Arkema reprend du poil de la bête gràce à UBS

 |   |  321  mots
L'action Arkema repart à la hausse. | REUTERS
L'action Arkema repart à la hausse. | REUTERS (Crédits : © Reuters)
Le titre d'Arkema repart à la hausse sur le SBF 120, après la publication d'un ebitda encourageant. L'action du spécialiste de la chimie prend 2,87% à 82,50 euros.

MonFinancier

Le titre du spécialiste de la chimie Arkema se distingue en nette hausse sur le SBF 120. Le titre bondit de 2,87% à 82,50 euros, soutenu par UBS qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' et son objectif de cours de 80 à 100 euros, sur le groupe de chimie.

Un titre sous-valorisé

Le courtier considère que le titre est sous-valorisé sur la base du cours actuel, avec une décote de 14% environ par rapport à ses pairs, en termes de ratio valeur d'entreprise sur EBITDA attendu pour 2014.  En effet, avec une VE sur Ebitda de 6,4 pour 2013, le titre se paye nettement moins cher que la moyenne du secteur dont le ratio avoisine les 10,2 fois. Il estime également :

  « L'EBITDA d'Arkema est susceptible de décliner pour la deuxième année consécutive en 2013, mais il devrait renouer avec la croissance l'année prochaine et progresser vers son objectif à horizon 2016 ».

En effet l' Ebitda devrait refluer à 939 millions en 2013 selon les anticipations des analystes après 996 millions en 2012. En revanche, il devrait dépasser le milliard en 2014.

 

Une douzième usine de peroxydes organiques

L'intermédiaire s'attend aussi à ce que les investisseurs se penchent de plus en plus vers les activités du portefeuille prises individuellement, ce qui permettra son lui à l'action de reprendre sa revalorisation. Dernier exemple en date, Arkema a annoncé il y a peu qu'il allait inaugurer sa douzième usine de peroxydes organiques. Une installation qui aura nécessité un investissement de 30 millions de dollars (22,2 millions d'euros environ) et sera la toute première unité de peroxydes organiques au Moyen-Orient. L'entreprise avait alors précisé :

"Cette nouvelle unité de taille mondiale permettra de livrer tous les acteurs pétrochimistes au Moyen-Orient et de suivre leur forte croissance prévue à l'horizon 2020, en leur offrant la sécurité et la flexibilité d'un service d'approvisionnement de proximité".

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct
MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :