Crise boursière : les marchés européens ouvrent sur une hausse fragile

Alors que Shanghai signe une nouvelle séance en forte baisse (-7,63%), les places européennes semblent orientées à la hausse. Les gains ne suffisent pas pour autant à rattraper les pertes de lundi. Wall Street, qui a clôturé en baisse, devrait donner le ton dans l'après-midi.

1 mn

Les marchés regagnent  du terrain, mais sans non plus être dans l'euphorie.
Les marchés regagnent du terrain, mais sans non plus être dans l'euphorie. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Les marchés repartent à la hausse ce mardi, au lendemain d'une journée noire. La Bourse de Paris gagne 1,7% à 4.458 points. Francfort monte dans les mêmes proportions, tandis que Londres avance de de 1,3%.

Et pourtant, ni Wall Street ni Shanghai n'ont donné de nouveaux ressorts à ce mouvement haussier. Le Dow Jones a ainsi terminé sur un retrait de 3,58% lundi, tandis que la Bourse de Shanghai lâchait de nouveau 7,63% ce mardi, après avoir abandonné plus de 8% la veille. Pis: l'indice chinois est passé sous le seuil des 3.000 points.

La Chine force les analystes à la prudence

Les marchés regagnent donc du terrain, mais sans non plus être dans l'euphorie. Pour rappel, Paris a perdu 5,35% lundi, le gain de ce matin ne permet pas de rattraper ses pertes. D'ailleurs, les analystes veulent rester prudents, au moins avant l'ouverture de Wall Street.

"Les Bourses européennes devraient rester tendues alors que les marchés chinois poursuivent leur baisse", déclare à l'AFP Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les investisseurs "vont certainement regarder dans la direction de Pékin afin de savoir combien de temps il faudra aux autorités chinoises pour prendre de nouvelles mesures", souligne-t-il.

Le PIB allemand déçoit

La performance peu convaincante du PIB allemand pourrait ne pas fournir un soutien suffisamment important pour que les investisseurs confortent leur mouvement haussier. Ressorti à 0,4% pour le deuxième trimestre, l'économie allemande a fait mieux qu'au premier (+0,3%), mais les économistes s'attendaient à mieux.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 25/08/2015 à 13:26
Signaler
le monde de la dette immense est sur la tête d'épingle de la bourse chinoise . Il n'existe pas d'issue miracle . Il faudra régler la note et là la France socialiste ressemble de plus en plus à la Grèce .

à écrit le 25/08/2015 à 13:02
Signaler
A quoi sert l’Etat s’il détruit l’emploi ? En Europe existe-t-il des génocideurs de manière indirecte qui font de la subvention à la violence. On nous dit que le bac est inutile, l’Etat a-t-il pour but de martyriser les citoyens ? En 1950, la France ...

à écrit le 25/08/2015 à 10:33
Signaler
Attendons l'ouverture de la bourse américaine, avant de crier victoire. De sévères corrections sont encore possibles dans la net économie et dans la bio économie.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.