Le pétrole flambe

 |   |  326  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

10%.

Le pétrole flambe de 10%.

Les attaques menées contre les installations pétrolières saoudiennes ont provoqué un mouvement de panique sur les marchés pétroliers.

6%
C'est 6% de la production mondiale qui a été affecté par les attaques.
5.7 millions de barils par jour.
50% de la production saoudienne.
Du jamais vu depuis la guerre du Golfe.
Trump a dû autoriser l'utilisation des réserves stratégiques.
Et l'Arabie Saoudite va, elle aussi, utiliser une partie de ses réserves stratégiques pour tenter de compenser la chute de production.

ÉTAT D'URGENCE
L'Arabie Saoudite a annoncé qu'elle mettait tout en œuvre pour rétablir la situation au plus vite.
La production de 2 millions de barils par jour devrait être rétablie dès aujourd'hui.
Mais il faudra plusieurs semaines pour réparer les dommages subis.

QUI?
Les attaques ont été revendiquées par les rebelles Houthis du Yemen.
Des attaques de drones.
Des rebelles soutenus par l'Iran.
Des rebelles qui ont multiplié les attaques contre des installations saoudiennes depuis des mois.
On évoque moins ce matin le "formidable coup politique" ou encore le "coup de maître" de notre président qui avait invité le ministre des Affaires Étrangères iranien au dernier G7...C'est bizarre.

EN TRENTE ANS
quel retournement de situation !
La dernière pression similaire sur le marché du pétrole a eu lieu en 1990, lors de l'invasion du Koweit par Saddam Hussein.
À l'époque, les États-Unis, consommateurs massifs de pétrole, étaient paniqués par la flambée du pétrole.
Aujourd'hui les États-Unis, premiers producteurs de pétrole, sont les seuls en position de stabiliser le marché.
Les États-Unis ont des réserves de 600 millions de barils.

QUELLES CONSÉQUENCES?
Les marchés ont, un peu, décroché ce matin en Asie.
Mais ce n'est pas la panique.
On est sur des baisses d'environ...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2019 à 12:39 :
"Les attaques menées contre les installations pétrolières saoudiennes ont provoqué un mouvement de panique sur les marchés pétroliers."

Non c'était attendu, n'importe quel phénomène aurait fait l'affaire, lel obby pétrolier n'arrivait plus à juguler la baisse du cours du pétrole du fait de la crise mondiale, ces attaques sont tombées à point.

"Des rebelles soutenus par l'Iran."

Comme la corde soutien le pendu, le peuple kurde s'est très souvent retrouvé dans cette position avec des "alliés" d'abord et avant tout profiteurs, dès qu'ils ont compris qu'ils ne pouvaient compter que sur eux-même leur civilisation a bondi devant toutes les civilisations du monde via un système d'autogestion redoutablement efficace et incontestablement solide.

"Les États-Unis ont des réserves de 600 millions de barils."

De ce fait les marchés financiers n'ont absolument aucune raison de "paniquer" bien au contraire ils sont rassurés de pouvoir vendre leur pétrole plus cher que ce qu'il ne vaut en réalité.

"Mais ce n'est pas la panique."

Faudrait savoir... :-)

"Je n'ai même pas pu lire les 4 pages consacrées à Mélenchon dans le JDD, dans lesquelles il se déclare victime d'un procès politique dans un régime autoritaire, il devrait émigrer au Venezuela"

Vous devriez être content avec Mélenchon à sa tête la gauche n'aura aucune chance de gagner quoi que ce soit et c'est fait pour ça. La baronnie communiste a toujours pensé elle aussi d'abord et avant tout à ses seuls intérêts.
a écrit le 16/09/2019 à 11:42 :
Le vélo y a rien de mieux pour le transport ou alors reste la voiture électrique pour les très longues distances

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :