L'économie française a plongé dans une violente récession au second trimestre

 |   |  1043  mots
La formation brute de capital fixe (FCBF) a enregistré un repli abyssal au cours du second trimestre.
La formation brute de capital fixe (FCBF) a enregistré un repli abyssal au cours du second trimestre. (Crédits : Charles Platiau)
La France a enregistré une récession brutale au cours du second trimestre estimée à 13,8% selon des chiffres rendus publics par l'Insee ce vendredi 31 juillet.

Les chiffres donnent le vertige. Selon la dernière livraison de l'Insee ce vendredi 31 juillet, le produit intérieur brut (PIB) tricolore a chuté de -13,8% au second trimestre 2020 après -5,9% au premier trimestre. La mise sous cloche de l'économie française à partir de la mi-mars et l'arrêt des activités non essentielles a entraîné un plongeon historique de la valeur ajoutée.

Depuis qu'il mesure le rythme trimestriel du PIB, l'Institut n'avait enregistré un tel effondrement. Les statisticiens ont révisé à la baisse leurs chiffres du premier trimestre de 0,6 point (-5,3% en première estimation). La chute de l'activité au deuxième trimestre est toutefois moindre que ce qu'anticipaient la plupart des analystes et l'Insee lui-même, qui l'estimait encore à 17% au mois de juin.

"Le chiffre du T2 masque des mouvements infra-trimestriels de grande ampleur, avec une activité sans doute au plus bas début avril (premières semaines de confinement) puis une reprise graduelle, notamment à partir du 11 mai", explique le chef du département de conjoncture à l'organisme public, Julien Pouget.

Si ces chiffres sont susceptibles d'être révisés dans les mois à venir, ils illustrent l'ampleur et la brutalité du choc subi par l'économie tricolore. La levée progressive...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2020 à 19:59 :
pas besoin de l'insee pour comprendre le PIB c' est effondré pendant le confinement .....article superflu les salariées les retraitées ouvriers ne sont pas dupes ..........................les ordonnances Macron ......................
a écrit le 02/08/2020 à 19:59 :
pas besoin de l'insee pour comprendre le PIB c' est effondré pendant le confinement .....article superflu les salariées les retraitées ouvriers ne sont pas dupes ..........................les ordonnances Macron ......................
a écrit le 02/08/2020 à 12:48 :
la responsabilité est du en grande partie
au énarque qui nous dirige et qui
n'ont jamais pris en considération la possibilité d'une crise du a une epidémie
et qui ont basé leur logique sur la taxation et la mondialisation
et la gestion a cours thermes
de tous les secteurs
a écrit le 02/08/2020 à 11:22 :
Merci Macron, la start up nation a une de ces gueules de biture !
a écrit le 01/08/2020 à 16:34 :
Et ce n'est pas fini. Les retraités ne consomment plus et les actifs commencent eux aussi à comprendre qu'il faut se restreindre. En effet, un mouvement nouveau vient d'apparaître au gouvernent c'est l'écologie punitive. Les verts veulent remettre en question l'attribution des vignettes Crit'Air. Je peux vous dire que ça va craindre pour le porte monnaie des français.
Réponse de le 02/08/2020 à 10:26 :
Effectivement ce n'est pas fini d’autant que le comité d'urgence de l'OMS a annoncé hier que la durée de la pandémie "allait être certainement très longue". Ce matin, c'est la polémique sur "faut-il laisser les jeunes se contaminer entre eux". Aussitôt, on nous sort l'épidémiologiste Catherine Hill du placard qui bien sur refuse cela en oubliant qu'elle avait 22 ans lors de la grippe de Hong Kong de 1968 ,as- t' elle été confinée a l'époque ,as-t"elle portée un masque ,de la distanciation sociale pour protéger les vieux nés dans les années 1890 , non, rien ,aucun de cette génération n'a subis ce que subissent la jeunesse d'aujourd'hui et pourtant 31000 morts en France à l'époque que tout le monde a oublié.La génération des baby-boomers à peur aujourd'hui car c'est son tour et cette peur ,il la distille ,jour après jour au reste de la population.
a écrit le 01/08/2020 à 12:43 :
Augmentations tous azymuth en loucedé début aout comme d'habitude, prix des timbres, prix de l'electricité, gaz...

France l'économie de Marchais...
a écrit le 01/08/2020 à 9:46 :
ssssSSSplendide !!
a écrit le 01/08/2020 à 9:44 :
oui on sait nous sommes en précession, sur une toupie quoi!
ou toupire !
a écrit le 01/08/2020 à 8:51 :
J'ai vu que bison futé prévoyait de nombreux départs en vacances aujourd'hui avec une carte de France entièrement noire à la TV .J'ai donc regarder ce matin le site sytadin pour l'ile de France , je suis dit que cela devait être le chaos puisqu'il l'annonce et ben, rien , tout est en vert, pas un bouchon.
a écrit le 01/08/2020 à 2:23 :
Micron un genie ?
Réponse de le 01/08/2020 à 10:06 :
A situation d'urgence, réponse d'urgence. Rapatriement de nos forces déployées dans des Opex ruineuses et sans avenir politique. Retour de tous nos lycées français à l'étranger et redéploiement des enseignants dans l'hexagone. Voici deux exemples, et la liste des économies potentielles de toutes nos dépenses hors hexagone est si longue qu'il faudrait un roman pour les exposer.
a écrit le 31/07/2020 à 22:10 :
Les chiffres sont là. Mais le titre de l'article est erroné : ce sont les autorités politiques dirigeantes, les médias et les autorités sanitaires qui ont volontairement plongé l'économie française dans une violente récession ; osons nommer l'origine du phénomène, simplement pour éviter que les mêmes causes ne reproduisent les mêmes effets la prochaine fois...
a écrit le 31/07/2020 à 19:15 :
"Quoi qu'il en coûte"! Et bien on va arriver dans le dur. Parce "qu'il" va en coûter des milliards, des centaines, à cause d'une gestion sanitaire calamiteuse...et ça continue. Les masques à l'intérieur, il semble qu'il y ait un consensus... à l'extérieur les avis divergent. Dans le dur nous y courrons tout droit à la rentrée scolaire avec les masques dans les établissements scolaires, tout droit avec la rentrée économique et son lot de faillites et de chômeurs. "Quoi de neuf Docteur"? Un vaccin ? Non? Alors arrêtez les discours culpabilisants, infantilisants, anxiogènes. A force, c'est contre productif. Ça ajoute au prix du "quoi qu'il en coûte" et ce n'est vraiment pas le moment.
a écrit le 31/07/2020 à 14:09 :
Juste pour rappel, cette récession "violente", c'est ce qu'il faut tous les ans jusqu'en 2050 pour limiter le réchauffement climatique à 2°C. Pour rappel également, en raison des limites physique de la Terre, une récession aura lieu tôt ou tard, et plus elle viendra tard, plus elle sera violente. Et au lieu de préparer un atterrissage en douceur, notre gouvernement souhaite nous faire grimper plus haut.
Réponse de le 31/07/2020 à 17:48 :
c'est bien d'ouvrir votre porte a tous ceux qui vont perdre leurs emploi
bien entendu que vous avez la capacité de nourrir et d'héberger
ceux qui vont rester sur la route a cause de votre décroissance
Réponse de le 01/08/2020 à 10:14 :
@truc. Le réchauffement climatique n'a rien a voir avec les efforts français, car il dépend uniquement de la démographie mondiale. La France en voulant traiter de façon unilatérale ce réchauffement se tire une balle dans le pied sur le plan économique. Un simple exemple, qui va réaliser les chantier d'isolation thermique des bâtiments ?, les travailleurs détachés car il est à la fois impossible de donner la préférence nationale avec les lois européennes , et vous ne trouverez pas de main d'oeuvre chez nous comme on n'en n'a pas trouver pour ramasser les légumes.
Réponse de le 02/08/2020 à 9:44 :
@calamard:des bras il y en a pour ramasser les légumes les gens qui sont au chomage .pas de bras pas d'indemnité chomage.Je sais c'est dur mais par temps de crise on ne peut pas se permettre de rester sans rien faire.
a écrit le 31/07/2020 à 13:12 :
violente récession , brutale ...pour 14% seulement . Tout ce qui est excessif est insignifiant .
J'eusse aimé de votre part les memes termes pour qualifier , entre hausse de la CSG et non revalorisation des pensions , une baisse bien supérieure des retraites .
Réponse de le 31/07/2020 à 19:32 :
Les idées sont toujours intéressantes à partager, les opinions non : allez au-delà de ce que vous pensez pour voir ce qui est.
Déjà la Csg ne devrait être payée que par les retraites car elle est censée combler les déficits que vous avez crees...
Ensuite très rationnellement.... l’écart c’est creusé oui entre les actifs et les retraités encore en faveur de ces derniers, ce sont des chiffres pas des opinions.
Signé un indépendant qui lui n’a pas un pension mensuelle assuree
a écrit le 31/07/2020 à 11:33 :
L'histoire montrera par des analyses et enquêtes comparées socio économiques entre pays et territoires réalisées sur cette période, si cette pilule de choc conduisant à un tel effondrement économique, administrée sans nuance et de manière uniforme, brutale, coercitive et prolongée était indispensable à la survie sanitaire de ce pays, pour un prix à payer parmi les plus lourds de la planète (plus de 30000 décès à ce jour, comparé aux 36000 de l'Inde ou 5000 de la Chine 20 fois plus peuplés, ou aux 900 du Nigeria avec 3 X plus de population...)
Réponse de le 31/07/2020 à 12:48 :
C'est la faute au gouvernement ou aux francais qui ne respectent que trop peu les gestes barrieres et le port du masque?C'est facile de critiquer le gouvernement et ne pas se remettre en cause.
Réponse de le 31/07/2020 à 13:14 :
la chine ment .et sur tous ces chiffres : croissance , PIB , décès du COVID .
C'est une dictature .
Réponse de le 31/07/2020 à 14:55 :
Curieux que vous ne parlez pas des USA pour la gestion de la crise et pour la récession de 33 % du pib !
Réponse de le 31/07/2020 à 16:11 :
C'est sûr.
Mais de là à dire que c'est un désastre comme chez nous, il y a de la marge.
Regardez comment son économie est repartie pdt notre confinement et comment elle livrait pleins pots du matériel médical que se disputait le monde entier.
Réponse de le 31/07/2020 à 16:47 :
@marc469

"et pour la récession de 33 % du pib ! "
En rythme annualisé sinon entre avril et juin, la diminution a atteint 9,5 % par rapport à la même période en 2019.
Réponse de le 31/07/2020 à 17:00 :
Allons! Rappelez-vous !
Les français ont été cités parmi les plus disciplinés d'Europe pdt les 2 mois de confinement draconien permettant la chute au pic du 31 mars de près de 8000 contamination jour à moins de 500 le 11 mai, tandis que les décès à plus de 1000/j chutaient à moins de 300.
Réponse de le 01/08/2020 à 7:38 :
et ce n'est pas fini nos dirigeants continue d'infantilisé les francais
car ils sont incapable d'assumer leurs responsabilité
comme pour le port du masque qui il y a encore trois mois ne servais a rien
Réponse de le 01/08/2020 à 19:42 :
mon cher sachez que votre 32.8% en annualisant c'est 9.5%, soit 4 points de moins que notre "héros national" célèbre pour avoir détruit notre économie, pas plus, quoique avec brigitte on les remarque à l'étranger, mamie et son fils, du vrai....
a écrit le 31/07/2020 à 11:23 :
au lieu de critiquer voir de constater une chute de l'économie
au deuxième trimestre
le plus logique est de proposer des solutions
mais au résultat de gestion depuis un demi siècle que vous êtes au rouge
et incapables de sortir la pays de sa léthargie
a vendre et désindustrialisé cela est facile
mais construire une entreprise et la gérer ceci non vous préféré
un poste de gratte papier

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :