Résultats : Twitter bat de l’aile, Yahoo à la peine, Google s’envole...

Les géants de la Silicon Valley publient leurs résultats trimestriels (et annuels pour certains d'entre eux) depuis deux semaines. En voici les principaux enseignements.
Twitter a particulièrement déçu les investisseurs, perdant près de 25% de sa valeur boursière après la publication de ses résultats.
Twitter a particulièrement déçu les investisseurs, perdant près de 25% de sa valeur boursière après la publication de ses résultats. (Crédits : Reuters)
  • Twitter dégringole

Pour sa première publication de résultats son IPO (initial public offering) en novembre, l'oiseau bleu a fait déchanter les investisseurs. L'an dernier, Twitter a enregistré 645 millions de dollars en 2013, dont 511 millions de dollars au cours du seul quatrième trimestre. Après l'annonce de ces résultats son action a dévissé à Wall Street, perdant jusqu'à 25% en Bourse

>> Twitter : 645 millions de dollars de pertes en 2013

  • LinkedIn déçoit

Le réseau social professionnel voit sa croissance ralentir depuis cinq trimestres. Lors des trois derniers mois de l'année 2013, son chiffre d'affaires a cependant bondi de 47% à 447 millions de dollars. En tout, l'entreprise a enregistré 1,5 milliard de recettes en 2013 grâce à ses services payants et, pour un quart, de la publicité. Elle espère engranger 2 milliards de dollars en 2014.

>> LinkedIn (aussi) déçoit Wall Street, après Twitter

  • Yahoo ne parvient pas à redécoller

Un numéro deux remercié, des rachats, un peu de ménage dans les services… depuis son arrivée à la tête de Yahoo, Marissa Mayer n'a pas chômé. Des efforts encore insuffisants pour retrouver des résultats positifs. 

Son chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année 2013 chute de 6%  à 4,7 milliards de dollars, tandis que son bénéfice net s'effondre de 65%. L'année 2012 avait, il faut le noter, été dopée par la cession d'une partie des actions détenue dans le site de e-commerce chinois Alibaba. 

Si Yahoo enregistre une hausse de 3% du nombre de clics payants au dernier trimestre, leur prix a dans le même temps chuté de 7% du prix moyen par clic. De quoi calmer un peu les ardeurs de l'entreprise dont la numéro 1 compte sur un retour de la croissance en 2014. 

>> Marissa Mayer à la peine pour relancer la machine Yahoo!

  • Amazon à nouveau dans le vert

Le géant du e-commerce revient dans le vert 274 millions de dollars de bénéfices en 2013 et enregistré de bonnes ventes de Noël. 274 millions de dollars de bénéfice net pour Amazon en 2013, contre 39 millions d'euros de perte un an plus tôt. Un bon résultat ? Pas aux yeux des investisseurs. Car malgré ce retour aux bénéfices, et un bond des ventes de 22% en un an à 74,4 milliards de dollars, le magasin en ligne a déçu les attentes des analystes. A la suite de ces annonces, l'action chutait de 4,6% à 384,50 dollars lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle. 

>> Amazon déçoit les investisseurs malgré un retour des bénéfices

  • Microsoft : chiffre d'affaire record

Satya Nadella, le nouveau patron de Microsoft démarre 2014 sur un bilan globalement satisfaisant pour le groupe informatique dont les résultats trimestriels sont supérieurs aux attentes des analystes. Au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2013-2014, son chiffre d'affaires atteint 4,5 milliards de dollars (+14% sur un an) et son bénéfice net 6,6 milliards de dollars (+3%). 

La firme de Redmond  revendique 7,4 millions de Xbox vendues dont 3,9 millions du dernier modèle (Xbox One), sorti avant les fêtes.

>> Microsoft fait bien mieux que prévu

  • Apple devrait vendre encore plus d'iPhone

Malgré un niveau de vente record, le groupe informatique américain a déçu les attentes de ses actionnaires en ne parvenant à écouler "que" 51 millions d'iPhone lors du premier trimestre de son exercice décalé (octobre-décembre), contre 47,8 millions d'exemplaires l'année d'avant.  

Les analystes visaient 55 millions d'unités après le lancement en septembre de deux nouveaux modèles, le 5S et le 5C.

Son bénéfice net de 13.1 milliards de dollars et son chiffre d'affaires 57.6 milliards au cours du trimestre se terminant fin décembre n'ont visiblement pas suffit à rassurer. Après l'annonce de ces résultats, fin janvier, l'action Apple chutait de 7,78% à 507,65 dollars lors de la clôture de la Bourse de New York. 

>> Apple: l'iPhone vend bien mais déçoit

  • Google peut toujours compter sur la pub

Sa filiale Motorola, cédée à Lenovo, aura relativement peu pesé sur les performances de Google. Au quatrième trimestre, Google enregistre une hausse de 17% se son chiffre d'affaires sur un an, à 16.9 milliards de dollars

La baisse du prix par clic a largement été compensée par la hausse du volume des ventes. Désormais, un tiers des dépenses de publicités dans le monde revient au groupe fondé par Sergei Brin et Larry Page selon une étude de marché du cabinet eMarketer.

>> Google accroît ses bénéfices malgré les piètres résultats de Motorola

  • Et Facebook sur le mobile

Le bénéfice net du réseau social qui vient de fêter son dixième anniversaire a bondi à 1,5 milliard de dollars en 2013. Au cours du seul quatrième trimestre, il a  été multiplié par huit à 523 millions de dollars. Son a progressé de 55% à 7,9 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année et de 63% à 2,6 milliards au dernier trimestre. Principal moteur de croissance : la publicité sur le mobile.

 >>Facebook fait mieux que prévu en 2013, surtout grâce à la publicité mobile

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.