Le livret A n'avait plus enchaîné trois mois consécutifs dans le vert depuis 2013

 |   |  340  mots
L'encours total sur le Livret A et le LDD atteignait 356,6 milliards d'euros fin mai. Ces fonds permettent notamment de financer le logement social en France.
L'encours total sur le Livret A et le LDD atteignait 356,6 milliards d'euros fin mai. Ces fonds permettent notamment de financer le logement social en France. (Crédits : La Tribune/Laszlo Perelstein.)
Il faut remonter trois ans en arrière pour trouver trace d'une telle série dans le vert pour ce livret, qui pâtit depuis plusieurs mois d'un niveau de rémunération jugé peu attractif par les épargnants.

Le Livret A a poursuivi son redressement en mai, affichant une collecte nette positive pour le troisième mois consécutif, à 400 millions d'euros, selon des données publiées mardi par la Caisse des dépôts.

A l'issue des cinq premiers mois de 2016, le Livret A reste tout de même dans le rouge, avec une décollecte nette de 350 millions d'euros. Pour sa part, le Livret de développement durable (LDD), dont le taux est aussi fixé à 0,75%, a connu en mai davantage de retraits que de dépôts, à hauteur de 40 millions d'euros.

L'encours total sur le Livret A et le LDD atteignait 356,6 milliards d'euros fin mai. Ces fonds permettent notamment de financer le logement social en France.

Une rémunération correcte comparée aux taux très bas

Il faut remonter à 2013 pour trouver trace d'une telle série de mois dans le vert pour ce livret, qui pâtit depuis plusieurs mois d'un niveau de rémunération jugé peu attractif par les épargnants. De fait, le taux réel est intéressant : après avoir passé trois mois en territoire négatif, l'inflation sur un an est redevenue stable en mai en France.

"Ce regain de forme est imputable à la dissipation des effets psychologiques de la baisse du taux du Livret A, intervenue le 1er août 2015, et à un niveau élevé d'épargne de la part des ménages. [...]  Le nombre réduit de « ponts » a pu également conduire les Français à épargner un peu plus que les années précédentes", avance l'économiste Philippe Crevel,dans une note publiée sur Le Cercle de l'Épargne.

Les deux livrets souffrent depuis trois ans de la baisse graduelle de leur rémunération même si, à 0,75% depuis août dernier, un plus bas historique, elle se compare favorablement aux autres produits financiers, taxés et moins liquides, dans l'environnement de taux très bas actuels. La prochaine révision du taux doit intervenir le 1er août.

(L. P. avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2016 à 12:46 :
Et au mois d'août 2016 diminution du taux d'intérêt à 0,50% merci mes seigneurs vous êtes trop bon avec nous....qui avons de l'argent!
a écrit le 21/06/2016 à 19:49 :
Quand tout les placements se compliquent et, est de peu d'intérêt, pas de surprise!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :