L'Asie sous pression

 |   |  326  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Les marchés asiatiques ont connu leur plus mauvais trimestre depuis 2015. Et ce matin, la baisse continue. Particulièrement en Chine.

LA MENACE DU YUAN
L'Asie est sous pression. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine fragilise la Chine bien sûr et toute la région par ricochet. Ce matin le yuan a continué à glisser. Et les autorités chinoises ne sont pas intervenues. La menace d'une dévaluation du yuan est forte. Une dévaluation du yuan fragiliserait les indices boursiers mondiaux mais fragiliserait aussi la Chine. Pas sûr que la Chine soit prête à utiliser cette arme qui se retournerait contre elle.

TRUMP TWEETE ENCORE
Et la cause de sa colère cette fois c'est l'OPEP. Il accuse l'Opep de manipulation de cours et demande à l'Arabie Saoudite d'intervenir pour faire baisser les prix du pétrole. La décision d'augmenter les quotas de production lors de la dernière réunion de l'OPEP n'a eu aucun impact sur les cours du pétrole. Et la hausse du prix de l'essence, en pleine driving season, risque d'énerver les consommateurs américains et les consommateurs américains vont voter en novembre...Trump a donc trouvé sa cible pour ce début de semaine.

DU CÔTÉ DES (AUTRES) MARCHÉS
La Bourse de New York a terminé le semestre en légère hausse. Le Dow Jones a gagné 0,26% à 24.278,60 soutenu par le record historique de Nike après l'annonce des résultats supérieurs aux attentes. Le S&P 500 a grapillé 0,10%, à 2.719,10 points tandis que le Nasdaq s'est adjugé 0,14% à 7.514,28 points. En Asie, le deuxième semestre commence difficilement après un indicateur économique chinois montrant un ralentissement dans le secteur manufacturier en juin. Par ailleurs, les craintes sur la question des droits de douane font plier le Nikkei de plus de 2% ce lundi.
Les...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2018 à 9:58 :
L'uRSS nous a montré le succès des plans quinquenaux long terme...
Enfin, oui, il est certain qu'une vision long terme est parfois manquante, mais a contrario, une vision trop planificatrice, n'est pas "agile" et ne permet pas de réajuster en fonction des évolutions technologiques, sociétales, environnementales.
Il faut trouver un mix des 2, la PPE est une de ces ambitions
a écrit le 02/07/2018 à 18:52 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada.
Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez...
A bon entendeur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :