À l'approche des européennes, la popularité de Macron stagne

 |   |  1255  mots
Après une remontée de 3 points des bonnes opinions le concernant en avril, au sortir de la phase de grand débat national, Emmanuel Macron voit sa popularité se stabiliser en mai à 32% de bonnes opinions.
"Après une remontée de 3 points des bonnes opinions le concernant en avril, au sortir de la phase de grand débat national, Emmanuel Macron voit sa popularité se stabiliser en mai à 32% de bonnes opinions." (Crédits : Philippe Wojazer)
Le baromètre mensuelle réalisé par BVA pour La Tribune-Orange-RTL indique que 32% des Français interrogés ont une opinion favorable à l'égard d'Emmanuel Macron, au même niveau qu'en avril.

Le président de la République peine à reconquérir des opinions favorables. D'après le dernier baromètre BVA réalisé pour La Tribune, RTL et Orange, la popularité d'Emmanuel Macron demeure au même niveau qu'en avril à 32%. À l'inverse, la part d'opinions négatives progresse très légèrement passant de 67% à 68% sur la même période. À quelques jours des élections européennes, ces résultats peuvent apparaître rassurants pour l'exécutif qui sort d'une longue période de Grand débat. Pour autant, la crise sociale est loin d'être éteinte. Si le chef de l'État a fait un certain nombre d'annonces le 25 avril dernier, cet arsenal de mesures n'a pas suffi à apaiser la colère des "gilets jaunes" qui s'apprêtent encore à manifester ce samedi pour un acte 27.

Après une année 2018 douloureuse, la popularité du chef de l'État a retrouvé des couleurs à partir de janvier dernier. Il semble que les annonces du 10 décembre pour tenter de redonner du pouvoir d'achat aux Français les plus modestes ont joué en faveur du quadragénaire. Depuis le début d'année, la popularité du locataire de l'Élysée a néanmoins du mal à décoller. La proportion d'opinions favorables oscille autour de 30% sans vraiment retrouver des niveaux comparables à ceux rencontrés au début du quinquennat. S'il a réussi à stopper cette plongée dans les sondages, la partie est loin d'être gagnée pour Emmanuel Macron qui entame sa troisième année de mandat.

> Lire aussi : Sondage exclusif : le bilan sévère des deux ans de Macron à l'Élysée

Macron en perte de vitesse chez les salariés du privé

Dans le détail, le président perd du terrain chez les 35-49 ans (-6 points à 29%), les professions intermédiaires (-7 points à 31%), les salariés du secteur privé (-5 points à 27%) et les habitants des communes rurales (-3 points à 25%). Cette diminution chez ces catégories indique que les réponses de l'exécutif n'ont pas forcément produits les effets escomptés. "Il est important de souligner une baisse des bonnes opinions au sein de populations s'étant montrées particulièrement en attente de prise en compte de leurs préoccupations par l'exécutif au cours des derniers mois" souligne l'organisme de sondages.

Au niveau politique, le locataire du Palais de l'Élysée est en perte de vitesse chez les sympathisants du Parti socialiste (PS) avec 11 points en moins de bonnes opinions (21%). En revanche, il progresse chez les sympathisants Les Républicains (+3 points à 34%) et plus légèrement chez les sympathisants du Rassemblement national (+ 1 point). Dans son propre camp, Emmanuel Macron conforte encore un peu plus son socle électoral du premier tour de la présidentielle en 2017 avec 97% d'opinions favorables (+1 point par rapport à l'enquête réalisée en avril).

A l'échelle des forces politiques mesurées, l'ancien ministre de l'Économie sous François Hollande récolte une grande part de mauvaises opinions particulièrement au Rassemblement national (90%), chez les sympathisants du Parti socialiste (79%) et ceux de la gauche. C'est dans le camp de la droite que le président se trouve relativement épargné avec 66% d'opinions en sa défaveur.

Si le plus jeune président élu de la Vème République fait de meilleurs scores que François Hollande (21%) après deux ans d'exercice du pouvoir, il reste en revanche bien loin derrière Nicolas Sarkozy (43%), Jacques Chirac (40%) ou encore François Mitterrand (39%).

Edouard Philippe se maintient dans l'opinion

Le Premier ministre reste toujours plus populaire que le chef de l'État dans le dernier baromètre réalisé par BVA. S'il perd un point en mai, le chef du gouvernement obtient tout de même 36% de réponses positives. Depuis le début de l'année, Edouard Philippe se maintient au même niveau à un point près. A l'opposé, la proportion d'opinions défavorables se stabilise à 63% depuis décembre. "Les bonnes opinions à l'égard d'Edouard Philippe gagnent 3 points auprès des sympathisants LR (48%) et se rapprochent de la barre des 50% qui n'a plus été atteinte dans cette population par le Premier ministre depuis juillet 2018" signalent les auteurs du baromètre.

Dans une perspective historique, le score réalisé par l'ancien maire du Havre lui permet de réaliser des scores supérieurs à ceux d'Alain Juppé en mai 1997 (30%) ou encore  ceux de Pierre Mauroy après deux ans de mandat présidentiel. En revanche, ces prédécesseurs comme François Fillon (49%) ou encore Manuel Valls (49% en mai 2014) sont bien plus populaires après deux ans de présidence. Il faut néanmoins rappeler que l'ancien maire d'Evry avait succédé à Jean-Marc Ayrault en avril 2014 et venait juste d'entamer son mandat sous la présidence socialiste.

Nicolas Hulot toujours sur la première marche du podium

Alors que son départ du gouvernement remonte déjà à la rentrée 2018, Nicolas Hulot (41%, + 4 points) domine toujours le classement des personnalités qui devraient exercer plus d'influence dans la vie politique française. L'ancien présentateur de télévision est suivi du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (30%, +3 points) et du président de la Région des Hauts-de-France Xavier Bertrand (29% au même niveau que lors de la précédent enquête). En quatrième et cinquième position figurent Nicolas Sarkozy (29%) et Marine Le Pen (28%). En bas classement apparaissent Gaspard Gantzer (4%), le député du Nord et secrétaire national du Parti communiste français Fabien Roussel (5%) et enfin  le député de la France insoumise et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière (8%).

Sarkozy toujours aussi populaire à droite

La défaite de Nicolas Sarkozy aux primaires de la droite fin 2016 à l'approche de la présidentielle ne semble pas avoir eu de conséquences désastreuses sur la popularité de l'ancien président dans le camp des conservateurs. En effet, l'ancien ministre de l'Intérieur obtient 65% d'opinions favorables chez les sympathisants de la droite  et 71% chez les sympathisants Les Républicains. À gauche, Nicolas Hulot se place en première position (67%). L'ancien ministre de la Transition écologique est suivi de Benoît Hamon (58%) et de Martine Aubry chez les sympathisants socialistes. Sur l'ensemble des partisans de la gauche, Hulot arrive en tête. Viennent ensuite Jean-Luc Mélenchon (52%) et Olivier Besancenot (47%).

Europe Ecologie-Les Verts, parti français le plus populaire

Sur le plan des partis politiques, Europe Ecologie-Les Verts fait toujours la course en tête avec 48% de bonnes opinions. Depuis le début de l'année, EELV domine largement les autres courants politiques avec un bond spectaculaire entre décembre 2018  et janvier 2019 de 14 points pour atteindre 46%. Le parti dirigé par le secrétaire national David Cormand est suivi de la République en Marche (33%) et du MoDem (29%). Le mouvement centriste est talonné par les Républicains de Laurent Wauquiez. Quant à la France Insoumise, elle obtient 27% d'opinions favorables.

Méthode : enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet du 15 au 16 mai 2019. Échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage et de la personne interrogée, région et catégorie d'agglomération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2019 à 11:19 :
Macron travaille très bien et fait bien son boulot, par contre il faut bien comprendre qu'il ne travaille pas pour vous, les petits français de base.
votez qui vous voudrait ça change rien :les riches profite de votre travail et vous vous faite ce que l'on vous dit et où il faut le faire, avec le sourire et l'espoir de sauver la planète.
Vous êtes des serfs et vous vous prenez pour des seigneurs.
a écrit le 20/05/2019 à 15:24 :
Si marine le pen gagne aux élections européennes la France passera à droite ? Macron est responsable dû votez d extrême droite Macron a tout fait pour les riches ils n as riant fait pour la moyenne des français Macron a vendus la démocratie a l extrême droite la revanche des retraites
a écrit le 20/05/2019 à 10:45 :
ET quand ça stagne, ça pourrit ...
a écrit le 20/05/2019 à 6:56 :
Marie le pen elle n es pas pires que Macron aux mois pour le moment elle et franche? Je vais voté pour ??? En 2017 j ai votez pour Jupiter ils a fait quoi ?? Bon je votez le pen le 26 mai
a écrit le 19/05/2019 à 18:29 :
Avec Macron plus on n’es pauvre plus ils ont prénd alors votez Macron bonjour les fins de mois expérience des retraitées je touche pas aux retraitées ils n as fait que ça Macron donner des vois à le pen marine mercis Manu
a écrit le 19/05/2019 à 16:21 :
Moi je touche 2000 euros de retraite et je considère que ce monsieur chef de la caste des riches m'a volé 1.7% sur ma retraite pour supprimer l'isl des superstars riches .
a écrit le 19/05/2019 à 11:50 :
Son comportement hautain, désinvolte, petit prince, donneur de leçons depuis 2017 et son implication de chef de clan dans la campagne Européennes, donnent envie de voter LE PEN, tellement il a vraiment besoin d'une bonne leçon.
a écrit le 19/05/2019 à 6:10 :
La popularité de Jupiter elle et en Bernes ils et responsables de la propagande de Macron le pen vas gagne les élections européennes le meilleure ouvrier de France au chômage ce intenable le président Macron le mâle qu ils a fait aux retraitées ils vas payer très cher aller la république empanne
Réponse de le 19/05/2019 à 14:47 :
La France vit à crédit (80-100 milliards par ans). Son premier poste au budget c'est les retraites. Il fallait bien réagir. même si ça aurait dû être fait bien avant d'être au pied du mur... Facile de taper sur celui qui ose enfin s'attaquer au problème.
Réponse de le 19/05/2019 à 17:24 :
Réponse à aka : le 1er poste du budget français sont les intérêts d'une dette aujourd'hui de 2.350 milliards d'euros et effectivement qui ne fait que croître et embellir pour nos enfants et petits enfants.
Les retraites sont à l'équilibre sauf celles du secteur public et nationalisé au nombre desquels les régimes spéciaux qui pompent à la CNAV à la quelle ils sont adossés plus de 3,5 milliards annuels, au départ avec des soultes (en 2010 sous SARKO) mais aujourd'hui ce sont
les retraités du privé qui en subissent les conséquences.
Réponse de le 19/05/2019 à 18:56 :
@aka: exact il fallait que Macron réagisse, mais sur les problèmes principaux à savoir le million de fonctionnaires en trop avec des régimes privilégiés, les 57% de dépenses publiques, les aides sociales délirantes etc.
Ce qu'il n'a pas fait et n'a pas l'intention de faire.
a écrit le 18/05/2019 à 21:54 :
C’est très bien ainsi!

Un Président populaire dans les sondages m’inquièterait!

Ça voudrait dire soit qu’il ne fait rien (Chirac par exemple) soit qu’il distribue de l’argent à tout va (Trump aux USA par exemple).
a écrit le 18/05/2019 à 21:39 :
C’est très bien ainsi!

Un Président populaire dans les sondages m’inquièterait!

Ça voudrait dire soit qu’il ne fait rien (Chirac par exemple) soit qu’il distribue de l’argent à tout va (Trump aux USA par exemple).
a écrit le 18/05/2019 à 13:53 :
Bon , il faut dire que les résultats de Mr macron en politique intérieures ou extérieur sont loins des promesses de campagne...
Pour l'union européenne , la reforme des travailleurs Tacher et moins d'être acceptable , 50% én plus cette annee , donc le domping sociales n'est pas acceptable.
Donc îls n'y a aucune raison pour qu'il soit populaire...
J'espère que les français se déplacerons en masse , et qu'ils voterons énormément , mais pas pour se parties...
a écrit le 18/05/2019 à 11:59 :
Les écolos parti préfère des français, on est au même niveau que Goldman ou Sy personnalité préférée des français.
a écrit le 18/05/2019 à 8:37 :
"cote de popularité" gagnerait a etre remplacée par " niveau de rejet" avec ce personnage .....!
Réponse de le 18/05/2019 à 12:05 :
Elle le belle la France 🇫🇷
a écrit le 18/05/2019 à 8:08 :
Depuis son élection mes impôts n'ont jamais été aussi élevés. Je ne suis pas éligible par la baisse de la taxe d'habitation (je suis très riche pour eux avec mes 3000 euros nets!!!!).
Donc vote sanction dimanche 26 mai!
a écrit le 18/05/2019 à 4:45 :
Macron un très bon vrp de l extrême droit mercis pour marine 👍
Réponse de le 19/05/2019 à 14:50 :
Dans quel pays l'extrême droite à été une solution aux problèmes? C'est gentil de critiquer, mais si c'est pour proposer pire, merci bien.
a écrit le 17/05/2019 à 19:20 :
Macron l' européiste avait cependant tout pour réussir, la fabrique d' opinion de 200 couvertures de journaux, 9 milliardaires à la tête de médias pour l' installer et le border, des centaines d' heures de bla bla dans les émissions convenues, un allant hors du commun avec cette ritournelle euphorisante du "pensez printemps" et cette malheureuse affaire des gilets jaunes qui in fine, le fait se fracasser sur le mur des réalités induites par la potion amère de GOPE de Bruxelles.
C' est décidément trop moche...
Réponse de le 18/05/2019 à 11:10 :
Yes, FREXIT UPR, vite ....
a écrit le 17/05/2019 à 18:54 :
Il est tellement populaire qu'il faut le mettre sous cloche pour sa protection!
a écrit le 17/05/2019 à 17:24 :
Le partie de marine le pen monte et la république en marches arrière valse Macron a tout fait pour faire montés le pen Macron a pris les français pour des c . Macron ils sent prend à ses ministres alors que le seule responsable c est macro mercis Jupiter pour l extrême droite les retraites
a écrit le 17/05/2019 à 16:29 :
Moins tu en fais, plus tu es populaire !
Plus tu es près de passer en correctionnelle, plus tu es populaire !
Plus tu es has been, plus tu es populaire !

Ce qui en dit long sur l'idiotie de certains sondages récurrents, qui n'ont aucun sens.
Réponse de le 18/05/2019 à 7:32 :
C'est juste !
a écrit le 17/05/2019 à 15:54 :
La baisse du chômage et la reprise de la croissance angoissent les Français. Pas étonnant que la côte de Macron soit du coup en berne.
Réponse de le 17/05/2019 à 16:30 :
Tant d'opulence et de prospérité qui tombent d'un seul coup sur les pauvres... ils ne sont pas habitués.
Réponse de le 17/05/2019 à 17:17 :
Qu'est ce qu'on va faire de tout ce pognon qui nous tombe dessus?
a écrit le 17/05/2019 à 14:48 :
Hulot et les Verts les plus populaires??? Je rêve ou je cauchemarde plutôt!
a écrit le 17/05/2019 à 13:37 :
EELV parti le plus populaire !! Je n'y crois pas....quand on constate que l'immense majorité des français possède une sensibilité écologique à peu près aussi développée que celle d'un portemanteau...
a écrit le 17/05/2019 à 13:19 :
Le président des GOPE à la peine, quoi de plus naturel après que la politique de l' UE ait installé les Gilets Jaunes ..?
a écrit le 17/05/2019 à 12:27 :
Pas si mal, la bouteille à moité vide ou à moitié pleine. On peut douter qu'un président de la France ait des côtes de popularité bien plus élevées après 2 ans de mandat dans l'avenir. Encore un effort!
a écrit le 17/05/2019 à 12:27 :
C’est 80 km/h maintenant. Il doit respecter les lois qu’il a fait voter.
Réponse de le 17/05/2019 à 14:17 :
Soyez pragmatique!Si les 90 km/h ne marchent pas,qu'il y a trop d'accidents,il sera toujours temps de revenir aux 80km/h
a écrit le 17/05/2019 à 11:37 :
Et si on disait plutôt que sa côte reste stable, au lieu de "stagne". Celui donnerait au constat un caractère factuel qu'on est en droit d'attendre de tout média objectif.
a écrit le 17/05/2019 à 10:53 :
@papiencolere : je ne suis pas un nanti : je suis aussi un papy, mais je bosse encore pour gagner ma croûte.
Comme çà, je n'ai pas le temps de m'ennuyer, et de m'aigrir le caractère pour jouer la grosse colère du Papy soi-disant floué par la politique.
a écrit le 17/05/2019 à 9:23 :
Tout est bon pour abimer E. Macron, même les élections européennes.
Et pour cause : il fait les réformes qu'on n'a pas fait depuis 30 ans, et plus les réformes font de mécontents, plus elles sont efficaces.
Et il est encore là pour trois ans.
Minimum.
Tant pis pour vous, les râleurs, les jaloux, les aigris, les GJ, et les conservateurs de tous poils déguisés en révolutionnaires en peau de lapin.
Réponse de le 17/05/2019 à 10:30 :
encore un nanti.... dites aux vieux que les reformes sont efficaces perte de 3 pour cent en 2018 et 1,,3 en en 2019 et j'avais voté macron mais c'est terminé la nous sommes 25 ce sera contre et peut être plus d'ici le 26
Réponse de le 17/05/2019 à 10:31 :
Avant, on faisait des "adaptations" parce que c'était notre intérêt, maintenant, on fait des "réformes" dans l'intérêt des autres c'est a dire l'uniformisation de la zone UE de Bruxelles!
Réponse de le 17/05/2019 à 12:02 :
Drôle de réflexion. Plus les réformes font de mécontents, plus elles sont efficaces. Se pose donc la question : mais à qui donc sont-elles censées profiter, vos réformes ? Qui devrait en bénéficier ?
Réponse de le 17/05/2019 à 12:38 :
@papiencolere 17/05/2019 10:30
Pour qui allez-vous voter ? Comme c'est indiscret, vous n'êtes donc pas obligé de répondre.
Cordialement
a écrit le 17/05/2019 à 9:12 :
Macron ne doit pas s'afficher sur une liste. Il n'est pas le candidat de cette liste, mais le président de TOUS les Français, ce qu'il semble oublier. Il devrait se tenir au-dessus de tous les partis.
a écrit le 17/05/2019 à 8:56 :
.....32 % !?! .....le sondage a été fait a LREM ?
Quelle corporation est satisfaite par ce personnage a part les nantis ?
a écrit le 17/05/2019 à 8:47 :
Barrage à Macron et Nathalie R M ? Macron ils a des affiches de pub pour le RM aux élections européennes Macron doit respecter les élections libres barrages plus de cofinance en Jupiter des riches et arnaque les retraites
a écrit le 17/05/2019 à 8:21 :
Pourrait on nous donner les véritables chiffres du résultat de ces sondages sans la rectification/falsification svp ?

Merci.
a écrit le 17/05/2019 à 5:45 :
Qu'est-ce qui rend Macron antipathique ?
Qu'est-ce qui fait que l'on ressent une aversion naturelle pour lui ?
Je ne peux me l'expliquer.
Le fait qu'il couche avec une femme qui pourrait être sa mère ?
Qu'il se veut le premier de la classe ?
"Il a une tête à claques" un jeune dans le métro dernièrement qui parlait de Macron.
Le mystère de l'aversion naturelle que l'on ressent pour certaines personnes.
Réponse de le 18/05/2019 à 23:47 :
Échouer dans sa vie professionnelle et personnelle peut amener certaines personnes a jalouser et finalement a haïr celui qui est brillant et qui réussit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :