Genfit se donne les moyens de ses ambitions

 |  | 408 mots
(Crédits : Backbuilder)
Genfit la société lilloise de biotechnologie a dévoilé un chiffre d'affaires en forte hausse de 24% au premier semestre, à 3,58 millions d'euros. Le titre s'adjuge 0,8%, à 43,99 euros.

MonFinancier

Genfit la société lilloise de biotechnologie a dévoilé un chiffre d'affaires en forte hausse de 24% au premier semestre, à 3,58 millions d'euros, tandis que la perte nette s'est creusée à 9,15 millions d'euros, contre 7,89 millions d'euros. Un creusement de la perte nette dû aux études cliniques menées sur les traitements en cours de développement qui se sont traduites par une progression des dépenses opérationnelles, a expliqué Genfit. 

Le laboratoire, qui développe des traitements expérimentaux contre certaines cirrhoses non liées à l'alcool, ne dégage pas de résultats significatifs. Mais le marché croit aux chances de succès des molécules notamment le GFT505, en témoigne la forte spéculation boursière du titre (+475% sur 12 mois) portée notamment par l'intérêt de nombreux investisseurs, et surtout de plusieurs fonds d'investissement américains.


9 milliards de ventes

Selon un analyste de Deutsche Bank qui a mis le titre en lumière cet été en adoptant un objectif de cours de 110 euros, Genfit pourrait se tailler 15% du marché du traitement des NASH, évalué à terme entre 35 et 40 milliards de dollars. A l'horizon 2025, l'intermédiaire financier table sur des ventes mondiales annuelles de 9 milliards de dollars (7 milliards d'euros) pour le GFT-505. Si les études se révèlent concluantes. 

Mais de telles projections restent hautement hypothétiques compte tenu des connaissances disponibles sur la molécule. Les résultats de l'étude en cours, de phase 2B, ne sont pas attendus avant la fin de l'année ou le début 2015. En cas d'issue positive, Genfit devra mener des études cliniques de phase 3 avant de pouvoir demander l'homologation de son traitement.

Renforcement de trésorerie

Genfit a par ailleurs fait état d'une forte augmentation de sa trésorerie au premier semestre, après le placement privé qui lui a permis de lever près de 50 millions d'euros en juin en ouvrant son capital à des investisseurs institutionnels américains. La trésorerie de Genfit ressort à 65,65 millions d'euros à la fin juin, contre 20,29 millions d'euros un an plus tôt. 

"Le renforcement très net de notre trésorerie vient valider nos ambitions à l'international avec l'entrée conséquente d'actionnaires anglo-saxons dans notre capital", a commenté le président du directoire Jean-François Mouney, cité dans un communiqué.  Le titre reste une fois encore bien orienté et s'adjuge 0,8%, à 43,99 euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :