De la Baleine de Londres aux prix de l'énergie... JP Morgan multiplie les faux-pas

Depuis plusieurs mois, rares sont les semaines sans que la banque américaine ne fasse l'objet d'une annonce concernant des enquêtes judiciaires.
JP Morgan multiplie les débordements...(c) Reuters
JP Morgan multiplie les débordements...(c) Reuters (Crédits : Reuters)

 Après l'ouragan subprimes, JP Morgan se heurte à une nouvelle tempête: celle des affaires judiciaires. Depuis plusieurs semaines les annonces d'ouvertures d'enquête se multiplient. 

  • Manipulation de prix de l'Energie

La dernière enquête lancée vise d'éventuelles manipulations sur les prix de l'énergie. Selon le Wall Street Journal, le département de la Justice se penche sur ce dossier après la signature d'un accord à l'amiable entre le régulateur de l'énergie (FERC) et la banque. Cet accord prévoit le versement de 410 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites de la FERC qui accusait l'établissement bancaire d'avoir manipulé les prix de l'énergie, notamment en Californie;

  • La Baleine de Londres

La principale affaire à laquelle JP Morgan est confrontée est sans doute celle de "Baleine de Londres" qui n'en finit pas de rebondir. Deux anciens employés, dont un Français, Julien Grout, pourraient ainsi être poursuivis aux Etats-Unis. Cette affaire, qui fait suite aux prises de position d'un trader français Bruno Iksil, a déjà coûté 6,2 milliards de dollars à l'entreprise américaine. 

>>  Baleine de Londres: deux ex-traders, dont un Français, en passe d'être arrêtés

  • Mauvaises pratiques en Chine

 Le 18 août, le New York Times dévoile un autre dossier, qui concerne cette fois des pratiques d'embauche en Chine. JP Morgan Chase est en effet soupçonnée d'avoir embauché des enfants d'influents responsables chinois afin de décrocher des contrats dans ce pays. L'unité anti-corruption de la Securities and Exchange Commission (SEC), l'organisme américain de règlementation des marchés financiers, est chargée de vérifier ces allégations. 

>> La banque JP Morgan soupçonnée de mauvaises pratiques en Chine

  • JP Morgan continue de faire les frais de la faillite de Lehman Brothers

Enfin, rappelons que JP Morgan continue de payer les conséquences de la crise de 2008, qui avait été marquée par la faillite d'un autre établissement bancaire américains, Lehman Brothers.  En 2009, le fonds de pension des ingénieurs déposait un recours en nom collectif contre l'établissement pour avoir investi dans la banque Lehman Brothers alors que celle-ci était au bord de la faillite. Quatre ans plus tard, JP Morgan a conclu un accord avec ce fonds de pension au titre duquel il devrait payer 23 millions de dollars. 

>> JP Morgan paie 23 millions de dollars à l'amiable 

  • Une facture de 22 milliards de dollars ?

Les litiges juridiques pourraient coûter 5 milliards dollars à la banque, selon l'analyste Charles Peabody, expert auprès de Postales Partners. Ce dernier indiquait dans une interview réalisée par la chaîne Bloomberg qu'en tout, ces procédures judiciaires depuis 2010 pourraient coûter jusqu'à 22 milliards de dollars à la célèbre banque d'investissement. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 20/08/2013 à 23:23
Signaler
Heureusement qu'il y a encore des gouvernements et organismes non corrompus qui s'attaquent aux problèmes des banques et leur nocivité. Je vous rassure ce sont les USA pas la France ou l'Europe, car ces deux derniers sont corrompus jusqu'à la moelle ...

le 26/08/2013 à 15:05
Signaler
vous devez pas bien connaitre l actualité financiére américaine "capitalisme" ou alors c est de l humour ils sont repartis dans les meme travers comme en 40...subprimes ...speculations hasardeuses a tout va ....tout recommence

à écrit le 20/08/2013 à 17:01
Signaler
JP Morgan me fait penser à la société générale, toutes proportions gardées: dans tous les coups pourris!

à écrit le 20/08/2013 à 16:53
Signaler
Sachant que L'OCDE a estimé le montant des pertes (pas pour tout le monde... suivez mon regard vers les paradis fiscaux) à 422 Milliard de dollars, payer 22 Milliards en procédures judiciaires est une broutille...

à écrit le 20/08/2013 à 16:13
Signaler
Une facture de 22 milliards de dollars ?! Ah bon et puis ? Et quel est la profitabilité de JP Morgan depuis 2007 ? http://ycharts.com/companies/JPM/profit_margin . Nous demande -t-on d'être complaisant ou naïf ? http://www.gaullistelibre.com/2013/01/...

à écrit le 20/08/2013 à 16:10
Signaler
Faut pas, faut pas... pourtant ils n'hésitent pas à faire des erreurs ... volontaires! Alors : Il faut ou il faux-pas ? (ta, ta, ta,)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.