Serge, le lapin de la RATP, change de look

 |  | 552 mots
Nouveau look pour une nouvelle vie pour Serge le lapin de la RATP. | REUTERS
Nouveau look pour une nouvelle vie pour Serge le lapin de la RATP. | REUTERS (Crédits : RATP)
A 37 ans, Serge le lapin qui empêche les (grands) enfants de se faire pincer les doigts dans les portes des métro et des RER, change de style. Le nouveau Serge ambitionne d'être plus impactant sur le message délivré.

Un nouveau lapin fait son entrée dans le métro parisien. Mis en place dans les portes palières de la ligne 1, 13 et 14, cette semaine, le nouveau sticker de la RATP fait son apparition. Plus jeune, mais reconnaissable, le nouveau lapin de sensibilisation au "risque de se faire pincer très fort"  par les portes du métro se veut en adéquation avec son temps. Fini le pyjama jaune, place au jean-basket.

Une mue importante pour la RATP.

Avec l'arrivée des lignes automatiques dans les années 2000 et les portes palières, "le message n'était plus adapté" avec "l'arrivée du métro automatique qui a créé de nouveaux risques, inhérents aux portes palières" confie à l'AFP Nadine Kerganou, en charge de l'image et de la publicité à la RATP.

Un nouveau lapin plus en adéquation avec son temps dont le design a été confié à l'agence 4uatre. Une mission difficile pour Nadine Kerganou : "Il fallait moderniser son look sans aller trop loin, conserver l'aspect sympathique, empathique, mascotte. Le dosage a été difficile". Le coût de ce relooking reste secret. Cependant, la RATP tient à rassurer les usagers: "ces nouveau stickers n'auront aucun impacts sur les usagers".

Un dispositif en interne

La mise en place de ces nouveau stickers, un pour les portes paliers et un pour les portes automatiques, sur les 24000 portes se fera progressivement.

"Cette mise en place va s'étaler sur plusieurs années. Nous avons commencé à remplacer certains anciens stickers cette semaine. Mais il faut être réaliste, cela va nous prendre du temps. Nous allons remplacer les iconographies préexistantes détériorées, ou manquant. Ce qui est déjà visible aux stations proche des Champs Elysée" annonce la RATP.

Une volonté affichée de se mettre au 2.0

Serge le lapin, est désormais présent sur les réseaux sociaux. Un nouveau challenge pour la RATP : 

"Cela nous permet d'observer l'impact de nos campagnes sur les usagers. C'est le cas pour notre campagne de Serge le lapin. On a pu observer un démarrage très fort sur Facebook. Depuis le 26 mai, un jeu concours est disponible la page RATP. Le principe : détourner le message original de prévention. Aux vu du succès du concours nous avons décidé de la prolongé d'une semaine (jusqu'au 16 juin). C'est bon signe, ca prouve que nos messages passent chez les usagers".

Ce qui permet aussi de voir l'évolution de la "marque Serge", notamment grâce aux photos disponibles sur son compte twitter : @SergeLapinRATP

De la salopette au jean basket 

Un coup marketing pour la RATP. Figure enfantine lors de sa création, le lapin devient de plus en plus réaliste. Le lapin a été créé en 1977 par la dessinatrice Anne Le Lagadec et affiché sur la ligne 1 puis étendu sur l'ensemble du domaine. L'intention première de l'illustratrice était de "dégager à la fois de la fragilité et de la douceur, ... et court partout sans faire attention".

C'est en 1986, que le lapin devient "Serge le lapin", qui connaît une première évolution sous le pinceau de Serge Maury. En adoptant un style "plus doudou, afin que les petits se l'approprient et comprennent le message". C'est à ce moment que le lapin quitte sa salopette rouge pour un pyjama jaune.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2014 à 10:07 :
Si on pouvait changer la ratp par des compagnies privés que du bonheur !!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :