Manitou attaqué après sa perte semestrielle

 |   |  156  mots
Le constructeur d'engins de manutention chute de plus de 5% sur le SRD. Les marchés sont déçus par l'annonce d'un chiffre d'affaires divisé par deux et d'une perte nette de plus de 90 millions au premier semestre.

Confronté à la crise de la construction depuis plusieurs mois, Manitou a publié des performances très décevantes sur les six premiers mois de l'année. Le spécialiste des engins de manutention tout-terrain a vu ses ventes fondre de 56% à 358 millions d'euros et sa perte nette atteint 93,7 millions d'euros sur la période.

Ce plongeon du chiffre d'affaires n'est pas une surprise pour les marchés. Manitou l'avait annoncé fin août. Mais les perspectives ont fait fuir les investisseurs. Sur le SRD, le groupe chute de 4,33% à 11,27 euros.

Pour les mois à venir, Manitou ne se montre en effet pas très pessimiste. Il évoque "la conjonction d'un marché agricole affecté par le cours des produits de base" et "d'un secteur de la construction sinistré (...)" qui "ne laisse pas augurer d'une inversion des tendances à court ou moyen terme".

 A la clôture de la Bourse de Paris, le titre chute de 5,05% à 11,18 euros.

(retrouvez le communiqué de Manitou).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :