Le CAC 40 opte finalement pour une progression de 0,36%

 |   |  301  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Un coup dans le vert, un coup dans le rouge, la Bourse de Paris a finalement opté pour la hausse, sans véritable conviction

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse mardi de 0,36% à 3.453,99 points, dans un volume d'échanges de 2,7 milliards d'euros, déroutée par des indicateurs économiques contrastés aux Etats-Unis,  à la veille d'une nouvelle opération exceptionnelle de prêt de la Banque centrale européenne (BCE).


"Les indicateurs ont vraiment joué dans les deux sens, même si le marché ne suit pas de tendance vraiment marquée pour l'instant", résume Arnaud de Champvallier, directeur de la gestion chez Turgot Asset Management.

Dans le rouge puis dans le vert

Le CAC 40 est passé dans le rouge au moment de la publication des commandes de biens durables américaines qui ont chuté davantage qu'attendu en janvier, avant de ressaisir un peu après le bond plus fort que prévu du moral des ménages en février aux Etats-Unis, selon le Conference Board.
"La confiance des consommateurs est importante parce que c'est un indicateur avancé qui permet d'avoir une idée sur ce qu'il va se passer", explique le profesionnel.
Les investisseurs avaient été prudemment encouragés durant la première partie de la séance par la perspective de la seconde opération de prêt à trois ans de la Banque centrale européenne (BCE), prévue mercredi.
Parmi les valeurs, Peugeot (+0,42% à 15,37 euros) a été très entouré alors que l'entrée de l'américain General Motors se précise. L'opération transiterait par une augmentation de capital réservée à l'américain. Technique qui a toutefois refroidit les investisseurs qui ne savant pas à quel prix se réalisera la transaction.
Les valeurs bancaires se sont montrées assez volatiles et ont fini en ordre dispersé. BNP Paribas a gagné 0,07% à 36,62 euros et Société Générale 1,98% à 24,18 euros, mais Crédit Agricole a perdu 0,53% à 4,70 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :