E-commerce : Flipkart, l'Amazon indien, lève 1,4 milliard de dollars

 |   |  398  mots
Crée en 2007, le site d'e-commerce Flipkart est désormais valorisé 11,6 milliards de dollars suite à cette dernière levée de fonds.
Crée en 2007, le site d'e-commerce Flipkart est désormais valorisé 11,6 milliards de dollars suite à cette dernière levée de fonds. (Crédits : Reuters/Abhishek Chinnappa)
Le site de ventes en ligne Flipkart a une somme record pour une entreprise indienne de tech. Pour s'imposer encore davantage face à Amazon, Flipkart a également englouti la branche indienne d'eBay.

Un record. Flipkart a annoncé lundi avoir levé 1,4 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) - la plus importante levée de fonds réalisée par une entreprise indienne de tech, souligne Quartz India. Le groupe Tencent aurait participé à hauteur de 700 millions de dollars et Microsoft aurait ajouté 200 millions de dollars, selon The Economic Times.

Pour asseoir sa position dominante sur le marché de l'e-commerce indien, Flipkart bénéficie aussi de 500 millions de dollars de la part d'eBay, rapporte Bloomberg. Le site de ventes en ligne a également avalé la branche indienne d'eBay.

"La combinaison entre eBay, société mondiale de ventes en ligne, et la stature de Flipkart sur le marché [indien] nous permettra d'accélérer et de maximiser l'opportunité pour les deux entreprises en Inde", affirme dans un communiqué Devin Wenig, PDG d'eBay.

Le site indien d'eBay continuera de "fonctionner comme une entité indépendante dans le groupe Flipkart", précise la société californienne, présente en Inde depuis 2004.

Valorisé 11,6 milliards de dollars

Créé en 2007 par Sachin Bansal et Binny Bansal, deux anciens salariés d'Amazon, Flipkart en est à sa onzième levée de fonds. La société indienne a déjà levé 3 milliards de dollars, essentiellement auprès d'investisseurs internationaux, précise Reuters. Sur son site Internet, Flipkart affirme désormais être valorisé à 11,6 milliards de dollars après cette dernière levée de fonds - contre 15,5 milliards de dollars en 2015. Une chute qui témoigne d'une intensification de la concurrence sur le marché indien des services internet.

Face à Flipkart, Amazon tente depuis 2013 de s'imposer sur le marché indien .Suite aux difficultés rencontrées en Chine par la société de Jeff Bezos pour s'imposer face au géant Alibaba, le géant américain a revu sa stratégie d'implantation en Asie et mise désormais sur le développement de son activité en Inde. En juin, le PDG en visite dans le sous-continent annonçait un investissement de 3 milliards de dollars, qui viennent s'ajouter aux 2 milliards déjà mis sur la table en 2014. Il faut dire que le marché local a de quoi faire saliver le leader mondial de l'e-commerce. D'après RedSeer Consulting, les ventes annuelles des sites d'e-commerce en Inde représenteront entre 80 et 100 milliards de dollars d'ici 2020 contre les 13 milliards actuels.

>> Lire aussi Comment Amazon espère devancer son rival Flipkart pendant les soldes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2017 à 18:12 :
Si on parle de lois d'embêtement maximum, existe-t-il une loi d'enrichissement maximum avec le minimum de ressources par des erelais 4*100m et des epodium par exemple pour des champions de classe mondiale en termes de croissance ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :