e-Commerce : Softbank va investir 2,5 milliards de dollars dans l'indien Flipkart

 |   |  346  mots
Le logo de la plus grande entreprise de commerce électronique d'Inde, Flipkart, est vu sur la façade du siège de la société à Bengaluru, en Inde, le 7 juillet 2017.
Le logo de la plus grande entreprise de commerce électronique d'Inde, Flipkart, est vu sur la façade du siège de la société à Bengaluru, en Inde, le 7 juillet 2017. (Crédits : REUTERS/Abhishek N. Chinnappa)
La holding japonaise SoftBank souhaite permettre à Flipkart de dominer un marché indien en pleine expansion.

Qui remportera la bataille du e-commerce en Inde ? La société japonaise SoftBank Group Corporation a annoncé ce vendredi un futur investissement de 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros) dans le leader du commerce en ligne indien, Flipkart. La transaction se fera par l'intermédiaire du fond d'investissement de la holding, SoftBank Vision Group, et permettra ainsi au géant des télécommunications d'en devenir le principal actionnaire, à hauteur de 20%.

L'opération devrait réserver environ 1,5 milliard de dollars (1,27 milliard d'euros) pour le capital de Flipkart, tandis que le milliard de dollars restant permettra le rachat d'une partie de la participation de Tiger Global Management.

Pionnier dans le secteur en Inde à sa naissance en 2007, Flipkart annonçait déjà en avril dernier avoir récolté 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) auprès de poids lourds de l'internet et de l'informatique, comme le chinois Tencent, ou les américains Microsoft et eBay, dans ce qui reste l'une des plus grosses levées de fonds de la jeune histoire des start-ups indiennes. L'investissement du groupe nippon vient s'ajouter au précédent financement et valorise Flipkart à 11,6 milliards de dollars (9,8 milliards d'euros) d'après Bloomberg, qui avait révélé en premier l'information.

Résister face à Amazon

 Après l'échec de la fusion avec Snapdeal -le numéro trois du secteur en Inde-, SoftBank "a vraiment eu une seule option d'investissement dans le commerce en ligne en Inde : Flipkart", a commenté Satish Meena, analyste pour Forrester interrogée par Bloomberg. Il ajoute que cette arrivée de fonds "peut aider Flipkart à répondre à chaque dollar dépensé par Amazon pour les trois ou quatre prochaines années".

Car le leader mondial du e-commerce voit très grand pour le marché indien. Depuis 2013, le PDG Jeff Bezos a annoncé avoir injecter pas moins de cinq milliards de dollars (4,23 milliards d'euros) pour dominer l'e-commerce local. Une somme qui devait permettre à la firme américaine de séduire les quelques 500 millions d'internautes que compte le sous-continent, où la croissance annuelle du e-commerce devrait atteindre les 30% sur les cinq prochaines années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :