Wall Street évolue dans le vert

 |   |  421  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les prix du pétrole aidant, la tendance haussière domine à Wall Street malgré une progression moins importante que prévu du PIB américain au quatrième trimestre.

Wall Street a ouvert en hausse ce vendredi porté par l'accalmie sur le front des cours pétroliers. Cet apaisement occulte partiellement les chiffres montrant que l'économie américaine a progressé moins vite que prévu au quatrième trimestre. Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones prenait 0,31% à 12.105,62, le S&P 500 gagnait 7,67 points, 0,60%, à 1.313,93 et le Nasdaq avançait de 0,82%, à 2.760,27.

Depuis le début de la semaine, les trois indices évoluent en baisse, fragilisés par les craintes relatives aux tensions géopolitiques dans le monde arabe, en Libye notamment.

Sur le front macroéconomique, selon une deuxième estimation du PIB du quatrième trimestre, la croissance de l'économie américaine a été moins rapide qu'estimé initialement, à 2,8% en rythme annualisé contre une hausse de 3,2% annoncée précédemment, en raison de la baisse des investissements publics et des dépenses des consommateurs. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une révision à la hausse à 3,3%. L'économie américaine avait progressé de 2,6% au troisième trimestre.

Sur le front des valeurs, Boeing progresse de 2,8%. L'avionneur américain a remporté la compétition portant sur la livraison d'avions ravitailleurs à l'armée de l'air américaine, a déclaré jeudi soir le Pentagone, à la surprise d'analystes sûrs de voir son concurrent européen Airbus remporter l'appel d'offres. Le secrétaire à l'US Air Force, Michael Donley, a précisé que le contrat représentait une valeur supérieure à 30 milliards de dollars (21,73 milliards d'euros).

Gap gagne 1,07%. Le groupe a prévenu jeudi soir que la flambée du prix du coton et du pétrole pourrait pénaliser ses marges durant l'année fiscale 2011. Le groupe de confection a annoncé un bénéfice par action de 60 cents pour le quatrième trimestre, alors que Wall Street prévoyait 57 cents, et table pour l'année sur une fourchette comprise entre 1,88 et 1,93 dollar (consensus à 1,86 dollar).

Applied Materials s'adjuge 0,73%. L'équipementier des semi-conducteurs prévoit pour le trimestre en cours un bénéfice supérieur aux attentes du marché, grâce à la demande en hausse en Chine de machines permettant l'assemblage de panneaux solaires.

Iinterpublic s'envole de 9,21%. Le groupe publicitaire a publié des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, à l'instar de ses concurrents, et a annoncé qu'il allait racheter pour 300 millions de dollars de ses propres actions. L'entreprise, qui est notamment en concurrence le français Publicis , a enregistré un bénéfice net par action de 36 cents (31 cents attendus) au quatrième trimestre, avec un bond de 11,7% de son chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :