La Bourse apprécie le retour en grâce du luxe chez L'Oréal

 |   |  285  mots
(Crédits : Reuters)
Le leader mondial des cosmétiques a fait mieux que prévu au premier semestre, dégageant un bénéfice net de 1,41 milliard d'euros. Le groupe se dit confiant pour le reste de l'année. En Bourse, le titre avance de 3,85% à la clôture.

Pendant l'Affaire Bettencourt, le groupe de la milliardaire, l'Oréal, continue de faire ses petites affaires. Et celles de ce premier semestre 2010 sont plutôt florissantes. La marge d'exploitation du leader mondial des cosmétiques, à 17,3 % du chiffre d'affaires, retrouve les couleurs du même semestre en 2008, laissant derrière elle la mauvaise performance de l'année dernière (15,7 %).

Dans son sillon, la marge brute augmente de 1,1 point, à 71,3 %. La réduction des coûts en tous genre (production, gestion des stocks, distribution et logistique), intensifiée pendant la crise, a donc payé. Mais ces efforts demandés aux salariés pourraient provoquer des remous sociaux à l'heure où les larges rétributions de François-Marie Banier, le photographe préféré de Liliane Bettencourt, se font jour.

En attendant la branche luxe du groupe vit un retour en grâce. Sa marge passe de 12 % à 18 % entre les premiers semestres 2009 et 2010. La fin des investissements sur Yves Saint Laurent et le restockage des grands magasins, alliés à des innovations performantes (mascara Hypnôse ou parfum Trésor in Love de Lancôme) expliquent ce succès. La division professionnelle améliore la sienne de 19,1 % à 21,2%, notamment grâce au succès de la coloration naturelle Inoa. La division grand public continue sur sa bonne lancée, à 20,7 % de marge. Elle n'a pratiquement pas subi la crise grâce à ses innovations accessibles (déodorant et crèmes visage Garnier) qui ont inondé les rayons des supermarchés européens et les pays émergents.

Signe de la confiance retrouvée du groupe, les investissements en recherche et développement, qui n'avaient progressé que de 2,9 % sur la même période en 2009, augmentent de 7,6 %.

En Bourse, le titre avance de 3,85% à 78,69 euros à la clôture.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :