Gemalto : la Bourse salue les très bonnes marges

 |   |  297  mots
Les marchés ont plébiscité la valeur après la publication de résultats supérieurs aux attentes au premier semestre. La croissance des marges d'exploitation est saluée.

Le groupe Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, annonce ce mardi un résultat net de 62,3 millions d'euros au premier semestre, contre 63,3 millions d'euros dégagés au premier semestre 2008. Le chiffre d'affaires progresse de 1% à 800,4 millions d'euros.

Les résultats s'améliorent surtout au niveau opérationnel. Le résultat d'exploitation bondit de 6,5% à 74 millions d'euros alors que les analystes n'attendaient que 64 millions d'euros. La marge d'exploitation ressort également au-dessus des attentes. Elle s'établit à 9,2%, contre 8,8% un an plus tôt, grâce notamment au redressement de la rentabilité dans la filiale de sécurité du groupe.

Le segment Sécurité enregistre ainsi un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros, en hausse de 29% à taux de change courant. Pour la première fois, cette activité dégage un bénéfice opérationnel de 9,2 millions d'euros. Les activités de téléphonie mobile ont dégagé un chiffre d'affaires de 416,3 millions d'euros, en baisse de 6%, et celles des transactions sécurisées de 219,1 millions d'euros, en hausse de 2%.

Pour la suite de l'exercice, "la saisonnalité du marché en 2009 s'annonce conforme au modèle historique habituel et notre objectif 2009 d'une marge d'exploitation ajustée supérieure à 10% demeure inchangé. Et nous regardons l'avenir avec pour ambition la progression de notre chiffre d'affaires et de nos résultats", explique le groupe dans un communiqué.

Dans un entretien à Reuters, Olivier Piou, directeur général de Gemalto, précise que "le groupe de cartes à puce poursuivrait sa politique de rachat d'actions". Il a ajouté que le groupe avait retrouvé une visibilité "normale" sur ses perspectives d'activité annuelle.

A la Bourse de Paris, le titre termine la séance en tête du SBF 120 avec un bond de 8,74% à 29 euros. Les investisseurs apprécient particulièrement l'amélioration des marges du groupe.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :