La Bourse de Paris marque le pas

 |   |  445  mots
Après quatre séances consécutives de hausse, la Bourse de Paris est en légère baisse à l'ouverture. Le CAC cède 0,3% à 3.350 points, dans le sillage de Wall Street hier.

En ce début de séance, Peugeot poursuit son rebond entamé hier  et signe la meilleure performance du CAC avec une progression de 2,1% à 12,90 euros. Hier, le constructeur automobile a rassuré le marché en présentant des bons chiffres de ventes pour le mois de décembre. Ses immatriculations ont progressé de 1% lors des douze derniers mois.

L'équipementier Michelin est également en hausse de 0,6% à 40,41 euros. Le leader mondial des pneumatiques a annoncé une augmentation de ses prix en Amérique du Nord, pour la première fois depuis trois ans.

Renault se reprend légèrement et gagne 0,2% à 19,35 euros après avoir signé hier la plus forte baisse du CAC. Pourtant, sa filiale Nissan a annoncé une chute de 31% de ses ventes en décembre aux Etats-Unis.

 

Sanofi-Aventis et Pernod-Ricard rebondissent légèrement après avoir été victimes de prises de bénéfices hier. Le laboratoire pharmaceutique prend 1,8% à 46,38 euros et le groupe de spiritueux gagne 1,2% à 59,80 euros.

Même scénario pour L'Oréal qui prend 0,9% à 64,50 euros.

 

Du côté des baisses, Veolia Environnement subit le plus fort recul du CAC avec un repli de 3% à 22,08 euros à l'ouverture.

Son rival, Suez Environnement, perd 1,6% à 12,37 euros. Le titre subit une baisse de recommandation de la part de Société Générale

 

La maison-mère de Suez Environnement, GDF Suez, est en repli de 0,9% à 35,63 euros. Le groupe a tenté à nouveau de rassurer sur son approvisionnement en gaz russe. Mais les marchés craignent de plus en plus que Gazprom n'interrompe ses livraisons.

 

EDF cède 0,5% à 43 euros. L'électricien français indique que le rachat de British Energy est désormais effectif. A noter également que la France a connu un nouveau record de consommation d'électricité hier soir, en raison de la vague de froid qui s'abat actuellement sur le pays.

 

Sur le SRD, TF1 est en hausse de 0,3% à 10,85 euros. D'après des informations de "La Tribune", le groupe est en discussions pour racheter tout ou partie du groupe AB, propriétaire de la chaîne TMC, valorisé à 685 millions d'euros.

 

En revanche, Publicis cède 0,6% à 18,73 euros. Maurice Levy, le président du directoire du groupe, a déclaré au "Financial Times" qu'il craint une baisse de son chiffre d'affaires en 2009. Une première pour le géant de la publicité.

 

Pour finir, les cours du brut évoluent toujours autour des 47 dollars, en raison des tensions géopolitiques entre Israël et la bande de Gaza. Le baril de WTI américain s'échange contre 47,76 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 48,84 dollars.

 

Du côté des devises, l'euro est toujours en baisse face au billet vert à 1,3413 dollar.

(également disponible en vidéo)

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :