Covid-19 en 24h : vaccination des adultes, bénéfice d'AstraZeneca, chômage brésilien...

 |  | 1092 mots
Lecture 7 min.
Le Brésil a enregistré un nouveau record de 14,4 millions de chômeurs de décembre 2020 à février 2021, alors que le pays a dépassé jeudi soir le seuil des 400.000 morts du Covid-19.
Le Brésil a enregistré un nouveau record de 14,4 millions de chômeurs de décembre 2020 à février 2021, alors que le pays a dépassé jeudi soir le seuil des 400.000 morts du Covid-19. (Crédits : Reuters)
Alors que le gouvernement vient de dévoiler les grandes étapes du déconfinement, la vaccination sera ouverte à tous les adultes dès le 15 juin. De son côté, Emmanuel Macron veut préparer la deuxième partie de la relance en allant « au contact » des Français. Cependant, au Brésil, la situation continue de s'assombrir avec plus de 14,4 millions de chômeurs, un record... Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

L'INFO À SUIVRE - La vaccination sera ouverte à tous les adultes le 15 juin

Tous les adultes en France pourront se faire vacciner à partir du 15 juin, a indiqué le président de la République, Emmanuel Macron, vendredi sur Twitter. Les plus de 50 ans pourront le faire, eux, un mois plus tôt, à compter du 15 mai, a-t-il ajouté.

Pour l'instant, la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans, et des motifs médicaux précis sont nécessaires en-dessous de cet âge, hors professions prioritaires.

Cet élargissement correspond à l'extension à tous les adultes de la liste des pathologies qui ouvraient jusque-là la vaccination uniquement aux 50-54 ans. Cette liste précise comprend notamment les pathologies cardiovasculaires ou les antécédents d'AVC.

Au niveau national, plus de 15 millions de personnes ont pour l'instant reçu une première injection (29% de la population majeure), dont 6,2 millions ont été complètement vaccinées (9,3% de la population totale, 11,9% de la population majeure).

Lire aussi : La vaccination ouverte à tous les Américains, quelques Européens retrouvent des libertés cette semaine

LE CHIFFRE - 1,56 milliard de dollars

Le groupe pharmaceutique AstraZeneca a vu son bénéfice s'envoler au premier trimestre et a engrangé des ventes de 275 millions de dollars pour son vaccin dont il a défendu les mérites malgré les retards et les doutes.

Le laboratoire suédo-britannique, qui dévoile pour la première fois un chiffre d'affaires sur son vaccin, a dégagé un profit net doublé à 1,56 milliard de dollars sur les trois premiers mois de l'année, selon un communiqué.

Les ventes du vaccin ne représentent que 4% de son chiffre d'affaires qui grimpe de 15% à 7,3 milliards de dollars. De son côté, l'américain Pfizer avait estimé que les ventes de son vaccin atteindraient 15 milliards de dollars en 2021.

Lire aussi : Covid-19 : un jackpot pour les Big Pharmas

LA PHRASE - « Ce que je veux faire, dès le début de juin, c'est reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires (pour) concerter avec les maires, les forces vives de la Nation »

Emmanuel Macron va « aller au contact » cet été pour mener une « grande concertation » afin d'« inventer un deuxième temps de la relance en vue d'une sortie de la crise », annonce-t-il dans un entretien avec la presse quotidienne régionale.

Le futur porte-avions francais sera dote de la propulsion nucleaire, annonce macron

« Ce que je veux faire, dès le début de juin, c'est reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires (pour) concerter avec les maires, les forces vives de la Nation », a déclaré Emmanuel Macron.

Le gouvernement a commencé à mettre en œuvre un plan de relance de 100 milliards d'euros budgétés jusqu'en 2022, mais beaucoup estiment qu'il ne sera pas suffisant pour retrouver une croissance durable.

Dans cet entretien, qui fait la une vendredi de la presse régionale, Emmanuel Macron réaffirme qu'il présidera « jusqu'au dernier quart d'heure » de son quinquennat.

Lire aussi : France Relance, un plan de 100 milliards d'euros pour éviter le décrochage économique

LE GRAPHIQUE - Tirée par les services et l'énergie, l'inflation accélère de 1,3% en avril sur un an

L'inflation a accéléré de 1,3% en avril sur un an, après 1,1% en mars, tirée par la hausse des prix de l'énergie (+8,8%), du tabac (+5,8%) et des services (+1,3%), d'après les données provisoires de l'Insee. Sur un mois en revanche, les prix ont augmenté plus faiblement, de 0,2% après 0,6% en mars.

À noter que l'institut avertit que « la crise sanitaire de la Covid-19 affecte la qualité » des données puisque « les relevés de prix dans les points de vente physiques sont, depuis le 3 avril, à nouveau suspendus sur l'ensemble du territoire métropolitain » et « certains produits ont été indisponibles à l'achat ».

Made with Flourish

Lire aussi : Poussée par les prix de l'énergie, l'inflation accélère nettement en France.

EN RÉGIONS - Le premier concert-test assis à Marseille envisagé le 29 mai

L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a annoncé envisager de mener dès le 29 mai son premier concert-test à Marseille, assis et sans test à l'entrée, pour mesurer les risques de contagion au coronavirus.

Coronavirus: un concert de 5.000 personnes organise a barcelone

Dans le détail, le concert sera organisé sans test à l'entrée de la salle « pour être au plus proche de la vie réelle », devant un public d'étudiants d'Aix Marseille Université « assis sans distanciation spatiale ». Deux sessions devraient être organisées pour un total de 4.500 spectateurs.

Lire aussi : Un premier concert-test (pour mesurer les risques de contagion dans le public) le 29 mai à Marseille?

Deux projets de concerts-tests ont été lancés en France, celui de Marseille et l'autre à Paris, debout à Bercy, mais ont été sans cesse repoussés depuis février.

À L'ÉTRANGER - L'Espagne revoit à la hausse sa prévision de déficit pour 2021

L'Espagne a revu à la hausse sa prévision de déficit pour 2021, à 8,4% du PIB, contre 7,7% prévu auparavant, en raison de perspectives économiques moins bonnes que prévu dans le contexte de la pandémie, a annoncé le gouvernement.

Coronavirus: une corrida a madrid pour les toreros sur la touche

« Les mesures de soutien (à l'économie) seront maintenues le temps qu'il sera nécessaire », et continueront donc de peser sur les finances publiques, a expliqué la ministre du Budget Maria Jesus Montero lors d'une conférence de presse.

En 2020, le déficit public espagnol a explosé sous l'effet de la pandémie, dépassant 123 milliards d'euros, soit 10,97% du PIB, un record depuis 2009.

Lire aussi : Covid-19 en 24h : réouverture des restaurants, magasins Printemps, déficit en zone euro...

Au Brésil, 14,4 millions de chômeurs, du jamais-vu

Le Brésil a enregistré un nouveau record de 14,4 millions de chômeurs de décembre 2020 à février 2021, soit 2 millions de demandeurs d'emploi de plus en un an, selon les données officielles publiées vendredi.

Le taux de chômage s'élève à 14,4%, contre 11,6% sur la même période un an plus tôt, quand la pandémie est arrivée au Brésil, avec un premier cas recensé en février 2020.

Rio de Janeiro

Il s'agit de la deuxième hausse consécutive (+0,2 point par rapport au trimestre glissant novembre-janvier), après une série de quatre baisses d'affilée. Le taux se rapproche du record historique de 14,6% de juillet-septembre 2020.

Par ailleurs, le pays a dépassé jeudi soir le seuil des 400.000 morts du Covid.

Lire aussi : Et le Covid-19 continue de galoper au Brésil

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2021 à 10:59 :
"Ce que je veux faire, dès le début de juin, c'est reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires (pour) concerter avec les maires, les forces vives de la Nation "

La vache j'ai failli m'endormir avant la fin de la phrase ! Pratique.
a écrit le 01/05/2021 à 10:04 :
Tiens ,encore un nouveau :

C'est un nouveau variant qui commence à inquiéter dans la région de Brest. Selon nos confrères du Télégramme, 22 personnes auraient été touchées par ce nouveau variant "mutant et préoccupant". Selon les scientifiques, ce variant de type anglais aurait acquis des mutations chez les brésilien et sud-africain. D'après les informations du Télégramme, quatre auraient été détectées dans un cluster, une structure spécialisée dans la gestion de salariés sans emplois, et les 18 autres seraient des cas isolés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :