Egalité professionnelle : qui sont les bons et mauvais élèves parmi les entreprises

 |   |  341  mots
Le ministère des Droits des femmes publie, ce jeudi, son premier classement sur l'égalité professionnelle / Reuters.
Le ministère des Droits des femmes publie, ce jeudi, son premier classement sur l'égalité professionnelle / Reuters. (Crédits : Décideurs en région)
Orange, Medica et Saint Gobain arrivent en tête du premier classement des entreprises du SBF 120 respectant le plus l'égalité professionnelle hommes/femmes. Les résultats sont publiés, ce jeudi, par le ministère des Droits des femmes, qui célèbre depuis lundi la Semaine de l'égalité professionnelle.

Même les meilleures entreprises sont loin d'être exemplaires. Le ministère des Droits des femmes a publié, ce jeudi 17 octobre, son premier palmarès des sociétés les plus avancées en matière d'égalité professionnelle hommes/femmes. Une enquête divulguée dans le cadre de la première Semaine de l'égalité professionnelle lancée, lundi, par la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

L'opérateur télécoms Orange, le spécialiste de la dépendance Medica et le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain arrivent en tête avec des notes de 67/100, 64/100 et 61,9/100. Soit l'équivalent de 13,4/20 pour l'entreprise de télécommunications. Mauvais derniers, le cimentier Vicat, le semencier Vilmorin & Cie et la société pharmaceutique AB Science emportent les dernières places avec 6 points pour le premier et zéro pour les deux autres.

Des entreprises passées au crible

L'enquête a évalué la politique interne des 120 sociétés côtées au SBF (Sociétés des bourses françaises) 120. Les entreprises ont été notées sur 100 points : 40 points pour la "féminisation du conseil d'administration" (part des femmes dans le CA, dans les comités du Conseil en charge de la nomination et de la rémunération et part des femmes présidentes d'au moins l'un des deux comités de nomination ou de rémunération). 50 points pour la "féminisation des dirigeants" (part des femmes dans le comité exécutif, dans le top 100 de l'entreprise) et 10 points sur la "politique de féminisation" (rémunération incitant à la féminisation et réseau de femmes dans l'entreprise).

C'est Publicis Group SA qui emporte la meilleure note (36,8/40) dans la catégorie "féminisation du conseil", Icade (39,6/50) pour la "féminisation des dirigeants". Côté "politique de féminisation", plusieurs sociétés partagent la meilleure note (10/10) : Orange, Saint Gobain, Mercialys, Axa, GDF Suez, Euler Hermès S.A, BNP Paribas, Sanofi, Casino Guichard Perrachon, Legrand S.A, Schneider Electric, Air Liquide, Vinci, Thalès, Biomerieux SA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2013 à 0:09 :
si les deux premiers critères sont intéressants, il convient de souligner il me semble qu'il aurait fallut les mettre au minimum en parallèle avec le % de femmes dans le secteur d'activité des entreprises couvertes par l'étude. Il existe des secteurs où les femmes sont statistiquement probablement moins nombreuses et cela n'a pas l'air d'être reflété par le classement...mais à quoi bon s'embarrasser de considérations statistiques de base...
a écrit le 17/10/2013 à 17:05 :
La Tribune aux ordres ? C'est la semaine de.... alors on donne dans le bon petit soldat.
a écrit le 17/10/2013 à 17:04 :
On confond ici, - mais est-ce une confusion ou une manipulation ? - "égalité professionnelle" et "féminisation". Toutes deux notions portant à la robotisation de la société. On restera à l'écart des telles idéologies.
a écrit le 17/10/2013 à 13:39 :
Le gros problème de tous ces sondages c'est qu'ils oublient une réalité : le DRH regarde les CV puis si la personne inspire confiance...
Que se soit un homme ou une femme ne change rien.
Ces sondages sont pour moi contre productifs dans la mesure ou vouloir imposer une égalité sans autre fondement que le sexe, ne prend pas en compte les impératifs d'une boite et la réalité du terrain.
Si dans une boite il y a plus de femmes tant mieux et si dans une autre il y a plus d'hommes tant mieux...
A vouloir trop d'égalité on en perd le sens originel et surtout : la liberté.
a écrit le 17/10/2013 à 13:35 :
C'est quoi l'égalité homme/femme? A parcours professionnel identique, salaire égal mais qui a un parcours professionnel identique à celui de son voisin? Les femmes sont et seront toujours pénalisées par leur désir d'enfant. Pourquoi ce désir devrait se réaliser au détriment des hommes? De même, les femmes ne souhaitent pas occuper un poste physique ou technique. La seule information notable de cet article, c'est l'existence d'un ministère des droits des femmes. Je ne vois pas où est le progrès en remplaçant une supposée discrimination par une autre ("positive").
Réponse de le 17/10/2013 à 15:32 :
Désir d'enfant ou non il est scandaleux de voir qu'ajourd'hui les femmes même à poste égal d'un homme, responsabilités égales d'un homme, parcours professionnel identique d'un homme, situation familiale identique d'un homme, horaires identiques d'un homme, CV identique d'un homme et j'en passe, se retrouvent moins payées que les hommes. Ca doit changer. Qui plus est, elles sont pourvoyeurs de richesse (avec plus d'argent elles consomment plus logiquement malgré leur augmentation de salaire).
Réponse de le 18/10/2013 à 11:21 :
en règle générale, le désir d'enfant est partagé par le couple..donc il n'est pas logique que seule la femme soit pénalisée professionnellement...elle est déjà assez pénalisée au regard des tâches ménagères et de l'éducation des enfants...(je confirme que je parle en généralité !) alors pourquoi appliquer toujours cette double peine ??
Réponse de le 19/10/2013 à 0:15 :
Depuis quand les femmes sont elles les seules à avoir un désir d enfant??? Lorsque l on parle de parcours identiques on parle ici d école , de diplôme ... à l entrée sur le marché du travail une femme aura beaucoup plus de difficultés à obtenir un poste à responsabilités et surtout au même salaire qu homme de la même promotion. Est ce normal? Non. Est ce normal également que les femmes soient peu promues en raison de leur sexe sous réserve dune éventuelle grossesse??? 4 mois sur une carrière, je ne vois pas en quoi cela justifie une telle discrimination! Les femmes ne souhaitent pas travailler dans les métiers physiques et techniques??? Vous considérez que les postes d encadrement sont représentatifs de cette définition?? Il suffirait que des mentalités aussi archaïques que la vôtre évoluent pour faire avancer les choses. C est dans l éducation des nouvelles générations qu'il faut investir et les femmes ont une grande part de responsabilité. C est à elle d imposer une éducation partagée avec le père et leur apprendre l égalité. La différenciation des sexes dans les couleurs et surtout les jeux sont à proscrire. Pour ce faire il serait utile que les outils marketing soient employés dans cette direction et non pas pour conforter ce type de discours. Les jeunes femmes se dirigeraient bien plus vers des métiers "dits" masculins si dans les ouvrages d enfants il n y avait pas de stigmatisation... le chemin pour tendre vers une vraie égalité est particulièrement difficile et il est indispensable que les pouvoirs publics s'investissent malgré leurs maladresses.
a écrit le 17/10/2013 à 13:30 :
L'entreprise la plus égalitaire est celle qui paie les femmes moins cher que les hommes à poste égal... Mince, ça, c'est pas étudié...
Réponse de le 17/10/2013 à 14:03 :
Vous pouvez avoir le même poste sans nécessairement avoir la même expérience, ou performance. Chaque salarié est unique et uniformiser les salaires par le type de poste occupé, cela s'appelle le fonctionnariat avec l'efficacité correspondante.
Réponse de le 18/10/2013 à 11:38 :
Pouvez vous me dire pourquoi il ya pas de CV dans la sidérurgie en atelier, il y a de la demande, pourquoi vois ton toujors des CV des hommes sur ma table, pourquoi les femmes n'envoie pas leur CV pour travailler dans la sidérurgie, c'est vrai que c'est dur mais c'est un travail comme un autre peut dur et sallissant mais c'est un travail technique et méritant. .... à vos commentaires mesdames et messieurs....
Cordialement Catherine DRH
a écrit le 17/10/2013 à 11:59 :
A lire sur notre blog Good Morning Ladies, la réaction en exclusivité de Stéphane Richard, le président directeur général d'Orange.
a écrit le 17/10/2013 à 11:41 :
Même si ce genre de classement a un intérêt pour la sensibilisation au problème de l'égalité homme-femme dans l'entreprise. Il est à noté que les indicateurs sont discutables dans la mesure où la part de femmes dans le TOP 100 est directement lié à la part de femme dans l'effectif! Et c'est notamment vrai dans l'industrie qui attire moins les femmes. Et c'est bien dommage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :