Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Allemagne envoie une frégate en mer de Chine du Sud

reuters.com  |   |  426  mots
L'allemagne envoie une fregate en mer de chine du sud[reuters.com]
(Crédits : Hannibal Hanschke)

par Sabine Siebold

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne a envoyé lundi un bâtiment de guerre en mer de Chine méridionale pour la première fois en près de vingt ans, imitant d'autres pays occidentaux qui ont renforcé avant elle leur présence militaire dans la région en raison d'inquiétudes croissantes sur les ambitions territoriales de la Chine.

Pékin revendique la souveraineté sur de larges zones de la mer de Chine méridionale, riche en pétrole et ressources naturelles, ce que conteste notamment Washington.

En signe de défiance à l'égard des ambitions chinoises, la marine américaine envoie régulièrement des destroyers dans ces eaux pour des opérations de "liberté de navigation". Pékin dénonce des missions nuisant à la paix et la stabilité.

Il s'agit de l'un des principaux points de tension entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales, alors que les Etats-Unis ont fait de la lutte contre la puissance grandissante de la Chine leur priorité en matière de sécurité nationale et cherchent à rallier leurs partenaires.

Des représentants à Berlin ont dit par le passé que la marine allemande se contenterait d'utiliser les routes commerciales communes. Il n'est pas attendu que la frégate "Bayern" traverse le détroit de Taiwan, comme le font souvent des destroyers de l'US Navy, provoquant la colère de Pékin.

Malgré tout, l'Allemagne a fait comprendre que la mission était destinée à souligner qu'elle s'opposait aux revendications territoriales de la Chine.

Berlin doit jouer les équilibristes entre ses intérêts sécuritaires et ses intérêts économiques, alors que la Chine est devenue le principal partenaire commercial de l'Allemagne - les exportations allemandes vers la Chine ont permis à la première économie européenne de compenser en partie l'impact de la crise sanitaire du coronavirus.

La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, s'est rendue au port de Wilhelmshaven pour le départ du navire pour une traversée de sept mois durant laquelle il passera par l'Australie, le Japon, la Corée du Sud et le Vietnam.

La frégate devrait traverser la mer de Chine méridionale courant décembre, une première pour un navire allemand depuis 2002.

"Nous voulons que les lois existantes soient respectées, les routes maritimes navigables librement (...)", a déclaré Annegret Kramp-Karrenbauer.

Des pays comme la Grande-Bretagne et la France ont eux aussi étendu leurs activités dans le Pacifique avec l'objectif de contrer l'influence de la Chine.

(Reportage Sabine Siebold; version française Jean Terzian)