La préoccupation environnementale

 |   |  505  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Marie Wiedmer-Brouder, DGA d'Eurosic

Le milieu immobilier dans lequel j'ai effectué ma carrière, au Crédit Agricole, au Crédit Lyonnais, aux AGF, chez Icade et maintenant chez Eurosic (groupe BPCE), est plutôt un milieu masculin, surtout dans le foncier. Je n'ai jamais eu à souffrir du fait d'être une femme. Je n'ai jamais eu à jouer à l'homme. Je suis une fervente adepte de la complémentarité. Notre approche des sujets est un véritable atout pour notre société. Les hommes se battent et les femmes pansent les blessures. Elles anticipent certaines choses. Elles ne vont pas au combat de la même façon. Je suis contre les quotas de façon générale mais c'est un mal nécessaire. J'espère qu'il est provisoire.

Le goût et la curiosité de l'autre

Je suis triste à l'idée de la parité. Mais dans les conseils d'administration, les femmes apportent un regard différent sur la situation de la société. Les hommes sont toujours contents de nous voir arriver mais il faut montrer en permanence qu'on est une professionnelle. Les préoccupations environnementales sont fortes dans l'immobilier. Eurosic a décidé de faire certifier ses immeubles neufs selon le label HQE (haute qualité environnementale) bien avant le Grenelle de l'environnement. 50 % des normes HQE concernent les économies d'énergie et 50 % concernent le confort de l'utilisateur et sa santé.

L'humain n'est plus au centre des préoccupations dans notre société. J'ai été sensibilisée à la question environnementale par mon père, géologue qui travaillait dans l'exploration pétrolière. Nous vivions dans des pays pauvres comme le Yémen ou l'Algérie où il y a toujours eu la conscience de la rareté, notamment de l'eau. Ma vie d'expatriée m'a donné le goût et la curiosité de l'autre. La fréquentation d'autres cultures, notamment de la culture turque et de la culture irakienne, m'a ouverte à la tolérance. Quand j'étais conseiller municipal à Asnières - mes deux enfants avaient 5 et 7 ans au début de mon mandat en 1993 -, j'ai réglementé l'affichage publicitaire, qui a disparu sur les quais de Seine - j'en suis très fière - et mis en place le tri sélectif.

Le manager, c'est celui qui a une vision et un quotient émotionnel. On est dans la force quand on est dans l'équilibre. Je parle toujours de ce que je ressens et j'obtiens toujours plus que ce que je demande.

Mini-bio :

Diplômée de l'ESLS CA et du DE CS, Marie Wiedmer-Brouder a été directeur immobilier de l'Union des Assurances Fédérales de 1994 à 2004, responsable du département Acquisitions-Arbitrages-Expertises d'AGF Immobilier jusqu'en 2007 puis membre du Comex en charge du pôle foncière tertiaire chez Icade (2008-2009).

Jardins secrets :

- Son objet fétiche : le mini-couteau suisse offert par mon fils quand il était petit.

- Sa devise : ce qui ne tue pas renforce.

- Son plat favori : le tagine d'agneau à l'abricot.

- Son refuge : ma famille.

- Son défouloir : le golf.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :