Nouvelle amende record de 4 milliards de dollars pour JP Morgan

 |   |  250  mots
JP Morgan va verser 4 milliards de dollars à la FHFA, selon le Wall Street Journal / Reuters.
JP Morgan va verser 4 milliards de dollars à la FHFA, selon le Wall Street Journal / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La banque d'affaires américaine JP Morgan devrait payer une amende de 4 milliards de dollars à la FHFA, un régulateur de prêts immobiliers aux Etats-Unis, selon le Wall Street Journal. L'organisme accuse l'établissement d'avoir vendu entre 2006 et 2007 des titres dérivés de prêts hypothécaires risqués (les fameux subprimes) à des milliers d'investisseurs.

Une amende record de 4 milliards de dollars. La banque d'affaires américaine JP Morgan Chase va verser 4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) à la FHFA (Federal Housing Finance Agency), un régulateur des prêts immobiliers aux États-Unis, selon un article du Wall Street Journal, publié vendredi 18 octobre.

Cette amende serait donc inférieure aux 6 milliards de dollars qui étaient initialement réclamés par la FHFA. L'organe accuse JPMorgan d'avoir trompé les organismes de refinancement para-publics, Fannie Mae et Freddie Mac, en leur vendant avant la crise de 2008 des titres dérivés de prêts hypothécaires risqués (les fameux subprimes).

> Subprimes : les dirigeants de JPMorgan ne devraient pas être inculpés.

De nombreuses poursuites en cours

Le ministère de la Justice (DoJ) et plusieurs Etats américains enquêtent actuellement sur les ventes de subprime réalisées par l''établissement avant la crise. JP Morgan est aussi accusé de corruption en Chine et sur ses activités de courtage d'électricité.

> De la Baleine de Londres aux prix de l'énergie... JP Morgan multiplie les faux-pas.

Mardi dernier, il a également passé un accord de 100 millions de dollars avec la CFTC, l'agence américaine de règlementation des dérivés et contrats à terme, pour éviter de nouvelles poursuites dans le cadre de l'affaire de la "Baleine de Londres".

Selon le Wall Street Journal, JP Morgan espère maintenant conclure un accord avec le DoJ pour mettre fin à ses poursuites sur les subprime.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/10/2013 à 20:04 :
http://www.bloomberg.com/news/2013-08-21/fbi-said-to-hunt-for-criminal-acts-in-jpmorgan-bid-probe.html (la tête de Blythe Sally Jess Masters sera-t-elle enfin déboulonnée ?)
a écrit le 19/10/2013 à 19:18 :
JPM le coupable idéal cela en devient presque grossier
a écrit le 19/10/2013 à 17:12 :
L'amérique , c'est pas ce pays de misérablmes où une bonne partie de la popu mange à la soupe populaire ???
C'est pas aussi ce pays qui s'est pris une dérrouillée historique par le minuscule Vietnam ?
a écrit le 19/10/2013 à 16:15 :
en réalité cela ne va pas comme cela car sans prendre toutes les amendes déjà connues qui avoisine les 30 milliards de$+- sans les cds et tout leurs produits dérivés !!! cette banque sera bientôt mise en faillite quand l ensemble des procès a charge sera réglé , vous les banques européenne Wall Streets va vous conduire doucement par JPM a l abattoir complet pour avoir joué a la chaise musicale volontairement LIBOR, LTRO, CDS, etc avec ceux ci , mais surtout pour avoir joué les produits dérivés a la baisse volontaire comme or physique et argent physique !!!!!! dite short effet papier lol oui vos effets pervers HFT !! ETF & GLD maintenant il vous reste vos yeux pour pleurer et taxé tout cela de votre faute mafieuse organisée , et oui juste de quoi joué mais sans chaise pour vous assoir !! l effondrement monétaire est proche
rex
Réponse de le 21/10/2013 à 13:28 :
Vous rêvez 85 milliards chaque mois tombent du ciel? pas dans votre poche mais alors où? La FED ne connaît qu'une adresse celle de ses actionnaires les banquiers. Oui la FED est une société anonyme étrange camouflage non pour qui croyait en un organisme d'état!
a écrit le 19/10/2013 à 13:50 :
Génial!
a écrit le 19/10/2013 à 13:10 :
Citation : « Tant qu'on inflige 10 millions d'amende à une opération qui rapporte 8 milliards, une fraude est un investissement. »
a écrit le 19/10/2013 à 13:05 :
La catastrophe en chaîne fait fusionner les entreprises américaines comme jamais, enrichissant les dealmakers au passage, dont JP Morgan. Une partie de cet argent est utilisée pour boucher les trous creusés à l'époque, ce qui permet au système de concentration de se poursuivre. Judiciaire judicieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :