L'Allemagne, incapable de tenir ses engagements militaires en Irak

 |   |  414  mots
La ministre de la Défense allemande était en visite dans le nord de l'Irak jeudi 25 septembre.
La ministre de la Défense allemande était en visite dans le nord de l'Irak jeudi 25 septembre. (Crédits : Reuters)
Engagé dans l'intervention visant à stopper l'offensive de l'État islamique (EI) dans le Kurdistan irakien, Berlin connait des problèmes d'équipement a avoué, dimanche 28 septembre, la ministre de la Défense dans une interview au journal Bild am Sonntag.

L'armée allemande (Bundeswehr) est-elle mal organisée? Engagé dans l'intervention en Irak visant à stopper l'offensive de l'État islamique (EI), Berlin ne peut pas actuellement assurer tous ses engagements vis-à-vis de l'Otan, en raison de problèmes d'équipement, a affirmé, dimanche 28 septembre, Ursula von der Leyen, la ministre de la Défense dans une interview au journal Bild am Sonntag.

Selon Ursula von der Leyen, la Bundeswehr est en mesure de faire face aux demandes liées aux opérations actuelles ainsi qu'aux crises de court terme mais:

"En ce qui concerne les systèmes aéroportés, nous sommes à l'heure actuelle en dessous des objectifs annoncés il y a un an concernant ce que nous pouvons mettre à disposition de l'Otan en l'espace de 180 jours, en cas d'urgence."

Des pannes d'hélicoptères

Les défauts d'approvisionnement en pièces de rechange pour les avions ainsi que les pannes touchant les hélicoptères de la marine sont la cause de cette insuffisance, a expliqué la ministre. La semaine passée, un groupe de militaires allemands, chargés de former les combattants kurdes à l'utilisation des armes allemandes, est arrivé dans le nord de l'Irak avec quelques jours de retard, en raison de problèmes techniques liés aux appareils de transport de l'avion allemande, la Luftwaffe.

Plusieurs médias allemands ont relevé les défauts techniques qui toucheraient hélicoptères et avions de combat, transports de troupes et véhicules blindés de l'armée allemande. "La Bundeswehr est-elle à la casse ?", s'est ainsi interrogée le quotidien Bild en fin de semaine.

La ministre, qui était en visite dans le nord de l'Irak jeudi 25 septembre, a expliqué que l'attention avait été portée aux équipements utilisés lors de grandes opérations dont l'état est, selon elle, "très bon". Toutefois elle estime que la maintenance des stocks restés en Allemagne avait été laissée au second plan.

Des locations d'avions de transport?

Pour améliorer la situation, c'est-à-dire "développer les stocks, la rapidité de réparation et l'acquisition d'équipements de meilleure qualité", Ursula von der Leyen a souligné que cela allait "coûter plus cher à moyen terme" avec des conséquences prévisibles sur le budget de la Défense.

En outre, l'Allemagne réfléchirait à louer des avions de transport supplémentaires destinés à soulager sa flotte vieillissante de Transall, en attendant de recevoir ses premiers A400M, des appareils militaires d'Airbus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/10/2014 à 10:57 :
Voici des questions que je demandais de traiter dans le cadre de notre information, vous en donnez déjà des réponses. Merci à vous.

Bonjour,
Je souhaiterai que l'on (NOUS) explique le rôle - ou le NON rôle - de l'Allemagne dans le cadre de la coalition.

L'Amérique, les Français, l'Angleterre etc......les Allemands ne sont-ils bons que pour être le premier pays européen sur le plan financier et en être le leader ?

Eux,ils amassent les Euros et les Français les dépenses.

Ne sont-ils pas - au même titre - que d'autres pays européens touchés par ce qui se passe dans le monde arabe et notamment DAESCH ?

Je ne vois - dans aucun média - ce sujet traité et il me tient à coeur. Merci si vous avez la possibilité de nous en dire plus. JPR
a écrit le 04/10/2014 à 15:45 :
C’est facile pour l’ALLEMAGNE d’être le pays le « soit disant » plus riche de la CEE
et de donner des leçons économiques aux autres pays membres lorsqu'on ne
dépense pas un sous dans le budget de la défense et de jouir d’une sécurité National sur le porte-monnaie des autres...
En gros c'est la FRANCE et les autres pays engagés qui paye l'addition pour l'Allemagne !
a écrit le 01/10/2014 à 18:34 :
C'est le moment d'envahir l'Allemagne alors. Aussi bien pour les francais, engagés sur plusieurs théâtres et qui se débrouillent bien, que pour les russes qui sèment la zizanie en Europe de l'Est.
a écrit le 30/09/2014 à 12:44 :
C est un autre probleme. La mision de la Bundeswehr , c est un premier lieu la défense du territroire dans le cadre de l OTAN.
De ce fait la Luftwaffe dispose que de peu d avions de transports (Transall) qui ont entre temps une bonne cinquantaine d année et rendus au bout du roulot.. Les missions en outre mer c´est du nouveau et même pas prévu par la Grundgesetz ( loi fondamentale). Donc elle n est pas equipée pour.
Et comme les nouveaux airbus 400-M ne sont pas livrés comme prévu il y a forcement un problème. Deja pour la mission en Afganishtan il a fallu faire appel a des Antonov russes pour assurer les transports de la Bundeswehr ....
a écrit le 29/09/2014 à 19:29 :
autrement dit, les autres peuvent, la grande Allemagne ne peut pas! pas mal, celle là ! il y en a qui attendent aussi beaucoup des autres...ouais ! là, on l'a joue pas SOLO ! comme en "affaires", là où c'est chacun pour soi.....
a écrit le 29/09/2014 à 17:05 :
Le tribunal constitutionnel de Karlsruhe va sûrement être saisi de la question ! ahahahahahah
a écrit le 29/09/2014 à 15:33 :
Il n'y a plus que 2 armées en Europe: celle Française et celle ...Américaine (eeeeh oui).
L'armée anglaise n' est plus ce qu'elle était suite aux coupes budgétaires. Le reste est anecdotique depuis la fin de la guerre froide et ce n'est pas l'Afghanistan qui a changé cela.

A noté que malgré notre habitude de nous descendre nous même la France fait partie aussi d'autres clubs très fermés:
- capacité d'agir n'importe où sur le globe (grace aux dom/tom/pom, Afrique, marine)
- capacité de développer n'importe quel type d'armement. Par contre après cela bloque au niveau politique et/ou financier...

Le défi pour les années qui viennent va être de faire comprendre à nos partenaires - en priorité ceux européens - que l'on ne peut pas supporter seul le cout des opérations extérieures au nom de la sécurité de tous. Si je me souviens bien les dépenses des OPEX ne sont plus comptés maintenant dans notre déficit vis à vis de Bruxelles.
Réponse de le 29/09/2014 à 15:44 :
Hélas l'armée française va suivre les autres. Beaucoup à droite comme à gauche sont atlantistes et pensent qu'il est inutile d'avoir une armée forte puisque les Américains nous protègent....
Réponse de le 01/10/2014 à 18:37 :
L'armée anglaise tient encore le coup. On la voit en Irak, et elle va bientôt avec 2 nouveaux porte-avions. Sans compter les sous-marins de la classe Astute.
a écrit le 29/09/2014 à 15:30 :
Hé oui l'Allemagne a toujours compté sur les américains pour sa protection !
a écrit le 29/09/2014 à 14:39 :
Et pourtant le matériel et la gestion allemande ne sont ils pas au top? On nous aurait menti?
L'Europe sombre inexorablement
a écrit le 29/09/2014 à 14:15 :
A quoi servent les milliards d'excédent de l'Allemagne? A rien. (Vous avez dit Aryen?) Elle compte sur les autres pour sa défense, mais par contre elle veut bien profiter de la manne des ventes d'armes... pour augmenter ses excédents. L'Allemagne est-elle un partenaire fiable?
Réponse de le 29/09/2014 à 14:58 :
Le peuple allemand est fiable, pas leurs dirigeants
Réponse de le 29/09/2014 à 15:35 :
"Elle compte sur les autres pour sa défense"
dans la meme catégorie la Suisse se débrouille bien pour faire faire le boulot par les autres aux frais de la princesse...
a écrit le 29/09/2014 à 14:00 :
Ils étaient mieux organisés à une certaine époque.
Ou alors, c'est une excuse pour ne pas y aller, sachant que les verts et le SPD sont foncièrement antimilitaristes
a écrit le 29/09/2014 à 13:43 :
L'Allemagne a trop compter sur le parapluie américain !
Réponse de le 29/09/2014 à 14:36 :
Et vous pas assez sur la grammaire francaise... la vie est vraiment mal faite...
Réponse de le 29/09/2014 à 16:04 :
@zorro .quant à la pertinence de vôtre propos????!!!!
Réponse de le 29/09/2014 à 17:52 :
@] zorro ;
Je pense qu'il manque une cédille à Franquaise....
a écrit le 29/09/2014 à 13:40 :
L'Allemagne fait ce que la France devrait aussi faire, elle trouve une excuse pour ne pas entrer dans une sale guerre où tout est flou, dès les objectifs, les "patrons" et "sponsors" de l'EI jusqu'à la suite même des événements. L'Allemagne a tout à fait raison. La France va se retrouver dans un bourbier avec un trou à sous à la clé sont on ne connait pas les conséquences.
a écrit le 29/09/2014 à 13:37 :
Disons franchement ce que l'OTAN a intégré depuis 20 ans : la valeur militaire de la Bundeswehr sur le théâtre européen est proche de zéro, quand à ses capacités de projection elles sont absolument nulles. La France supporte seule des dépenses militaires qui contribuent à le défense de l'UE mais sur ce sujet, curieusement on n'entend pas la commission.....toujours prompte à donner des leçons de rigueur budgétaires. Par bonheur, Poutine n'est pas le dictateur fou qu'on nous décrit, sinon l'armée russe serait déjà sur l'Oder !
Réponse de le 29/09/2014 à 14:24 :
Les allemands sont encore trop dans la culpabilité de la WW2 alors qu'ils avaient à cette époque la 3 ème armée du monde qui a mangé toute l'Europe en 4 ans. Du coup, les gouvernements précédents n'ont jamais voulu mettre beaucoup d'argent et ont rarement donné le feu vert pour que la BundesWehr fasse des opex. Car le souvenir du soldat allemand est encore présent dans beaucoup de mémoire collectives européennes. Et puis, ils se sont mis sous la parapluie américain et n'ont jamais donné les moyens à leur armée qui n'a strictement aucune expérience du feu depuis 60 ans. C'est presque devenue une armée à qui il faudrait tenir la main aujourd'hui et pourtant les anciens savent que les soldats allemands de l'époque bien entrainés et bien équipés, bien commandés pouvaient faire très très mal.
Réponse de le 29/09/2014 à 14:51 :
Comme un soldat français en 40, fallait juste avoir le bon Etat Major. Ceci dit, facile de parler quand on a jamais fais la guerre 14-18 et qu'on doit s'en retaper une en 39 ...
Réponse de le 29/09/2014 à 15:37 :
"Les allemands sont encore trop dans la culpabilité de la WW2"
C'etait vrais jusqu’à la fin des années 90, depuis les années 2000 ce sentiment de culpabilité - justifiée - à fait place dans les nouvelles générations d'un ras de bol d’être accablé...
Réponse de le 29/09/2014 à 21:13 :
"A fait place dans les nouvelles générations à un ras-le-bol d'être accablé". Et bien tant mieux, ils commenceront peut-être à faire leur part du boulot alors, car en tant que contribuable française, j'en ai aussi ras-le-bol de voir que la France dépense autant en opérations extérieures quand un pays si prompt à nous donner des leçons d'économie ne dépense pas un centimes pour des opérations qu'il prétend soutenir.
a écrit le 29/09/2014 à 13:35 :
Je pense que la France peut bien les aider, mais il faudrait que l'Allemagne et l'Europe nous paient et nous soutiennent pour ça...
Réponse de le 01/10/2014 à 18:40 :
Il faut mutualiser les budgets européens et faire une vraie Europe de la défense. C'est l'UE qui devrait intervenir en Irak. L'UE devrait avoir ses porte-avions... Sans compter toutes les synergies.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :