La Crimée privée "temporairement" de McDonald's

 |   |  181  mots
McDonald's proposera à chaque employé de travailler dans un autre restaurant en Ukraine. (Photo : Reuters)
McDonald's proposera à chaque employé de travailler dans un autre restaurant en Ukraine. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
La chaîne américaine a suspendu l'activité de ses trois restaurants pour des "motifs de production", tout en souhaitant les rouvrir le plus rapidement possible.

Les trois restaurants de McDonald's en Crimée sont "temporairement" fermés. La chaîne de restauration rapide américaine a suspendu leur activité à cause de "motifs de production".

"Nous espérons reprendre le travail dès que nous en aurons l'opportunité", a-t-elle précisé vendredi sur son site internet ukrainien.

Les trois établissements que McDonald's possède en Crimée se trouvent à à Simféropol, Sébastopol et Yalta. Leurs adresses ont été retirées du site internet.

"Notre établissement n'est pas ouvert pour le moment. Nous nous en excusons", indiquait vendredi matin une affichette devant le restaurant de Simféropol.

D'autres enseignes ont déjà quitté la Crimée

La chaîne américaine a toutefois expliqué que la possibilité de travailler dans "tout autre restaurant McDonald's en Ukraine" sera offerte à chaque employé et qu'elle facilitera leur installation.

Après le rattachement à la Russie de la Crimée, qui faisait partie de l'Ukraine depuis 1954, et l'annonce de sanctions de la part des Etats-Unis et de l'Union européenne, d'autres enseignes ont quitté la capitale Simféropol, notamment des banques ukrainiennes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2014 à 18:31 :
Oh les pauvres comme on les plaint pour ça...
Une opportunité pour la santé publique et l'entreprenariat local ?
a écrit le 04/04/2014 à 14:03 :
Une bonne chance pour la sante des habitants, pourvu que cela se propage au reste du pays.
a écrit le 04/04/2014 à 13:22 :
Les commentaires que je lis ici manques cruellement de profondeur. derrière un titre peu scrupuleux l'article soulève un véritable problème, les entreprises étrangères quittent la Crimée et des emplois sont menacés. Quand tout va bien on essaie de tirer un maximum de profit et dès lors qu'il y a un problème "tous aux abords" on abandonne les citoyens et ont les reprend à notre guise...
Réponse de le 04/04/2014 à 14:38 :
le kremlin a fermé la frontière, imposé un changement de monnaie sauvage et des passeports.

les McDo ils n'ont plus de banque, plus de personnel et plus de fournisseurs, iqui se trouvaient en Ukraine. A leur place vous envisageriez la fermeture définitive.
a écrit le 04/04/2014 à 12:45 :
sanction ou récompense ?
a écrit le 04/04/2014 à 12:44 :
rien de plus important sur la crimée , les infos sont de plus en plus lamentables !!!!!
a écrit le 04/04/2014 à 12:36 :
Bien sûr qu'il veulent y revenir. il y a de l'argent à faire.
a écrit le 04/04/2014 à 12:33 :
Cruauté inqualifiable ! Crime de guerre !
Saisissons d'urgence le TPE !
a écrit le 04/04/2014 à 12:29 :
ils seront obligés de remanger des choses saines !!!! quel dommage .
a écrit le 04/04/2014 à 12:27 :
Vu le prix et la quantité de produits chimiques contenus dans ces aliments (rechercher des vidéos montrant un hamburger ne moisissant pas pendant plus d'un an). Tant mieux !
Réponse de le 04/04/2014 à 12:33 :
Qu'est ce qui faut pas lire...
Réponse de le 04/04/2014 à 14:05 :
Allez-y a Alex, on attend votre commentaire!
a écrit le 04/04/2014 à 12:22 :
privé de MAC DO???????????
Mais c'est horrible!!!!!!!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :