. Pourtant, un journal est à recommander . La Tribune, cet excellent journal publie des faits divers avec quelques annonces économiques d'une rare justesse; Très appréciés des retraités, qui s'en donnent à coeur joie pour dénigrer les auteurs ainsi que les commentaires sur son e-quotidien, ce journal libre et sans censure, redonne à la presse tout le prestige qui lui manquait. Un journal à lire donc sans modération.

ventrachoux  a répondu le 05/09/2013 à 10:20:

sans censure ????????????????????????????????????????????????? Mon oeil !!

michel  a écrit le 30/07/2013 à 20:24 :

hé ! .. comme ceux qui dirigent . tout n'est qu'une question d'interprétation et nous sommes à bonne école .

Patrickb  a écrit le 30/07/2013 à 20:18 :

C'est pas "les rares cas" puisqu'ils avouent eux-mêmes recevoir 60 annonces/minute ! Je te dis pas le nombre d'employés qu'il faudrait pour tout vérifier...et tout simplement, ils ne vérifient rien du tout. Et quand un vrai commentaire négatif est posté, il suffit que le patron du resto ou de l'hôtel verse un peu de monnaie pour qu'il disparaisse rapidement :-)

CRC32  a répondu le 31/07/2013 à 14:36:

@Patrickb

Inutile que le patron du restaurant paie quoique ce soit. La simple menace d'une plainte en diffamation suffit à calmer la ligne éditoriale de n'importe quel site internet 2.0 peu fortuné (i.e. sans généreux donateur), sauf s'il est basé à l'étranger.

Loeilheaume  a écrit le 30/07/2013 à 19:57 :

Rien de nouveau. Tripadvisor est à double tranchant.

Henri  a écrit le 30/07/2013 à 18:38 :

Sauf que l'on n'oblige personne à suivre les "conseils" avertis de sites surtout sur internet...
"Qui s'y frotte, s'y pique" très souvent ! Il faut savoir séparer le bon grain de l'ivraie...

c'est pas pire que les dizaines de soit  a écrit le 30/07/2013 à 17:53 :

disant chefs d'entreprise qui contribuent sur les forums de la Tribune à toute heure de la journée.