Essilor finalise l'acquisition de Transitions Optical pour 1,9 milliards de dollars

 |   |  271  mots
Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 5 milliards d'euros en 2013. (Photo : Reuters)
Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 5 milliards d'euros en 2013. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le groupe français, leader mondial des verres ophtalmiques, a pris le contrôle de l'américain Transitions Optical. Une acquisition qui doit lui apporter 0,5 points de croissance organique par an à partir de 2016.

Le numéro un mondial des verres ophtalmiques, Essilor, a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition des 51 % du capital détenus par PPG dans Transitions Optical, leader mondial de la fourniture de verres photochromiques (qui foncent en fonction de l'intensité). Une opération majeure dans l'histoire du groupe français, qui lui permet de porter sa participation à 100%.

Le montant de la transaction s'élève à 1,73 milliard de dollars, auxquels s'ajoutent 125 millions de dollars de paiement différé sur cinq ans, a indiqué Essilor dans un communiqué.

"L'acquisition de Transitions est une opération significative et très prometteuse pour Essilor", a déclaré Hubert Sagnières, PDG du groupe français. L'opération, qui avait été annoncée le 29 juillet 2013, elle, doit "permettre au groupe d'amplifier son développement dans les verres photochromiques dans le monde et à travers différents segments de marché".

Impact positif sur les indicateurs financiers "dès 2014"

Transitions Optical a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 844 millions de dollars dont 279 millions avec des groupes autres qu'Essilor. La société sera intégrée globalement dans les comptes du groupe français à compter du 1er avril.

Cette acquisition va accroître le taux de marge de contribution (la marge opérationnelle courante) d'Essilor de 150 points de base à partir de la deuxième année d'intégration, a assuré le groupe français.

Elle aura aussi un impact positif sur le bénéfice par action "dès 2014" et "d'au moins 5% par an les années suivantes". Elle ajoutera aussi 0,5 point de croissance organique par an à partir de la troisième année d'intégration, a-t-il fait valoir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :