Wall Street en hausse grâce à de bons chiffres

 |   |  578  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les places américaines évoluent en territoire positif ce lundi. Elles sont portées par l'indice ISM manufacturier meilleur que prévu et les bons chiffres de l'immobilier.

Wall Street s'inscrit dans le vert ce lundi, tiré par de bonnes statistiques. A 16 heures, le Dow Jones gagne 1,36% à 9.845 points, le Nasdaq 0,81% à 2.061 points et le S&P 500 1,42% à 1.050 points.

Du coté des statistiques, l'indice ISM manufacturier est meilleur que prévu. En effet, il atteint 55,7 points en octobre, son plus haut niveau depuis avril 2006, alors que le consensus tablait sur 53 points.

Les dépenses de constructions sont également supérieures aux attentes. Elles ont augmenté de 0,8% en septembre alors que les analystes attendaient une baisse de 0,2%. C'est leur plus forte progression depuis un an. Cette hausse met fin à quatre mois consécutifs de baisse. Les dépenses de construction ont chuté de 13% en un an.

Les promesses de vente dans l'immobilier ont progressé de 6,1% en septembre. Cette hausse représente le huitième mois d'augmentation d'affilée de l'indice, une série inédite depuis 2001, année lors de laquelle l'indice fut créé.

Du coté des valeurs, Ford Motor bondit de 8,4% à 7,60 dollars. Le constructeur automobile vient d'enregistrer son premier bénéfice trimestriel en Amérique du Nord depuis 2005. Au troisième trimestre, il ressort à 997 millions de dollars, soit largement au dessus des attentes. En effet, les analystes tablaient sur une perte nette de 12 cents par action, alors que Ford a enregistré un bénéfice de 29 cents par action. Le chiffre d'affaires atteint 30,9 milliards de dollars, grâce à la "prime à la casse". Le groupe a souligné qu'il s'attendait maintenant à un retour à une "rentabilité solide" en 2011.

L'annonce de CIT Group, qui a déposé son bilan dimanche, fait chuter la banque de 57,25% à 31 cents. L'établissement, spécialiste du crédit aux petites et moyennes entreprises, s'est mis sous la protection du chapitre 11 en attendant d'être restructuré.
Goldman Sachs grignote 0,8% à 171,64 dollars. Selon le Wall Street Journal, la banque tente de racheter plusieurs millions de dollars de crédits d'impôts au spécialiste du refinancement hypothécaire Fannie Mae. Néanmoins, le Trésor pourrait empêcher cet accord.
Toujours selon le Wall Street Journal, Robert Kelly, directeur général de Bank of New York, a refusé de prendre la tête de Bank of America. Bank of New York gagne 2,48% à 27,28 dollars et Bank of America 3,16% à 15,02 dollars.

Loews avance de 3,78% à 34,35 dollars. La société, active dans l'assurance, l'hôtellerie et l'énergie, a publié un résultat net de 468 millions de dollars au troisième trimestre, contre une perte de 137 millions de dollars à la même période l'année dernière. Par action, le bénéfice ressort à 1,08 dollar contre 89 cents prévus par les analystes.

CNA Financial s'envole de 7,12% à 23,32 dollars. L'assureur et fournisseur de services financiers a réalisé un bénéfice net de 263 millions de dollars, contre une perte de 331 millions de dollars l'année précédente.

Comcast progresse de 0,55% à 14,58 dollars et General Electric de 1,95% à 14,54 dollars. Les deux groupes seraient proches d'un accord aux termes duquel Comcast pourrait prendre le contrôle de la filiale NBC Universal détenue à 80% par GE et 20% par le français Vivendi.

Humana recule de 0,6% à 37,38 dollars. Le groupe américain présent dans les services d'assurances dans la santé a pourtant fait état d'un bénéfice trimestriel en hausse de 65%, légèrement au dessus du consensus.

Le groupe alimentaire Sysco perd 0,11% à 26,42 dollars malgré un bénéfice net de 326,2 millions de dollars et 55 cents par titre, pour son premier trimestre 2010. C'est une progression de 18% par rapport à la même période l'année dernière.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :