La guerre du pétrole

 |   |  330  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Trump a hésité.

Longuement.

Remettre la pression sur l'Iran en l'empêchant de vendre son pétrole au risque de contrarier l'automobiliste américain.

L'ALLIANCE
Trump s'est laissé convaincre par les faucons anti-Iran de son administration.
Il s'est aussi laissé convaincre par l'ennemi juré de l'Iran, l'Arabie Saoudite.
L'Arabie Saoudite et ses alliés l'ont rassuré.
Il n'y aura pas de hausse du pétrole.
Ils fourniront au marché autant de pétrole que nécessaire pour compenser l'absence du pétrole iranien.

UNE ARME
Le pétrole est encore une arme efficace et puissante.
Comme depuis des décennies.
Avec une différence majeure cependant.
Les États-Unis ont aujourd'hui l'arme du pétrole.
Chez eux.
Ils ne sont plus dépendants du Moyen-Orient.
Mais ils peuvent eux-mêmes augmenter leur production pour exporter.
C'est un game changer géopolitique phénoménal.

LE PÉTROLE
a réagi à la hausse.
Mais ne s'est pas enflammé.
Il reste sous contrôle.
Le marché semble rassuré par la capacité de l'alliance US-Arabie Saoudite à fournir le pétrole nécessaire sur le marché.
Trump ne peut pas se permettre de voir l'essence s'envoler à la veille de la driving season.

TRAVAILLER PLUS...
pour gagner plus...on connaît la formule.
Le temps de travail est à nouveau au centre des débats.
Et Macron va devoir l'évoquer lors de sa conférence de presse demain.
Il faut que les fonctionnaires fassent au moins 35 heures.
Il faut que le secteur privé travaille plus que 35 heures et qu'on fasse sauter ce verrou qui a plombé la France.
Il faut que nous ayons un jour férié payé en moins.
Il faut que nous travaillions jusqu'à 65 ans.
Est-ce que Macron aura le courage de le dire ?

C'ÉTAIT MIEUX AVANT?
Non, toujours pas...
Les Échos mettent à leur une un graphe de l'évolution de la durée annuelle...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2019 à 11:35 :
Qui peut expliquer ce phénomène ?

A l’augmentation du carburant avant la crise , le prix du baril était en baisse et après 4 de crise et de contestation le prix du baril est en augmentation.

Est ce lié ou pas ?
a écrit le 24/04/2019 à 11:25 :
"Trump ne peut pas se permettre de voir l'essence s'envoler à la veille de la driving season."

Macron a de la chance Trump va dans son intérêt aussi à lui, Macron ou le gars qui a ouvert la boite de pandore pensant certainement que c'était un nouveau cadeau surprise...

""L’accord de Paris est fondamentalement mauvais car il provoque une hausse des prix de l’énergie pour les pays responsables, tout en donnant un blanc-seing à certains des pires pollueurs au monde."

C'est étrange non mais dès qu'un responsable politique est équipé d'un cerveau on comprend bien mieux où il veut aller ?

"Il faut que les fonctionnaires fassent au moins 35 heures.
Il faut que le secteur privé travaille plus que 35 heures et qu'on fasse sauter ce verrou qui a plombé la France.
Il faut que nous ayons un jour férié payé en moins.
Il faut que nous travaillions jusqu'à 65 ans."

Afin que nos actionnaires milliardaires puissent continuer d'épuiser les finances publiques via la dette et les paradis fiscaux.

Vous êtes sûr de vouloir vraiment une baisse de la dette publique ? Parce que là c'est la condamnation de l'austérité à perpétuité alors que l'ère du temps oriente les gens vers une volonté de moins de travail aliénant pour plus d'activité créatrice et productrice parce qu'il faut bien le dire mais le travail que nbous propose nos propriétaires d'outils de production et de capitaux est un véritable désatre ne faisant que tous les jours un peu plus repousser cette exploitation aussi abjecte qu'improductive.

Par contre l'avantage c'est que ce néolibéralisme qui comme le dit Bourdieu n'est que l'utopie des mégas riches afin d'exploiter les humains sans limite est en train de nous faire prendre conscience de la nullité du travail actuel dont la sémantique a été anéantie par des gens qui ne font rien dans la vie si ce n'est encaisser du fait de leur famille ou réseau et ces gens là, feignants comme pas un, nous ordonnent de continuer de travailler pour rien.

Ils sont en train de faire imploser notre société les benêts.

"Et il est largement en tête des intentions de vote pour les Européennes en Grande-Bretagne"

Très intéressant puisque son premier parti le UKIP dont nos médias de masse se sont servis afin d'insulter massivement le peuple anglais a disparu bizarrement de la circulation aux élections d'après et maintenant avec ce nouveau parti qui affirme sans tiquer sa volonté de quitter l'UE donc i la de nouveau le vent en poupe. Autant dire que les anglais sont toujours plus motivés, jour après jour, à quitter l'enfer européen.

"Assez amusant la polémique sur Nathalie Loiseau qui a oublié qu'elle était sur une liste d'extrême droite lorsqu'elle était à Sciences Po"

D'autant que dans cette dépêche afp elle critique le fait qu'on lui ai mit cette vérité sous le nez en utilisant les arguments de l'époque du GUD, un véritable régal même si quand même particulièrement désespérant pour un parti qui se dit pro-UE, tiens d'ailleurs le FN non plus ne veut pas en sortir de cette UE ! Entre gens de "bonnes familles" qui se comprennent hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :