La Bourse de Paris en route vers les 3200 points

 |   |  438  mots
La Bourse de Paris termine cette semaine écourtée par une nette hausse de près de 1,4%.

Pour sa dernière séance de la semaine, la Bourse de Paris s'octroie 1,38% à 3160 points.

Le secteur financier tire les marchés à la hausse : Axa signe la meilleure performance de l'indice à la clôture. Le titre bondit de 10,2% à 12,74 euros. Son président, Henri de Castries, a déclaré ce matin que le groupe n'avait pas besoin d'augmentation de capital. BNP Paribas prend 3,21% à 40,25 euros. Société Générale bondit de 7,89% à 39,16 euros. Crédit Agricole s'octroit 5,16% à 10,20 euros. En revanche, Dexia signe le plus fort repli du CAC : -2,92% à 3,76 euros et hors CAC 40, Natixis recule de 1,47% à 1,74 euro.

 

On revient sur les hausses : Renault affiche un gain de 9,66% à 24,57 euros, à la faveur des très bonnes prévisions du constructeur automobile. Cependant, son chiffre d'affaires a chuté de 30,8% au premier trimestre. Dans son sillage, Michelin gagne 1,8% à 39 euros. Et Peugeot prend 2,02% à 17,65 euros. Hors CAC 40, Faurecia, la filiale de Peugeot, bondit de 6,14% à 8,40 euros.

 

CapGemini avance de 4,82% à 28,40 euros. La SS2I a enregistré une très légère hausse de ses ventes au premier trimestre. Elle est parvenue à résister à la conjoncture difficile.

 

Saint-Gobain est bien orienté: +3,92% à 27,42 euros. Les marchés ne sanctionnent pas la baisse de 15% du chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre. Il ne tient pas compte non plus de ses prévisions pessimistes pour le premier semestre.

 

STMicroElectonics est également dans le vert, mais le titre fait beaucoup moins bien que le marché: +0,12% à 5 euros. Sa perte nette s'est nettement creusée au premier trimestre, mais la direction du groupe se montre confiante sur ses objectifs de réductions de coûts.

 

Hors CAC 40, Technip bondit de 7,75% à 32,88 euros. La société parapétrolière a limité le repli de son chiffre d'affaires à moins de 15%, tandis que son résultat d'exploitation a progressé dans les mêmes proportions.

 

Du côté des baisses, outre Dexia, les entreprises d'énergie et de services aux collectivités sont encore mal orientées : EDF perd 2,75% à 35,31 euros et Suez Environnement cède 1,44% à 11,61 euros.

 

EADS est en forte baisse, le titre se replie de 2,75% à 35,31 euros.

 

Les valeurs défensives marquent le pas : Danone abandonne 2,31% également à 36,13 euros. Pernod-Ricard recule de 0,57% à 44,98 euros. Carrefour se replie à peine de 0,023% à 30,89 euros.

 

Pour finir, comme d'habitude, un détour par les marchés pétroliers et les devises. Les cours du brut retombent sur la barre des 50 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 50,88 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 50,46 dollars. Du côté des devises l'euro remonte à 1,3236 dollar.

 

A noter que ce vendredi, la Bourse est fermée à l'occasion du 1er mai.

 

(Compte-rendu boursier également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :