Télécoms : Coriolis s'intéresse à l'activité entreprises de Bouygues

 |   |  175  mots
Orange et Bouygues ont confirmé le 5 janvier avoir repris leurs discussions. Ce dernier pourrait être amené à vendre ses activités entreprises pour préserver la concurrence.
Orange et Bouygues ont confirmé le 5 janvier avoir repris leurs discussions. Ce dernier pourrait être amené à vendre ses activités entreprises pour préserver la concurrence. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Avec un tel rachat, l'opérateur télécoms alternatif triplerait de taille. Il cherche à représenter "une alternative au quasi duopole futur sur le marché entreprises avec Orange-Bouygues Telecom et SFR".

L'opérateur télécoms alternatif, Coriolis, va entamer cette semaine des discussions avec Orange et Bouygues Telecom pour racheter les activités entreprises que ce dernier pourrait être amené à vendre dans le cadre d'un mariage avec l'opérateur historique, et ce pour préserver la concurrence, rapporte lundi 11 janvier le quotidien Les Echos.

"La taille critique pour offrir une véritable alternative"

Le rachat de l'activité entreprises de Bouygues permettrait à Coriolis de tripler de taille.

"Nous aurions la taille critique pour offrir une véritable alternative au quasi duopole futur sur le marché entreprises avec Orange-Bouygues Telecom et SFR. Nous pourrions utiliser le positionnement de challenger de Bouygues Telecom pour nous développer et animer davantage le marché", a déclaré aux Echos Pierre Bontemps, le PDG de Coriolis.

Pour rappel, Orange et Bouygues ont confirmé le 5 janvier avoir repris leurs discussions en vue d'un rapprochement qui pourrait ramener à trois le nombre d'opérateurs sur un marché français des télécoms éprouvé par plusieurs années de guerre des prix.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2016 à 20:02 :
Quel chiffre fait réellement vieillis dans les télécoms 80 millions maxi ! Ç est un coup de Com pour une société en recul !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :