Notre Dame de Paris

 |   |  304  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Triste.

LE RESTE DE L'ACTUALITÉ...



LES NÉGOCIATIONS

entre l'Union Européenne et les États-Unis vont commencer.
Le but annoncé est de les terminer avant novembre.
Elles porteront sur les droits de douane, notamment industriels.
Paris s'est opposé à ces négociations.
Sans succès.
Macron ne voulait pas de négociations avec un pays non signataire de l'Accord de Paris sur le climat.

ENCORE UN
Tous les deux mois, on nous annonce un nouveau candidat démocrate aux élections présidentielles américaines.
Et à chaque fois, on nous explique que ce candidat ou cette candidate va tout changer.
Que c'est le ou la nouvelle Obama.
Et que c'est la nouvelle coqueluche des Américains.
Le nouveau candidat qui a droit aux faveurs de la presse : Pete Buttigieg, maire d'une ville de l'Indiana.
37 ans.

UN DÉBUT D'EXODE INTÉRIEUR ?
Pas encore.
Mais dans le milieu des ultra high net worth New Yorkais, on commence à s'agiter.
À cause de Trump.
Aussi étonnant que cela paraisse.
Tout cela à cause de la « Salt deduction ».
Les New Yorkais ont un plafond de 10,000 $ pour les taxes locales qu'ils peuvent déduire de leurs taxes fédérales.
Et à New York les impôts de l'état et les impôts locaux peuvent grimper à 12.7%.
En Floride, c'est zéro.
Alors, on pense à bouger.
Pas facile la vie parfois.

UN AUTRE MONDE
Taxer les riches c'est un sujet qui agite beaucoup la « gauche » américaine.
Mais, même pour les plus radicaux, les chiffres évoqués sont surréalistes.
À New York, certains voulaient taxer les « pied-à-terre », des résidences secondaires, de plus de 5 millions de $.
D'autres ont proposé d'augmenter les droits sur des transactions immobilières de plus de... 20 millions de $.
Un autre monde

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :